Amalgame (et jeu concours)

Juste un très court message concernant l’article envoyé ce matin :

J’ai reçu au moins une dizaine de courriers, de lecteurs qui croient que je ferme TIME-COACH… Ces courriers sont mitigés entre Gratitude et amertume.

Pourtant, j’ai écrit clairement que TIME-COACH continue ! Seuls les programmes payants s’arrêtent, et ce, uniquement à cause de leur manque de rentabilité.

TIME-COACH est rentable !

Oui, vous avez bien lu : les programmes payants ne sont pas rentables, et le programme gratuit est très rentable !

Comment est-ce possible ???

Réfléchissez-y, et publiez votre réponse (en commentant cet article). Si votre réponse est juste, et si elle apparaît dans les 10 premiers commentaires, vous gagnerez une entrée gratuite au programme de votre choix.

Règle 1 : n’avancez qu’une seule réponse. Evitons de nous étendre sur les 1.001 façons de rentabiliser une action gratuite… Restons dans le cadre.

Règle 2 : si vous voyez qu’un autre lecteur qui vous a précédé a déjà donné la réponse à laquelle vous pensiez, reformulez la même réponse avec vos propres mots. Il peut y avoir plusieurs gagnants.

Règle 3 : je parle bien de rentabilité financière. Car si vous énumérez tout ce que je gagne humainement ou spirituellement en partageant des idées, autant écrire un livre !

A++

Stéphane SOLOMON

48 réflexions au sujet de « Amalgame (et jeu concours) »

  1. Time coach est financièrement rentable parcequ’il vous attire la bonne clientèle pour vos autres activités de coaching: des gens qui vous connaissent, vous apprècient et qui par conséquent vous ferons gagner beaucoup de temps au cours de l’activité de coaching. Même si ils payent autant que les autres, ils vont vous coûter beaucoup moins.

  2. Time coach est rentable car il est un excellent outil marketing pour vous amener des clients demandeurs de coaching personnel. C’est votre image de marque et votre gage de sérieux. Vous êtes connu et reconnu.

    Belle continuation,
    Anne Marie

  3. Bonjour Stéphane,

    On ne reçoit qu’à la hauteur de ce que l’on est prêt à donner sans arrière pensée, sans attendre en retour.
    Personne ne t’a rien demandé pour écrire Time Coach, tu le fais et pour le lecteur que je suis, c’est une bouffée d’oxygène dans la journée, une petite fénêtre. J’ai plaisir à le lire et en plus ça ne m’engage à rien, tout en m’apportant beaucoup.

    Merci de continuer après ce mail, dans lequel je n’exprime que ma vision personnelle.
    Je pense que tu nous donnera des explications sur le pourquoi de ce parcours « gratuit », mais dans tous les cas, ça ne changera rien à l’état d’esprit dans lequel je le lis.

    Cordialement.
    Serge.

  4. Time coach rapporte de la notoriété. Pour ce que cela coûte, j’imagine le retour intéressant. (Ce même budget investit en pub serait insignifiant).

  5. Bonjour,
    Je ne répond pas à votre question, pour moi le résultat compte sur toute discussion à vide  » vous m’apportez les conseils, les réponses et l’aide à mes problèmes et à la progression du moi , des autres »
    A moi d’en faire bon usage.
    Félicitations

  6. Bonjour,
    Il me semble tout simplemenjt que TIME COACH est un moyen pour vous de rester en lien, de ne pas vous faire oublier, et de rester présent à l’esprit de vos lecteurs.
    C’est un moyen pour vous de « faire de la pub » à moindre frais, et surtout ciblée : les lecteurs qui vous suivent sont ceux qui vpous apprécient et qui sont sensibles à votre façon de voir les choses, Du coup, cela vous permet de décrocher des contrats avec un certain pourcentage de ces lecteurs, pour du coaching personnalisé et facturé.
    Ce n’est pas pour rien que vous laissez, en fin de mail, ce message : « Vous avez un projet et vous pensez qu’un coach peut vous aider ?
    Répondez à ce courrier ou contactez-moi au 09.72.29.32.53 »
    Bonne continuation à vous.
    Joseph

  7. Bonjour,

    Voici un raisonnement économique qui pourrait s’appliquer à ce petit défi logique :
    Pour être rentable, il faut un revenu supérieur au coût. Le coût de la rédaction est avéré (facturation du domaine et hébergement de la page wordpress, coût horaire personnel de rédaction et mise en ligne).
    De ce côté il y a possibilité de mutualisation, ou économie d’échelle. Peut-être ce contenu est-il facturé par ailleurs, en tant que prestation, avec un droit de publication publique dans la négociation … mais, en dehors du fait que cette négociation est difficile à obtenir, ce ne serait plus time-coach le support de ce revenu.
    Le souci logique tient donc dans le revenu généré. Vous ne gérez pas d’espace publicité dans vos publications. Le revenu peut être considéré en termes de recrutement client, qui serait plus efficace et moins coûteux qu’une campagne de promotion traditionnelle. Si vous affectez par exemple 5% de votre chiffre d’affaire à ce recrutement, le revenu généré représente 5% de votre chiffre d’affaire nouveaux clients (même raisonnement dans le cadre de la fidélisation client). On peut également considérer la valorisation de l’audience en tant que telle, mais vous ne semblez pas être dans un process de valorisation immatérielle, ni d’introduction dans le second marché de votre audience 😉 Par ailleurs vous parleriez de rentabilité économique. Le terme financier est déroutant.
    Donc à moins que vous ne bénéficiez de dons spontanés de vos lecteurs, en volume suffisamment important pour couvrir votre taux horaire, ce que nous ne pouvons pas savoir (si vous ne l’avez pas exprimé dans un article que j’aurais raté), je suis dans l’impasse.
    Je cale, mais je tenais à participer pour connaitre la réponse à cette énigme 😉

    Avec mes remerciements
    Yves

  8. Bonjour,
    Les publicités sur la page d’accueil apportent de la rentabilité là où la programmation spécifique d’envois réguliers en petit nombre ds le cadre des programmes payants reste chère par rapport aux recettes correspondantes.
    Merci en tout cas pour ces envois !

  9. LOL ! Rebonjour Stéphane,
    Une partie de mon activité n’est pas rentable, je perdais même de l’argent, vu le temps passé… Mais c’est ma vitrine, si j’ose dire. Et les clients reviennent pour des opérations vraiment rentables qui ne me prennent pas de temps.
    Aujourd’hui, j’ai résolu la situation en sous-traitant avec une équipe vraiment très bonne. Je gagne encore moins avec ma vitrine, mais je gagne un temps considérable et une énergie (je n’en parle même pas).

    Je suppose que si la gestion des programmes sont trop coûteux, l’interactivité des newsletters permet des contacts plus personnels qui fait que l’on se tourne plus volontiers vers vous lorsqu’on veut être coaché sur un projet important. On en revient à ce que nous écrivions vous et moi l’autre jour, autant travailler avec des gens qu’on aime et qui nous aiment. On sait que sera toujours très honnêtement payés et qu’en plus, ce sont des clients fidèles…

    Je dis au fond la même chose que Corentin, mais comme vous l’avez suggéré, je le dis avec mes mots.

    Je me dis toutefois que POUR NOUS, vos programmes sont une aubaine. Je suis heureux de m’être inscrit la semaine dernière à un de vos anciens programmes qui m’intéressait, et j’avoue que je vais en choisir deux autres encore, pour des dates ultérieures. Tant pis pour vous, financièrement parlant 🙂

      • Merci à vous.
        J’ai envie de vous proposer un deal : j’ai dit que je n’avais pas besoin de programme gratuit, ayant fait mon plan pour la suite.
        Je vous propose cependant de m’offrir effectivement un programme, à la condition que ce soit vous qui le choisissiez pour moi, d’après ce que vous savez de moi et ce que vous avez compris de ce que je suis et ce dont vous pensez que j’ai besoin.
        Ce n’est plus de l’auto-coaching gratuit, ça dépasse même le coaching gratuit, je dirais que c’est un don personnel totalement gratuit.
        Qu’en pensez-vous ?

  10. Au fait, je n’ai pas besoin de programmes gratuits, je les laisse pour les autres. Quitte à perdre encore plus d’argent 🙂
    De toutes façons j’avais décidé de suivre les programmes qui m’intéressaient. J’en suis à mon troisième, j’en avais choisi deux pour plus tard, tout va bien, je suis tout simplement mon plan.

  11. Désolé c’est encore moi…
    Il y a une chose que je ne comprends pas, parce que me revient en mémoire ce que vous aviez dit il y a un moment, je crois que c’était dans l’article « Suis-je utile ? ».
    Vous disiez que vos associés voulaient supprimer les adresses qui n’étaient pas réactives avant neuf mois. Vous disiez aussi qu’un lecteur comme moi, qui n’a rien fait pendant deux ans (minimum, je n’ai pas compté) et qui s’abonne à un programme tous les trois mois devenait rentable.
    Vous nous dites aujourd’hui que de toute façon, ces programmes ne sont pas rentables.
    Pouvez-vous nous expliquer ?
    C’est fini, je ne reviens plus sur cette intervention, pour aujourd’hui 🙂

  12. Parce que si d’autres sont comme moi; ils se nourrissent souvent de vos écrits. Mon Dieu que c’est bon de recevoir gratuitement!Surtout de la bonne nourriture. De sentir de la compétence offerte avec générosité. Et ces autres peut-être, comme moi, savent qu’un jour en cas de besoin il y a derrière cet écran un homme intéressant, compétent et généreux qui pourra être sollicité pour une mission en chair et en os. Et ces autres peut-être comme moi quand leur entourage leur demande un contact pour une mission de coaching; ont en tête ce nom qui leur revient: Stéphane Solomon. Parce qu’il est entré dans leur réseau, dans leur coeur…Et d’une belle façon; par le cadeau et le talent offert. J’en profite en passant pour vous remercier, Stéphane, de ce que vous offrez au monde, et donc aussi à moi dans ce monde. C’est l’énergie qui circule: quand je donne, je reçois…C’est aussi beau que ça!

  13. Bonsoir,
    Time coach ne peut être que rentable pour celui qui entretien le site tout simplement que le fait d’écrire vous fait remonter en audience et donc attire de la clientèle…(naturellement)
    Votre vitrine qui est ici en partageant des expériences personnelles et celles de vos coachés ne peut que vous attirer des persobnnes qui vont lire et donc plus vous aurez d’audience, plus vous pourrez attirer des clients…
    C’est la base de tous ceux qui lancent des réseaux coachs ou non d’ailleurs…l’audience ne profite qu’a celui qui lance…pas aux autres…et je le vois dfe mon coté lorsque je lance un message sur un blog.
    Le retour devient assuré…
    Voilà mon avis
    Donc, merci si cela devient sois disant gratuit mais qui vous rapportera bien plus que si cela était payant…donc devenant ainsi rentable…

  14. Je ne réponds pas à la question.
    Mais je m’interroge !
    Je reviens sur cette « non-rentabilité » des programmes payants !
    J’ai du mal à comprendre.
    Les programmes sont déjà rédigés.
    Cela ne vous coûte donc pas en temps de rédaction.
    Cela dit, je ne me rends pas compte du temps que cela peut prendre « à gérer ».
    Mais j’ai quand même du mal à croire que ça ne soit pas rentable.
    Au fait, quels sont vos critères pour considérer que c’est rentable ou que ce n’est pas rentable ?

  15. Il y a aussi un « bénéfice » que personne ne voit… sauf vous !
    Le fait de tenir ce programme vous amène à poser votre propre réflexion et à vous faire gagner…. énormément de temps pour vous-même !
    J’en sais moi-même quelque chose, pour avoir publié récemment un livre, « Management, formation et travail en équipe – pratiques issues du coaching et de l’intelligence collective » qui m’a amené aussi à poser les choses pour moi.
    Merci pour vos différents programmes et vos messages réguliers.

  16. Bonsoir Stéphane,
    Voilà une question provocante et je trouve amusant d’essayer une réponse…
    Je suppose que financièrement, ce qui est payant doit être trop coûteux à gérer. La gratuité de votre action Time Coach offre une ouverture sur les autres et le rayonnement qu’elle vous apporte; ne peut être que bénéfique en terme de connaissances du vivier de prospects qu’elle entretient.

    Merci en tout cas, pour votre action.
    Eve

  17. C’est rigolo je constate en revenant lire les autres commentaires, que si tout le monde respectait les 3 règles du jeu, notamment la troisième, il y aurait très peu de réponse. La mienne enfreint quelque peu la première … mais j’ai voulu jouer, comme les autres 😉 Petit commentaire gratuit.

  18. Bonsoir Stéphane

    Le programme gratuit est rentable car il vous permet de faire valoir votre talent et votre compétence comme aucun coach ne le fait par ailleurs. Votre message de fin « Vous avez un projet… » permet d’établir le contact simplement. Et il est certain que si j’ai un projet, vous serez le premier appelé car je sais DEJA ce que vous savez faire…

    Merci pour ces belles lectures régulières de Time-coach.
    et je vais tout de même essayer de trouver (de prendre!) le temps (!!!) de faire un programme avant leur disparition.

    Très cordialement

  19. Bonsoir Stéphane,
    Ouahhhh quelle avalanche de réponses ! quel enthousiasme pour poster le premier ! C’est beau. Le plaisir de concourir ? L’envie de gagner un programme à 20€ ? C’est intéressant en tous cas. Ça prouve s’il en était besoin que les programmes payants sont attractifs. Enfin maintenant qu’ils peuvent être gagnés… Dommage. Ils sont encore plus intéressants quand on a décidé, choisi, de se les offrir comme un cadeau. Tiens du coup je vais m’inscrire au dernier qui me manquait :).
    J’attends la suite avec intérêt !
    « Car si vous énumérez tout ce que je gagne humainement ou spirituellement en partageant des idées, autant écrire un livre ! »
    Ah mais ça c’est une riche idée ! j’achète !

  20. Bonsoir Stéphane,
    Mon idée première (le réseau crée) étant déjà maintes fois citée, je prêche le faux pour connaître le vrai : 6000 contacts tournés vers la recherche de coaching, de développement personnel, de bien être… Ça se vend ?

    Mais je n’y crois pas, n’ayant jamais été sollicitée par ailleurs 🙂
    Quels que soient les projets à venir, en tout cas, je vous les souhaite fructueux !

  21. moi, je pense que vous vous progressez au fur et à mesure, en fonction des réactions de chacun – c’est un vrai espace collaboratif -cela permet de ne pas rester sur des idées – d’élargir son champs de vision – de réfléchir à des questions/réflexions auxquelles on aurait même pas penser – de résoudre des problèmes – d’où la force de l’intelligence collective –
    là, le réseau gratuit offre un contexte de travail collectif, des interactions sociales multiples, et c’est énorme!! un mot évoqué dans une réponse……..et vous voilà en train de découvrir tout un chapitre qui était resté dans l’ombre – de plus, il n’y a jamais de hasard!!!

  22. Bonsoir,
    Je viens de lire les réponses et vu qu’aucune ne propose ma version, je vous la livre.
    Pour moi, 2 choses font que ce programme gratuit peut être rentable (3 si on pense à la publicité pour du coaching traditionnel mentionné ci-dessus)
    1) Tout le monde semble avoir oublié le « PWYW ». Vous avez prévu de faire un programme gratuit, quoi qu’il arrive. Il suffit qu’une personne verse 3 Euros (minimum proposé) pour que le programme devienne rentable.
    2) Lors de vos envois, pas mal de monde réagit, vous donnant là encore de nouveaux sujets à exploiter, sans aucune recherche de votre part. Les personnes qui laissent des commentaires contribuent donc à vos futurs articles, ou programmes, vous faisant gagner réflexion, energie, et … temps. Economie, dont possible rentabilité financière.
    Voilà mes pensées de ce soir.
    Portez-vous bien, tous.

  23. Bonsoir Stéphane,
    J’arrive après la bataille, mais pour le plaisir de participer, je dirais:
    – le coaching classique, plus rentable par rapport au temps consacré
    – le payer-ce-que-vous-voulez: un seul généreux contributeur peut faire la différence; une minorité d’autant plus.
    – vous progressez en vous auto-coachant (avec nous), ce qui vous amène à plus de lucidité, plus d’efficacité en terme de rentabilité financière.
    De toutes manières, merci!

  24. Bonjour Stéphane,
    L’essentiel a déjà été dit, je n’y reviens pas.
    Néanmoins, une piste n’a pas été évoquée: le parrainage vers SG-autorépondeur, qui est rémunérateur et vous permet d’autres campagnes dans d’autres domaines professionnels,
    et la cooptation vers un cercle de coachs dont vous nous aviez donné le lien à une époque (je ne sais plus bien quand…) Je suis allé y jeter un coup d’oeil à l’époque et depuis, je reçois tout un tas de propositions de coaching émanant de ces personnes. Mais vous lire me suffit.
    Bien sûr, la retombée principale est certainement la notoriété qui émane de votre expérience avant-gardiste, et les contacts qui peuvent en découler, ainsi que la source prolifique d’inspirations qu’elle vous procure.
    Tout cela est à mettre au compte de votre mérite et de votre persévérance.
    Tant mieux pour vous si vous en récoltez les fruits.

  25. J’ai trouvé :

    Transformez tous les programmes payants en programmes gratuits, et ainsi ils deviendront tous rentables, sans que vous n’ayez à investir quoi que ce soit !

    Cela sera parfait. Je me demande vraiment pourquoi vous n’y avez pas pensé plus tôt.

    Merci et au plaisir…

    Prosper.

  26. Les programmes payants requièrent, comme vous l’avez dit, du temps de gestion, et le coût de ce temps vous parait supérieur au bénéfice généré.
    Les programmes gratuits vous libèrent de ce temps. Si vous l’utilisez pour mettre en forme, retravailler, et rassembler toutes les informations, réflexions, idées, réactions que vos 6000 correspondants vous ont communiquées ou fait naître, vous avez matière à un bouquin original que beaucoup d’entre nous lirons avec plaisir, en espérant que les droits d’auteur répondront à la question !

  27. Bonjour
    Aargh ce message est arrive dans ma boite mail ce matin a 4h57, je suis donc grille cote timing !
    Je donne quand meme ma reponse a la question. D’abord tu parles de rentabilite financiere, ce qu’il faut definir par le rapport entre ce que tu gagnes et le temps que tu y passes. Je dirai donc que pour toi la rentabilite est presque infinie car meme si le gain est faible le temps consacre a ca est presque nul… En effet si tu consideres que tout ceci te sert a t’ameliorer personellement en tant que coach, cela veut dire que cela fait partie de ton activite normale et n’est donc pas un temps de travail supplementaire pour toi.

    A bientot ! Promis meme si je ne gagnes pas je m’inscrit a un programme !

  28. Bonjour Stéphane.

    Je partage l’avis déjà exprimé par plusieurs d’entre nous. Le gratuit est rentable car c’est en quelque sorte un budget publicité régulier bien moins élevé que celui nécessaire pour continuer à attirer de nouveaux clients dans votre activité de coach. En tout cas, quelle que soit la raison de la rentabilité, je réitère mes remerciements à un talentueux vulgarisateur du développement personnel. Et comme d’autres l’ont écrit, vous êtes mon cher Stéphane, le premier vers lequel je me tournerai pour un coaching personnalisé le jour où j’en ressentirai l’absolue nécessité.
    En attendant, je vous souhaite la meilleure rentabilité, financière ou non, pour le temps retrouvé, et longue vie à TimeCoach gratuit car je continue à vous lire avec plaisir, quoique parfois avec le retard qu’induisent mes déplacements professionnels (non, je n’ai pas d’ordinateur portable ou de smartphone, tablette, etc., et je n’en veux surtout pas.
    Très cordialement,
    Max.

  29. Une suggestion !
    Puisque les programmes payants ne sont pas rentables, et que le programme gratuit l’est, pourquoi, au lieu d’arrêter les programmes payants, ne pas les passer en programmes gratuits ?

  30. Je ne lis quasiment plus les messages qui depuis 5 ans ne m’ont finalement rien apporté.Au début ,je les lisais conscinecieusement, mais j’ai plutôt l’impression de perdre du temps avec eux, et question outil de travail ,je n’y ai rien trouvé pour améliorer mes ventes! Désolée dêtre aussi franche! heureusement que ces programmes sont gratuits sinon il y a longtemps qu’ils seraient en indésirables.

    • Bonjour Josiane,

      Je suis d’accord ! Je ne suis pas accessible à tous, et je ne le souhaite pas. Plus de 14.000 personnes sont entrées dans TIME-COACH depuis le début, et près de 8.000 sont partis. J’espère qu’ils trouveront d’autres solutions à leurs problèmes. J’ai donc gardé 6.000 personnes qui aiment ce que j’écris… Enfin 5.999, puisqu’il restait une irréductible.

      Vous n’avez pas à être désolée d’être franche, je vais l’être moi aussi :

      Vous avez gardé quelque chose d’inutile (voire de pénalisant) pendant 5 ans juste parce que c’était gratuit… C’est bien ça ?

      Honnêtement, je crois que vous auriez dû me lire plus souvent. J’ai écrit des articles très libérateurs, qui donnent envie de cliquer sur le lien de désabonnement, et qui vous proposent de vous débarrasser de vos «chèvres».

      Je vais être encore franc : je ne suis jamais arrivé à m’entendre avec les personnes qui vont dans les hôpitaux pour dire à une personne alitée et souffrante : «Tu vois ! Je te l’avais dit ! Avec tout ce que tu as fumé, c’était sûr que tu allais te retrouver là ! Et je ne donne pas cher de ta peau !!!».

      Je ne comprends pas ce qui les anime… Ne pourraient-elles pas rester chez elles ?

      Je ne suis ni alité ni souffrant. Mais je suis en train de soigner mon entreprise d’une maladie… Faire ce choix, surtout au bout de 2 ans de tentatives diverses, c’est douloureux pour un chef d’entreprise. Je suis certes résilient, mais j’ai quand-même les boules ! Vous n’avez JAMAIS, JAMAIS communiqué avec moi par le passé, même pas pour poser une question. Vous me lisez rarement sans aucun bénéfice, mais aujourd’hui, il vous semblait important de me dire que vue l’utilité de ce que je produis, l’échec était prévisible…

      Waouw ! Ca fait longtemps que je n’a ipas eu des messages de ce type… Ca réveille !

      Je vous remercie infiniment. Je vais faire un truc que je n’ai jamais osé faire : je vais demander à tous mes lecteurs de se réinscrire ou de lâcher-prise. Ainsi, tous ceux qui n’ont jamais trouvé aucun intérêt à me lire, ou qui ne me lisent plus, vont être libérés du joug de la gratuité, et de de la tentation de la critique gratuite qui va avec. Critique qui n’a pas pour vocation de faire avancer les choses pour moi, et qui vous met dans la désolation d’être franche… On appelle ça du Perdant/Perdant.

      J’ai une solution pour vous : PENSEE++. Ca vous aidera à améliorer vos ventes ! Parce que je pense que vous avez tout le reste…

      Mais il faut faire vite. Le 20 février, ce sera TROP TARD !

      Je vous souhaite un très bon week-end,

      Stéphane SOLOMON

    • Bonjour Josiane,

      « heureusement que ces programmes sont gratuits sinon il y a longtemps qu’ils seraient en indésirables ».
      Cette phrase devrait être méditée par beaucoup de profs de marketing ou de psychologie du consommateur. Vous qui cherchez à améliorer vos ventes, vous pourriez tirer profit de son analyse.
      Reformulons : Vous vous abonnez en payant (puisque vous recevez les messages) et finalement vous vous apercevez que ce programme ne correspond pas à vos attentes. Vous décidez de ne plus lire. Vous pourriez choisir de vous désabonner mais vous préférez mettre les messages dans la boite de spam. Pour ne pas laisser de feedback à l’auteur des messages ?
      En revanche, si les messages sont gratuits, vous ne vous autorisez ni à mettre les messages dans la boite de spam ni à vous désabonner alors qu’il suffit d’un clic. Mais vous renvoyez votre feedback à l’auteur. Pourquoi ?

      Pour vos clients, choisissez ! si vous souhaitez un feedback, même négatif (c’est toujours utile un feedback et en biologie les feedbacks sont plus souvent répresseurs qu’activateurs) alors envoyez une newsletter gratuite. Si vous voulez des sous et pas de feedback, alors faites la payer. En supposant bien sur que tous vos clients vous ressemblent…
      En 5 ans vous n’avez pas trouvé une ligne qui vous ait fait rire, ou réfléchir ou râler ou nier ou dire « tiens on dirait ma mère ou mon beauf » ? Vous ne les lisez « quasiment plus » mais un peu quand même… Peut être faut-il les lire moins consciencieusement et plus intuitivement en s’autorisant à divaguer, à les prendre comme point de départ d’une réflexion toute personnelle.
      Time coach n’est pas rentable pour vous ? Mais vous ne faites que des choses rentables dans votre vie ? Rien par plaisir ?

    • Bonjour Josiane,
      J’ai hésité à vous répondre, ne voulant pas être redondant, mais comme je me suis reconnu dans votre intervention, je voulais vous raconter ceci :
      Je viens de passer plusieurs années très difficiles sur le plan matériel, n’arrivant pas à gagner tout en travaillant que l’équivalent d’un rsa, logeant n’importe où, dormant sur des coussins etc…
      J’ai bien fait des tentatives pour trouver un autre travail, pour sonner à toutes les portes dans ma branche, je ne faisais que survivre.
      Alors vous pensez bien que dans cet état d’esprit, je ne lisais pas les messages de Stéphane. (L’ordi est mon outil de travail et j’avais une connexion pirate).
      Ses messages ne s’adressaient pas à moi parce que j’étais en détresse, ils s’adressaient à ceux qui ont envie de se parfaire, de se détresser ou gagner plus et moi, j’avais juste besoin de bouffer et d’être au chaud. Alors le coaching…

      C’est ce que je pensais.

      Et puis j’ai décidé qu’il fallait que les choses changent. J’ai fait des recherches sur internet, toutes sortes de recherches de témoignages et d’expériences. J’ai cherché trois heures par jour pendant deux ans !

      Pendant ces deux ans, mon mental a peu à peu changé, et j’ai agit comme si tout était faisable. Ce n’était pas possible financièrement parlant, mais j’ai fait comme si.
      Une « porte » s’est entrouverte dans mon esprit et j’ai pu lire un peu plus (sans conviction) les écrits de Stéphane.

      Et brutalement, par deux fois, une aide totalement inattendue a boosté mes efforts. Aujourd’hui que cette « porte » est un peu plus ouverte et que j’ai de meilleurs moyens financiers, je me suis inscrit à trois programmes. Le premier fut un régal, l’autre m’a troublé et j’y réfléchis encore. Le troisième est en cours.

      Pour terminer, Je veux vous raconter un conte qui m’a accompagné pendant ces années difficiles. Un conte hongrois paraît-il :

      Deux grenouilles tombent par mégarde dans une jarre de lait. Elle se mettent à nager, affolées car les parois sont lisses et l’ouverture est trop haute. Elles nagent désespérément à la recherche d’une issue.
      Il n’y a pas d’issue.

      Elles sont à bout de force et l’une d’elle, comprenant sa fin prochaine, se laisse couler au fond de la jarre. A cette vue, l’autre grenouille se met à agiter ses membres frénétiquement dans un sursaut de survie, agitant le lait de toutes ses forces, comme si cela servir à quelque chose…

      Et voilà que le lait battu par la grenouille se transforme en beurre. Beurre qui lui sert de point d’appui pour se propulser hors de la jatte.

      • Bonjour Olivier,

        Merci pour cette tentative qui, si elle ne sert as à Josiane, servira à beaucoup d’autres. C’est bien pour cette raison, que souvent, je «recadre» publiquement la réaction d’une seule personne.

        J’ai une autre histoire à vous raconter :

        C’est un âne qui échappe au contrôle de son maître, qui court et qui tombe dans un trou (un vieux puits recouvert de branchages qui ont cédé sous le poids de la bête). Il se met à braire, à hurler pour qu’on le sorte de là. Les villageois tentent l’impossible, avec des cordes et des sangles, mais rien n’y fait !

        La nuit arrive. L’âne continue à hurler et personne ne peut dormir. Un villageois, réputé pour son côté rustre, décide d’en finir et d’enterrer l’âne vivant ! Il réussit à convaincre 2 voisins, et ils commencent à ensevelir l’âne en versant de la terre dans le puits…

        Mais à chaque fois qu’une poignée de terre tombe sur son dos, l’âne se secoue et la terre tombe à ses pieds. A mesure que les 3 gaillards s’activent, il s’active aussi, et peu à peu, le puits se remplit de terre, et l’âne remonte…

        Les voisins, voyant cela, prennent eux aussi des pelles pour aider les 3 gaillards à remplir le puits de terre, mais eux le font dans un but différent : sauver l’âne !

        Il finit par sortir du puits, et se blottit dans les bras de son maître.

        Même une action agressive peut se transformer en geste salvateur. Elle peut même initier un élan positif.

        Merci Olivier, de suivre la bonne énergie !

        A++

        Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *