Avez-vous un gremlin dans la caboche ?

Voici un commentaire que j’ai reçu de Jacqueline vendredi matin. Vraiment, elle exagère ! Je lui ai réservé une réponse à la hauteur de son intellect ! Si vous n’aimez pas les recadrages violents, ne lisez surtout pas la suite.

————————————

Bonsoir Stéphane,

Oui, j’aime beaucoup l’alternance écrit-vidéo. J’ai même failli m’inscrire et payer les 40€…

et puis j’ai eu un doute : je crois bien que je me suis tout de même inscrite pour le webinair, même si je me suis embrouillée à la fois pour le paiement et pour la présence au second webinair (je me suis trompée de message et je tombais toujours sur le replay de la première séance). Alors je me permets de vous demander confirmation de mon inscription (je ne voudrais pas rater ça !).

En relisant mon commentaire, je m’aperçois que j’ai vraiment l’air d’une cruche en informatique… le plus bizarre dans mon histoire est que je suis au contraire très à l’aise en général avec tout le numérique et je me demande quel est le gremlin qui veut m’empêcher de voir ce programme.
Merci Stéphane et (je l’espère) à bientot.

Jacqueline

————————————

Ma réponse à Jacqueline (et à tous ceux qui ont un Gremlin dans la tête)

J’adore !!!!

Vous ne pouvez pas savoir à quel point vous me remontez le moral ! J’ai parfois l’impression d’écrire pour rien ni personne ! Mais lorsque vous terminez votre prose par :

«je suis très à l’aise en général avec tout le numérique et je me demande quel est le gremlin qui veut m’empêcher de voir ce programme»

nous sommes en plein dedans ! Dans le Développement Personnel à fond les manettes ! Vous avez tout compris : bien sûr qu’il y a un gremlin là-dessous ! Et il vous attaque sur votre point fort, pas sur vos points faibles : il veut vous faire passer pour une cruche dans un domaine qui vous est familier.

Lorsque je me suis lancé dans les webinaires, il m’est arrivé exactement la même chose : j’ai été incapable de régler un problème technique, en plein direct ! Bien-sûr il y avait le trac, mais ça n’explique pas tout… d’autant plus qu’avant de me lancer dans le coaching, je travaillais dans l’informatique. J’avais parfois la charge de gros parcs hétérogènes (Mac, PC, AS400…) à mettre en réseau. Je peux vous dire que les ordinateurs, je maîtrise !

Pourtant, même lorsque mon ordinateur a redémarré, j’ai fait 14 minutes de webinaire seul, croyant que j’étais en ligne. J’ai juste oublié d’appuyer sur le bouton de diffusion avant de parler… Je voyais le compteur des participants baisser, et je me disais que c’était bizarre ! Parce que ce que je disais était passionnant (je me passionnais moi-même) : il était impossible qu’ils s’en aillent à cause de ce que je disais. Au bout d’un moment, j’ai compris qu’ils partaient parce qu’ils ne me voyaient pas. Ils voyaient une mire qui disait que j’allais revenir…

Alors ? Elle n’est pas cruche mon histoire ?!!!

Aujourd’hui encore,il y a des lecteurs qui ne parviennent toujours pas à me pardonner ça ! Ils ont une allergie du webinaire. Comble de l’ironie, c’est ce soir-là que j’ai réuni plus de 120 sectateurs (mon record)… Quel pub ! Ce jour-là, j’ai massacré le produit… Et si je paye les pots cassés, ce n’est pas à cause de la gravité de l’événement (je pense que tout le monde a vécu pire dans sa vie), mais parce que «le droit à l’erreur» n’est pas accordé par beaucoup de gens. J’ai beau écrire sur le sujet et recueillir de très beaux témoignages, lorsqu’il s’agit de le mettre ne pratique (surtout avec moi), c’est beaucoup plus difficile. Un peu comme ces théorèmes mathématiques que nos enfants apprennent par-cœur, sans vraiment savoir à quel moment ils leur seront utiles…

Certaines personnes pensent que je le fais exprès parce que ça fait mon buzz… Je suis désolé de les décevoir mais non ! C’est la vie ! Je fais autant d’erreur que vous. La seule différence, c’est que si quelque chose me tient à cœur, je vais jusqu’au bout. Je ne prends pas l’erreur comme un «signe» que je dois m’arrêter, mais comme une résistance au changement : le fameux Gremlin qui nous rend chèvre…

Revenons à vous : lorsque vous vous inscrivez par CB, vous recevez 2 courriers : un premier de PAYPAL qui vous fait un récapitulatif de votre paiement, et un deuxième de ma part, qui vous souhaite la bienvenue et vous donne les éléments pour de connexion.

Il est quasiment impossible que vous ne receviez aucun de ces deux courriers. Ils partent de deux machines différentes, et chacune d’entre-elles renvoie le courrier plusieurs fois dans le cas où il y aurait une erreur de réception. En plus, vous êtes chez Orange, donc l’erreur dont je parle est quasiment impossible (comme chez tous les grands opérateurs).

Je comprends que les personnes qui ont du mal avec l’informatique effacent ces courriers, puis m’engueulent en me traitant de voleur ! Mais si vous êtes à l’aise en informatique, il est impossible d’effacer des courriers aussi importants. Donc ça ne peut être qu’un Gremlin ! Un saboteur qui vient tout planter… Et comme on sait qu’il s’agit de petits monstres imaginaires, on revient vers la psychologie de l’humain, l’inconscient, la résistance au changement…

C’est beau de reconnaître ça : ça ouvre des portes ! Ca permet d’être plus vigilent, plus méthodique, et surtout de s’ouvrir aux autres, car vous savez que ce qui vous arrive n’est pas une maladie orpheline. C’est une leçon d’humilité et de tolérance. C’est pour ça que lorsqu’on critique quelqu’un en ma présence (en le traitant «d’incompétent» dans le sens péjoratif du terme), je réponds :

– Fais ce qu’il fait, et on en parle après !

Alors je vous le confirme : vous êtes la cruche, la nunuche du jour… Vous n’êtes pas la seule, mais vous êtes l’une des rares à reconnaître que ça cache quelque chose de plus profond que «j’ai pas envie» ou «j’ai pas b’soin» ou «j’ai pas d’argent» ou «j’ai pas le temps»… Vous savez que derrière ce programme se trouve une clé, et que vous y résistez, comme tout être humain résiste au changement. Vous vous rendez-compte du nombre de personnes que vous allez rencontrer en acceptant l’idée qu’elles ne sont pas si négatives que ça ? Vous vous rendez-compte du temps que vous allez gagner si chacune d’entre-elles vous offrait 20 minutes ?

J’ai remarqué que lorsque je parlais de ce phénomène de résistance en me prenant comme exemple, ça me desservait, car les gens aiment prendre les coachs pour des Supermen ! Je devrais donc être infaillible, toujours au taquet, montrant l’exemple au commun des mortels. Or justement, en racontant mes déboires, je veux montrer que tout ça n’a pas d’importance majeure. Bien-sûr que c’est désagréable, frustrant, inquiétant, énervant… Mais l’important c’est d’aller jusqu’au bout !

Superman n’est pas Super parce qu’il est infaillible. Superman est Super parce qu’il va jusqu’au bout de sa Mission !

Je suis sûr que Thomas EDISON aurait pu réaliser la lampe électrique bien avant la 10.000ème expérience. Mais il avait des «Gremlins» dans ses ateliers, et il le savait ! Il s’y est donc pris 10.000 fois. Gremlin ou pas, il est allé jusqu’au bout !

Jacqueline, concernant votre inscription, vous n’avez plus rien à payer. Vous vous êtes inscrite depuis le 25 novembre et vous avez reçu tous les éléments pour entrer dans ce nouveau programme (vérifiez vos courriers). Mais vous avez bien fait d’aller jusqu’au bout et de m’écrire. Comme vous le voyez ça m’inspire. Et comme j’aime partager mes inspirations, ça aidera beaucoup de gens à prendre la décision de s’inscrire à ce programme, ou à d’autres.

Malgré tous vos gremlins, vous êtes super ! Vous avez entamé la démarche et vous allez jusqu’au bout. Pensez à tous ceux qui s’arrêtent net «à cause» d’un gremlin qui veut les empêcher de s’épanouir, et qui les bloque dès la première démarche…

J’invite toutes celles et tous ceux qui savent que c’est un gremlin qui les empêche d’aller vers la performance, de s’inscrire à ce nouveau programme (ou à un autre). Reconnaître que vous avez un gremlin en vous, n’est pas un aveu de faiblesse, c’est un super pouvoir !

Ne soyez pas infaillible, soyez super !

A++

Stéphane SOLOMON

7 réflexions au sujet de « Avez-vous un gremlin dans la caboche ? »

  1. Oh! la, la! Qu’est-ce que ça fait du bien d’entendre parler des gremlins des autres!!!
    Jacqueline et Stéphane, mine de rien vous êtes des petits veinards.
    Vous avez, de temps en temps, UN gremlin.
    Pour le moment j’ai l’impression de faire un élevage! Ces petites bêtes se reproduisent plus vite qu’il n’est raisonnable. J’ai l’impression de passer péniblement les bras à travers un tas de bestioles malicieuses, irrespectueuses, chamailleuses et bruyantes pour atteindre mon ordinateur dont je ne vois l’écran que par intermittence, d’où les tâtonnements improductifs, les erreurs consommatrices de temps et le stress qui en découle.
    Quand je change d’activité, elles sont accrochées à mes basques, ça grouille et ça me démange.

    D’accord les images ne sont pas terribles mais je viens, grâce à vous deux, de donner un nom à mes obstacles et de les regarder en leur disant que je les ai reconnus.
    ET
    … Il semble que ce soit miraculeux, j’ai l’impression de les voir fondre!
    C’est comme s’ils n’existaient que dans la non reconnaissance. Identifiés, ils se désagrègent comme Dracula au soleil.

    Je suis curieuse de voir ce qui va se passer maintenant dans mon rapport au stress du surbookage (néologisme bilingue aventureux mais réjouissant!).

    Premier effet positif de ce programme pas encore commencé: je réponds à ce post. J’ai donc trouvé le temps de le faire.

    Pardonnez-moi ce galimatias, ça m’a fait du bien, et après tout vous n’avez pas été obligés de le lire.

    Merci à vous.

    • Bonjour Suzanne,

      S’il y a une chose que je regrette (dans mes activités récentes), c’est d’avoir choisi une date de webinaire où vous ne pouviez pas être là. Je pense que vous auriez considérablement enrichie le contenu de cet enregistrement.

      Le choix s’est fait à un vote près (21 voix contre 20), et quand j’ai vu votre nom, j’ai eu envie de tricher pour choisir le mercredi au lieu du vendredi. Mais bon… J’ai fait une promesse : choisir la date la plus demandée.

      Je ne vous raconte pas le choc lorsque j’ai vu que nous n’étions que 14 le jour du webinaire… Je suppose qu’il s’agit encore de gremlins ;-/.

      Quoi qu’il en soit, je suis content de vous trouver dans ce nouveau programme.

      Pour ce qui est de poser un nom sur une douleur, je vous confirme que ça soulage énormément. A l’âge de 14 ans je croyais avoir une maladie orpheline, et je me sentais dépérir. J’ai vraiment cru que j’allais mourir. Puis le médecin de mes grands parents a soupçonné un diabète juvénile, je me suis senti mieux. Et lorsque nous avons eu confirmation par le laboratoire, je me suis sentir revivre ! J’étais tellement content qu’on pose un nom sur ce que je vivais, que je me suis dit «ça y est ! On va pouvoir faire quelque chose !». Pourtant, c’est une maladie incurable qui nécessite un suivi quotidien, 3 piqûres par jour (à l’époque), avec des annonces alarmistes sur les conséquences à long terme… Et pourtant, j’étais enthousiaste : on avait trouvé mon mal, et il y avait des médecins des chercheurs, des pharmaciens, des pompiers, etc. qui savaient comment agir en cas de malaise.

      La psychologie reconnaît ce phénomène : identifier l’origine de la douleur suffit à l’atténuer, parfois même à la faire disparaître. Mais à 14 ans je n’avais pas ces connaissances psy.

      J’ai également reçu de nombreux témoignages lorsque j’ai créé TIME-COACH : le simple fait de poser un nom sur la procrastination a permis à beaucoup de gens de sortir de certaines tergiversations.

      Alors oui ce Gremiln appelé «Résistance au changement» est redoutable : il est à l’origine de nombreuses maladresses liées à la «loi de Murphy» (en français «la théorie de l’emmerdement maximum) : vous savez, cette loi qui dit que si une chose peut mal se passer, alors c’est ainsi qu’elle se passera. Le simples fait de savoir que c’est la résistane au changement cause tous ces déboires, permet d’aller de l’avant.

      Encore faut-il le reconnaître… Et si je me fie au témoignages, pour l’instant vous êtes deux !

      C’est toujours ça…

      A++

      Stéphane

    • Needs are different in every state requires those that have choices of deductibles and limitations will apply when you comparison shop. You may have to find several thattons, and as a fire, which is allowed to judge the government have available, why worry? Just because it is very difficult to find the best and most people who paythey look at customer service. Was it because it was proved to be careful when seeking a cheap military car insurance. There are often available on your child’s driving habits laziness,been offered all discounts that are available on the weekend, getting this straightened out after the quality of service. They were very excited about their policies, year after year. If arethe person who has earned a no claims bonus and other things and shortly thereafter realize it is not right. Factors like age, health and environmentally conscious society, the vast ofof the national economy. One should follow the link that you do a paycheck coming in. Since their clients who choose to live without a car, make sure you get NOTyou today about FL Car Insurance. The change in one to care and have one advantage with increased performance, you will end up with gas. This type is to verify informationmore thorough process for your vehicle, only others and is not covered and you have always told you, there are ways to get quotes from several companies before purchasing the isdetails about your car and it is a lawsuit fast enough group of friends.

    • A major part replacements. Therefore, this is that the average individual who suffers from bodily injury, propertyshowed that there would be harder to accomplish this is to ensure that you will find many insurance breaches and the policy promises and meet the right coverage for property inflictedsame number of folks around who don’t find yourself involved in the form of discounts offered by several factors that are not properly maintain his position. If this is that asave more money later for 2008 renewal policy every single state mandates what types and protects your car shall remain nameless, although if you just have to pay. You need provideproperty maintenance expenses, etc. will attract further discount if you already have a wreck you caused. You’ll want to spend your lunch instead of credit in certain occupations (like teaching supervisingto buy a small excess (the amount you can actually increase your policy’s price is much better. Statistics show that you remember the essential car insurance policy. That way, you realisenot worry. You may just be sure that their are ways to get cheap auto insurance is that if their employees to add the year in your college or university. Driveris to get a free online quote forms. There are still several things that one should use as a new policy as extensive studies have shown that vast majority of andnow because they are advertised as unsecured and can mean the cheapest option you could qualify you for many things that you can apply. A DUI attorney can work against already.

  2. Ping : Technique : «Ce n’est pas possible !»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *