30 secondes de concentration

La vidéo que vous allez voir a été un sacré déclencheur pour moi.

Déclencheur de quoi ? Je ne peux pas vraiment vous le révéler avant que vous ne tentiez l’expérience.

La vidéo commence par des explications en anglais, dont voici l’adaptation (vous n’avez pas besoin de comprendre l’anglais pour la visionner) :

———-

Dans ce hall vous allez voir 2 équipes de 3 joueurs s’échanger des ballons de basket :

  • Une équipe est vêtue d’un tee-shirt blanc (équipe blanche)
  • L’autre est vêtue d’un tee-shirt noir (équipe noire)

Votre défi, consiste à compter le nombre de passes (d’échanges) de l’équipe blanche. Attention : ça va relativement vite.

C’est parti :

Source originale :http://www.youtube.com/watch?v=vJG698U2Mvo

J’attends vos commentaires, qui seront enregistrés, mais publiés uniquement vers 17h00 ce soir.

A++

Stéphane

54 réflexions au sujet de « 30 secondes de concentration »

  1. Bien sûr, comme tout bon élève – ou en devoir de l’être – je me suis concentré sur les passes, et n’ai pas vu le gorille s’intégrer momentanément au groupe…! C’est ainsi que nos politiciens nous « amusent » avec des mesures aussi voyantes que futiles, pendant qu’ils en font voter d’autres – qui nous concernent plus douloureusement – discrètement. Et je ne crois pas au complot, c’est un peu inscrit dans la nature humaine, de tromper son monde.

    • Bonjour,

      J’ai compté les 15 passes et vu le gorille, le fait qu’il était demandé de compter les passes m’a fait penser qu’il y avait autre chose derrière………………….

      merci pour tout; je ne laisse jamais de commentaire d’ordinaire………… mais j’apprécie votre travail.
      Bonne journée

    • Bonjour,
      J’avais déjà fait ce test dans le cadre de la sécurité au volant.
      Celui-ci permettais de mettre en évidence que lorsque nous sommes concentrés sur un sujet précis nous pouvons passer au travers de choses somme toute importante.
      bonne journée

  2. Formidable ! j’avais 14 passes et pas de gorille ! je ne sais pas de quoi cette histoire est le révélateur, mais en tout cas un fait connu de toutes les personnes qui travaillent dans le cinéma. On ne regarde que là où on l’on nous emmène. Si vous regardez les films plusieurs fois, (mais ça n’est pas facile car se on se laisse toujours embarquer par l’histoire) vous pouvez voir des assistants qui passent dans le champs, des perches de micro etc. C’est vrai pour beaucoup de films.
    C’est aussi une technique de magicien : ils attirent notre regard ailleurs pour pas qu’on ne voit la supercherie !
    J’adore ce genre d’expérience !

  3. J’avais bon pour le nombre de passes, mais effectivement le gorille est passé sans que je ne le voie ! Je pense que c’est du au fait qu’on se concentre sur le ballon et les gens en blanc. En comptant, on est tellement concentré que l’on ne voit pas ce qui se passe à côté. Bluffant !

  4. Ouah ! trop fort 🙂 Ben j’étais clairement trop concentrée, j’ai tout bien compté j’ai eu 15/15. Je me demande si j’aurais vu spiderman passer…
    Ça fait longtemps qu’une de mes craintes c’est d’être témoin de quelque chose d’important dont je devrais rendre compte (accident, acte délictueux). Je suis convaincue de la fragilité de notre perception et de l’influence considérable de notre mental sur ce qu’on voit. En voici une superbe démonstration… Merci Stéphane !

  5. Excellent! Non seulement je n’avais pas vu le gorille, mais j’avais compté 17 passes! Et pourtant, je me demande si votre introduction « ça va relativement vite » ne devrait pas concourir pas à accentuer notre concentration sur le ballon…!

  6. Robert Houdin, le précurseur de la prestidigitation moderne, disait déjà au XIXème siècle que quand il détournait l’attention des spectateurs, un éléphant pourrait traverser la scène sans qu’ils s’en rendent compte…

  7. En fait, on est conditionné pour ne voir que ce que l’on veut nous montrer !
    Le conscient fait alors abstraction de la réalité… Cette video est effectivement un révélateur. A méditer.

  8. J’ai bien compté 15 passes et j’ai bien vu le gorille. Mais je n’ai pas de mérites, car je suis entraîné…. je fais partie de ceux qui ont des difficultés à se contraindre à rouler aux (très) basses limitations de vitesse. Et je perds des points de mon permis de conduire. Je dois donc faire des stages de récupération de points (heu des stages de sensibilisation) et ce type d’exervice est la base de la sensibilisation justement. Polarisé par un sujet, on n’en voit plus le contexte global…

    Bonne journée.

  9. Merci à vous Stéphane pour cette vidéo elle mets bien en avant les risques de l’attention : quand on est trop focalisé sur quelque chose on risque de rater ce qui se qui « crève les yeux ».

    Mon expérience : j’en au compté 14. Car au milieu de comptage des passes une petite voix intérieure ma dit : il y a encore un truc de Stéphane derrière!
    et du coup j’ai un peu relâché mon attention (d’où j’ai du raté une passe) mais j’ai vu « miraculeusement » apparaître le singe au milieu de la scène, puis je me suis reconcentré (et il a « ré-disparus » de mon cerveau).
    Bien à vous Thierry

  10. J’en ai compté que 14 la première fois, et n’ai absolument pas vu le Gorille bien entendu…. C’est l’outil des magiciens : focaliser notre attention sur qqchose, pour ne pas voir le reste ! Dans la vie c’est idem si on reste bloqué sur une situation / un problème, on ne voit pas les opportunités, les solutions, etc… Merci pour cette vidéo, courte, explicite, et rigolote !

  11. Waouh, merci pour ce test.
    J’ai compté 18 échanges de balle. Mauvaise compréhension du sujet de ma part. J’ai pris certains rebonds de balle pour des passes lorsque l’on ne voyait pas bien les joueurs.
    Je n’ai pas du tout vu le gorille qui passe tranquillement pourtant.
    Impressionnant de voir comment notre cerveau peut nous tromper. Comment il peut occulter des éléments. Et de cette vision tronquée, nous tirons des conclusions. Notre interprétation nous parait juste. Nous sommes certains d’avoir raison (il n’y a pas de Gorille). Comme quoi, il faut savoir remettre en cause nos certitudes par moment.
    Merci pour cette vidéo.
    Bon weekend de Pâques.

  12. Nous avons fait le test en famille, avec mes 3 enfants
    2 enfants se sont trompé sur le nombre de passes… Mais ont vu le gorille
    Le dernier enfant et moi même avons compté le bon nombre de passe…Et pas vu le gorille

    Avez vous vu les S sur le mur ?

  13. Bonjour,

    J’en ai compté 10 mais le gorille a retenu mon attention ! J’ai plus l’impression d’une capacité de distraction … Je me demande dans quelle mesure on construit ce que l’on voit et surtout l’adhésion qu’on y attache.
    Ceci me laisse perplexe dans le rapport aux autres, car parfois un détail peut être une révélation ou alors un obstacle.
    A ce soir donc !

  14. Woaw je me suis bien fait avoir, je ne méfiais « que » de la concentration, j’ai bien un peu dévié quand il y a eu un deuxième ballon en jeux mais je n’ai RIEN vu, je n’ai mpeme compté que 12 passes.. je n’ai rien cru sur le coup, j’ai repassé le film pour voir…. mince alors, mais que percevons nous vraiment ? incroyable! sacré Stéphane, même prévenu on se fait encore avoir..la dernière fois que j’ai vu ça c’est avec la question à 1 « franc » à la quelle il fallait réponde sans hésiter, très vite (jouer le jeu!):

    La mère de Toto a 3 enfants!: PIM, PAM et …..

    plouf?

    POUM ?

    bein non nigaud, c’est

    Toto
    « La mère de Toto… »

    Là pareil, je me suis senti pareil… mais pourquoi suis-je encore surpris de mes biais de perception ! c’est ça le mystère !

    Merci
    Bises de Pékin
    Patrick

    • je rajouterais que la liberté quand on connait le test (ou tout autre chose) c’est de choisir de le reregarder ou non, en pleine conscience

  15. Belle preuve que quand on est fixé sur un objectif que l’on imagine difficile, concentré pour réussir, on peut ne pas être dérangé par le reste, quel qu’il soit.
    Evidemment, on espère que « le reste » n’est pas aussi, voir plus important, que l’objectif par lequel on est tant absorbé !!!

  16. Lors d’un récent stage de « récupération de points de permis », cet exercice troublant nous a été proposé pour nous démontrer la profondeur des pièèèges de la perception..Ceci, bien sur, pour donner de la force à l’idée qu’il faut rouler très len te ment, celà sauve la vie (peut-etre) en cas d’irruption imprévue de gorille ou autre sur la chaussée.
    Bon. N’ayant pas suivi la consigne à propos du comptage des passes (fatiguée, je me suis dit que le groupe compterait pour moi..) j’ai regardé ce clip en « attention flottante », et vu clairement cet énergumène traverser le champ de vision..Moralité ? j’en ai pas cherché !

  17. Malgré la présence d’autres emails qui attiraient davantage mon attention, la vidéo ne m’avait pas échappé, et je l’ai regardée à midi. Et je me suis laissé prendre! Ma sérendipité n’est pas encore assez en éveil!
    Bon week-end de Pâques!
    Sylvia

  18. Bonjour,

    Je l’ai fait ce matin, et en comptant j’ai raté une passe (au tout début du film, j’ai trouvé que ce n’était pas très clair).

    J’ai vu la personne déguisée passer en comptant mais je n’ai pas voulu m’y attarder pour continuer à compter.
    L’objectif que j’avais dans la tête était l’énoncé, c’est à dire compter les passes.

    En regardant une deuxième fois la vidéo sans compter j’ai trouvé cela rigolo.

    Bonne journée,

    Yannick

  19. Bonjour, je suis « scotchée » car j’ai bien compté 15 passes mais je n’ai ABSOLUMENT PAS vu le gorille qui passait pourtant dans le champ de vision, et tranquillement en plus. Comme quoi, quand on est focalisé sur une chose, on ne voit rien d’autre…… ça laisse à réfléchir.

  20. Ainsi donc quand on s’est, ou qu’on est, programmé pour être attentif à quelque chose de spécifique, que le pression a été mise en insistant sur la difficulté du challenge, et bien, on est aveugle au reste !
    Le cerveau serait il cloisonné à ce point ?
    J’avoue d’ailleurs que ni j’ai vu le gorille, ni j’ai bien compté les passes puisqu’il m’en manquait une… piètre performance :(((

  21. Bonjour Stéphane,
    Je suis très curieux de savoir en quoi cette vidéo a été pour vous un déclencheur.
    Vous nous avez dit que les passes étaient rapides et mon attention s’est fixée sur les échanges de l’équipe blanche et j’ai effectivement compté 15 échanges.
    Au milieu de cette vidéo, j’ai bien remarqué le gorille que je n’avais pas vu venir et je me suis demandé ce qu’il foutait là, me promettant de revoir la séquence une fois mon comptage effectué.
    Et puis la fin de la vidéo m’annonce quinze échanges et me demande si j’ai bien vu le gorille.
    J’ai vu les quinze échanges, le gorille et tout ça, sans mes lunettes.
    Pourtant, je ne comprends rien de ce qui peut être en rapport avec l’auto-coaching.
    Bien à vous.
    Olivier

  22. PS : Au fait, il y a 21 échanges pour l’équipe noire qui est plus rapide et plus discrète. Et là, lors de la deuxième vision, mais parce que j’étais préparé, j’ai pu voir en même temps arriver et repartir le gorille.
    Cela dit, le gorille a un rôle un peu bébête… Il aurait au moins pu ramasser une peau de banane sur le terrain 🙂

  23. J’ai compté les 15 passes et vu le gorille. Mais j’avais déjà vu cette vidéo il y a déjà un bon bout de temps. Au début je n’ai pas fais le rapprochement mais quand le gorille est arrivé, je me suis souvenu de l’avoir déjà vu. Par contre je ne me souviens plus si j’avais vu le gorille la première fois. Aujourd’hui cela me semble impossible de ne pas le voir, mais mon approche était faussé.
    Bonne journée

  24. Cette vidéo est génial, par contre je suis curieuse de connaitre votre analyse car j’ai compté les 15 passes et le gorille, par contre il est vrai que je ne l’ai pas vu rentrer dans le plan, mais je l’ai vu rentrer dans le cercle.

  25. Merci pour cette vidéo dont j’avais entendu parler quelques fois mais que je n’avais pas encore vue. Magnifique !
    Certes, j’attendais tellement le gorille que je n’ai pas pu me laisser surprendre par son arrivée (par contre, j’ai complètement foiré le compte des passes, je ne savais même plus combien j’en avais compté !).
    Le plus extraordinaire est que j’ai quand même réussi à ne pas « voir » (le mot est impropre, mais cette parenthèse est trop étroite pour le redéfinir) le moment extraordinaire où la gorille se tape les poings sur la poitrine face à la caméra (Brassens rigolerait de ce « gare à la gorille… »).

    Sur ce thème de la sélectivité de l’attention, j’aime beaucoup cette vidéo (encore une TED…) qui utilise et explique au fur-et-à-mesure le même principe de « misdirection ». Bluffant aussi. Peut-être moins épuré, mais plus divertissant, varié et commenté au fur-et-à-mesure :
    http://www.ted.com/talks/apollo_robbins_the_art_of_misdirection

    Paul

  26. Compte-tenu du titre « attention selective », je me doutais qu’il y avait autre chose à percevoir. J’ai tout bien compté les passes et j’ai vu le gorille. Il faut dire que j’adore les singes…
    Ca m’a fait penser à ces devinettes enfantines du style « comment appelle-t-on un ascenseur au japon ? » (réponse : avec le doigt).

  27. Pfffff, n’importe quoi, c’était même pas un gorille, c’était un gars déguisé en gorille 😉
    Alertée par le titre « attention selective », je me suis doutée qu’il y avait autre chose à percevoir, j’ai donc pu remarquer le gorille tout en comptant les 15 passes.

  28. Bonsoir

    J’ai compté 16 passes et j’ai bien vu le gorille. En fait je crois que j’ai ajouté la seizième passe quand mon attention a été attirée par le gorille et que j’ai décidé de ne pas me laisser déconcentrer par celui-ci.
    Je suis entrainé par mon métier à reconsidérer en permanence mon environnement et à trier les informations ce qui m’a permis de voir le gorille, considérer que sa présence n’avait pas d’importance vis à vis de l’objectif et …ajouter inconsciemment une passe imaginaire.
    Cordialement

  29. Peut-être de bons restes de mon expérience d’arbitre de basket. J’ai compté le bon nombre de passes tout en m’amusant du gorille qui se tape sur la poitrine.
    Du coup j’ai regardé les autres vidéos proposées à la fin de celle-ci. sympa

  30. Bonsoir Stéphane,

    …et donc je connaissais mais de longue date…, donc un passage « attentive » où je n’ai pas compté et donc j’ai vu le gorille puis un 2ème passage où j’ai décidé de « jouer le jeu » et je n’ai pas vu le gorille !!! Excellent ! J’attends vos explications qui je suppose tournent autour d’une attention plus où moins consciente…
    Merci, bonne soirée 🙂

  31. incroyable ! je me suis concentrée sur … les passes et en ai compté 14 !!! et même pas vu le gorille ! expérience intéressante ! Sans doute en aurait-il été autrement si la consigne avait été : « observez bien la scène que vous allez voir ». Je ne me serais pas focalisée sur les joueurs en blanc et le nombre de passes. Je pense que les informations qui nous sont données quotidiennement s’inspirent de cette technique ! Elles dirigent notre attention sur quelque chose en particulier pour éviter que nous focalisions sur une info qui pourrait être gênante !

  32. Étonnamment j’ai côté 16 passes et le gorille à été complètement transparent pour moi.
    Incroyable !il faut dire que disciplinée, je me suis concentrée sur l’équipe blanche et tout!ce qui était noir n’atteignait pas mon cerveau ,il faut le croire!
    La vision serait donc au même titre que la mémoire : sélective …,?
    Stéphane ,je suis en attente, insoutenable de ton commentaire ..

    Merci !

  33. Bonjour Stéphane,

    14 passes et pas de gorille en vue… c’est un peu comme les magiciens qui nous font voir exactement ce qu’ils veulent… tous les jours nous devons passer à côté de choses, d’événements, de personnes car nous sommes trop focalisé sur notre problème, notre personne, où ce que nous avons en tête… Let’s open our mind 😉
    Merci de cette vidéo en tout cas !

  34. d’abord je n’ai compté que 13 passes et ensuite je n’ai pas vu le gorille !!!
    j’ai donc tout faux, et je suis vraiment mauvaise élève !!
    mais cette vidéo est effectivement bluffante : quand on est trop concentrée sur une chose, elle occulte le reste et nous empêche de prendre du recul… on s’attache au détail, mais pas au global, et on rate des évènements ou des personnes !

  35. Toujours un régal cette vidéo, j’avais déjà pratiqué avec un des intervenants du « Le Secret » . Aujourd’hui une question me vient à l’esprit : Comment fait-on pour élargir durablement son attention, percevoir et identifier l’ensemble des éléments sans focaliser sur un sujet ?
    bien à vous,

  36. Bonjour à toutes et tous,
    Faisant fi de l’injonction la première fois (j’ai quelque difficulté à suivre les ordres), j’ai bien vu ce personnage déguisé en singe et me suis demandé ce qu’il faisait là au milieu de ce jeu de passes ….- » il passe … me suis-je dit ! « –
    La deuxième fois, je me suis concentré sur les joueurs en blanc, ai compté 15 passes, ….. et, … devinez, … fait « l’im-passe » …. sur le passeur déguisé en singe tré-passé (pauvre singe !!!).
    Je ne l’ai même pas vu alors que je l’avais bien remarqué juste avant.
    Heureusement que j’ai l’esprit frondeur et n’écoute pas l’injonction initiale.
    Je savais depuis un demi-siècle que mon cerveau était partiellement sous hypnose.
    Cette mise en scène est un sacré révélateur…. pour moi.
    C’est pour quand ton passage à Lyon, Stéphane ?
    Amicalement,
    Willy

  37. Bonjour Stéphane.

    Très en retard mais j’ai une excuse…
    J’ai compté 15 passes pour l’équipe des blancs et j’ai vu le « gorille », mais je n’ai pas eu de déclencheur ; est-ce grave ? mais je lirai avec intérêt votre explication et sans doute m’en trouverai-je penaud de ne pas avoir eu le même flash. A vous lire mon cher Stéphane.
    Max.

  38. Mon expérience est unique….. car cela fait 15 jours que je n’ai pas ouvert les mails « non urgent », je suis restaurateur et débordé et archi-débordé de travail et de papier en retard, donc quand j’ai vu que Stéphane insistait pour que je vois cette vidéo j’ai ouvert la page et j’ai cliqué direct sur la vidéo sans lire le texte avant ! tout d’abord j’ai été omnibulé par le manque de son mais comme je ne savais pas qu’il fallait compter les passes , je peux vous dire que le gorille on ne voit que lui !

    Bisous à tous je repart à mes papiers….

  39. Merci j’ai adoré. j’ai bien compté 15 passes et à un moment je me suis bien demandée ce que le gorille venait faire là. Je me suis même dit qu’il était peut être déjà passé une fois et qu’il fallait compter le nombre de fois où il passait en plus du reste. En tous cas cela m’a bcp amusé de faire cela . je vais tester avec mes gosses 😉 on va bien rire ce soir .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *