Baisse des tarifs

On me dit souvent que mes programmes sont trop chers, et je me suis toujours obstiné, car je n’aime pas négocier sur ce point. Il faut pourtant que je fasse un effort. Les temps sont durs… C’est la crise !

La raison pour laquelle je ne pouvais pas comprendre ce fameux «trop cher !», vient du fait que je ne vends pas un produit, mais des RESULTATS. Lorsqu’il n’y a pas de résultat, je propose un remboursement, car dans ce cas, je pars du principe que je ne vous ai rien vendu…

Prenons le cas de CONFIANCE-COACH : les résultats d’un regain de confiance en soi se mesurent à l’échelle d’une vie. Ce programme n’est pas une pilule miracle qui vous regonflera pendant 3 semaines. Ce que vous gagnez, vous le gardez en vous pour toujours. Plus vous l’utiliserez plus il prendra de la valeur.

Un bénéfice à vie !

Supposez que vous ayez peur d’aller à un rendez-vous important (embauche, concours, réunion d’information, etc.). Vous savez que cette action aura de belles incidences sur les 10 années à venir, et plus encore, mais quelque chose vous immobilise… Combien vaut une SOLUTION qui vous permettra de passer à l’action, malgré la peur ?

Si vous me dites que ça vaut moins de 39 euros, vous êtes dans l’incompétence inconsciente. Je ne dénigre pas les incompétents inconscients du coaching, au contraire : c’est pour eux que j’ai créé TIME-COACH. Je vais vers eux, je m’intéresse à eux… Rares sont les professionnels qui donnent de leur temps à des personnes qui ne reconnaissent pas la valeur de leur métier.

Parfois, je pose une question aux lecteurs qui me disent que «c’est trop cher !» :

– Trop cher par rapport à quoi ?

Et on me répond :

– Par rapport à un livre sur le même sujet…

Pour ceux qui comparent mes programmes à un livre, j’ai une proposition intéressante :

Achetez un livre !

Je vous recommande l’ouvrage «Tremblez mais osez !» de Suzan JEFFERS. Vous apprendrez beaucoup sur la confiance en soi, pour moins de 6 euros (en collection de poche). C’est un best-seller qui a été vendu dans le monde entier à plusieurs millions d’exemplaires. Lorsqu’un livre sur le Développement Personnel atteint ce niveau de vente, vous pouvez y aller les yeux fermés !

Voilà… Si vous considérez que mes programmes sont comparables à des livres, je vous propose de faire une économie de 33 euros sur le plus cher d’entre eux, en achetant l’un des meilleurs livres sur le sujet. Personnellement j’adore les livres. Je ne leur fais pas concurrence. Ils représentent 80% de mon budget formation (en temps, parce qu’en argent, c’est évidemment le présentiel qui prend le dessus).

Ah oui, parce que je m’autorise LES DEUX ! D’ailleurs vous pourriez en faire autant : achetez d’abord le livre de Suzan JEFFERS, et une fois que vous obtiendrez des résultats qui dépassent 10 fois 39 euros(je n’en doute pas), adhérez à CONFIANCE-COACH !

Et les croyances limitantes ?

Si cet article vous a aidé à dépasser vos croyances limitantes au sujet de mes produits et services (et du Développement Personnel en général), ça veut dire que vos croyances sont reprogrammables. Vous avez donc le choix :

– Acheter un livre pas cher sur le sujet, ça vous fera l’occasion de connaître un autre auteur

ou

– Adhérer au programme (certes plus cher) de l’auteur qui vient de faire ses preuves, et qui selon toute logique, n’avait pas besoin de cette démonstration, puisque voilà 3 ans qu’il opère et que ça vous donne satisfaction.

Enfin, vous pouvez acheter un livre pas cher, ET adhérer à CROYANCES++… LES DEUX !


Inscrivez-vous à CROYANCES++

A++

Stéphane SOLOMON

18 réflexions au sujet de « Baisse des tarifs »

  1. Bonsoir Stéphane,
    Et pourquoi ne pas « couper la poire en deux »? : dans la mesure où 39 euros, c’est assez cher pour beaucoup de personnes en temps de crise, dans la mesure où « tout travail mérite salaire » (est-ce une croyance?), pour sortir du « tout gratuit », pourquoi, à partir de ces lieux commun, ne pas proposer une formule intermédiaire incluant une base payante (dans ce cet exemple, une somme comme 19 ou 20 euros) et le complément, voire plus, en cas de satisfaction, mieux de réussite au-delà des espoirs?
    Frédéric

    • Pour des raisons de CROYANCES, Frédéric.

      Si une personne est convaincue que ce que je propose ne vaut pas 39 euros, ça ne les vaudra pas. Le PWYW l’a prouvé ! Plus de 700 personnes m’ont dit qu’elles ont «gagné» plus de 2 heures par semaine, mais peu ont contribué. Je n’arrive pas à croire que 2 heures par semaine, à l’échelle d’une vie, ça ne vaut rien !

      Il y a là une incompétence inconsciente : beaucoup de gens ne parviennent pas à investir dans leur temps (la première démarche d’un développement personnel).

      Et je ne parle pas que d’argent. L’investissement TEMPS est également nécessaire. Beaucoup de gens me disent qu’ils n’aurtont pas le temps de me lire quotidiennement… Et ils précisnet : «Je n’aurai JAMAIS le temps»… Ca veut dire qu’ils ne croient pas que 2 heures d’investissement-temps bien placés, leur permettra de gagner 25 heures.

      Tant qu’ils ne le CROIRONT pas, je ne pourrai pas avancer avec eux. Le problème, c’est que j’ai envie d’avancer avec vous, et qu’à un moment, il va falloir que je fasse un choix : eux ou vous…

      A l’inverse, si je propose mes méthodes à 19 euros, certaines personnes se diront que des méthodes à 20 balles, ça ne vaut pas grand chose. Beaucoup de non-lecteurs considèrent que TIME-COACH n’est qu’un ensemble de «conseils gratuits» (dans le sens péjoratif du terme).

      En pratique, plus je vends cher, plus je gagne ! J’ai moins de lecteurs, mais plus d’argent par lecteur, et beaucoup moins de soucis organisationnels et comptables.

      S’adresser à une niche, c’est rentable !

      Lorsque je crée un programme à 300 euros, je fais 30.000 euros (une centaine d’inscriptions).

      Aucun de mes programmes bon-marché n’a permis d’atteindre ce chiffre, ni même la moitié. Ce qui signifie que financièrement parlant, j’aurais tout intérêt à créer des programmes chers, et de m’adresser à un public restreint.

      C’est pour ça que je parle de mission… Il n’y a pas que l’argent. Mais ça compte ! Et je prends des décision qui dépendent de l’argent. L’argent est nécessaire pour toute mission. Demandez à Soeur Emmanuelle.

      A++

      Stéphane

  2. Bonjour Stéphane ,
    J ai toujours beaucoup de mal a comprendre que les tarifs que vous proposez soient un frein pour des personnes décidées a se former, vu la qualité de vos programmes et tous les bonus gratuits que vous avez déjà donnés .
    Vos lecteurs parlent souvent de pépites dans leurs commentaires, et les pépites ont un prix! Et les compétences aussi,
    Mon temps est précieux , si vous m en faites gagner (et c est le cas), je n’ai aucun pb pour vous payer, je le fais au contraire avec plaisir et reconnaissance, car je rentre très tres vite dans mes frais.
    Merci encore de continuer a proposer vos services
    Bien a vous
    Jean pierre

    • Bonjour Jean-Pierre,

      C’est le raisonnement attendu (que j’attends)…

      Mais ce n’est pas facile, car la notion de perception intervient beaucoup. Certains lecteurs me disent que ça va beaucoup mieux dans leur TEMPS, depuis qu’ils lisent TIME-COACH, mais qu’ils n’arrivent pas à croire que TIME-COACH y est pour quelque chose, car il y a aussi d’autres événements à prendre en compte.

      Comment une simple lecture peut-elle libérer du temps ?

      Je vais faire un article là-dessus.

      En tout cas, merci d’agir en congruence.

      A++

      Stéphane

  3. Bonjour Stéphane.
    « C’est trop cher! » Moi aussi je l’entend souvent! Et je commence aussi par répondre : trop cher par rapport a quoi? Les réponses sont un peu justes a mon gout. Donc je répond assez facilement, et en plus j’ai travailler pour pouvoir apporter une multitude d’arguments pour contrer cette phrase.
    Et payer 39 euros pour avoir des informations qui vont m’amener a réfléchir et m’apporter d’autres solutions a mes problèmes, ça vaut vachement le coup, et je dirais même que c’est pas cher payer. Et je ne parle même pas de ce que tout ce que les gens achètes régulièrement et inutilement! Çà c’est cher. Et puis la réussite à un prix, le prix de l’ignorance (zero euros) ou de la compétence!!!
    Ci dessous tirés de mon compte facbook:
    Le monde est en train de changer. Il est en pleine mutation. Les crises se succèdent , crise économique, récession… l’économie n’est pas le problème!!! La vie est dure, mais posez vous la question : Qu’allez vous faire pour vous en sortir???? Vous plaindre de l’économie ou blâmer les autres n’assurera pas votre avenir financier. Que devons-nous faire en tant qu’individu face à de tels changements ? La première étant l’immobilisme et le Statu Quo, la stagnation est l’anti-chambre de la régression!!! La seconde possibilité, face à un monde changeant, est justement de s’adapter et évoluer……. Libre à nous d’être immobile et dépassé par les évènements ou bien, libre à nous d’apprendre à jouer avec de nouvelles variables et évoluer vers un avenir meilleur………

    • Merci Emmanuel,

      A partager sur ton facebook :

      «Les analphabètes du 21ème siècle ne seront pas ceux qui ne savent ni lire ni écrire. Ce seront ceux qui ne savent pas apprendre, désapprendre et réapprendre».

      Alvin TOFFLER

      Cette phrase d’alvin TOFFLER rejoint tout à fait ton opinion, et celui de beaucoup de gens. C’est cette aptitude qu’il faut développer : apprendre, désapprendre et réapprendre.

      A++

      Stéphane

  4. La crise est une opportunite n’est ce pas ?
    C’est une periode pour desapprendre et reapprendre.
    Vos outils sont des coffres forts remplis de lingots, a chacun de trouver les ressources pour pratiquer.
    Pensez a vous.
    Je vous offre le meilleur .
    Jean Claude

    • Amusant… Je n’aipas lu votre commentaire avant de publier le précédent, et voilà que je retrouve ce «désapprendre et réapprendre»…

      J’adore ce genre de synchronicités asynchrones !

      A++

      Stéphane

  5. Les deux, Stéphane, les deux : voilà la meilleure réponse et vous ne nous laissez même pas le temps de la trouver !
    Et comme je tiens, par ma pratique de vos programmes d’auto-coaching, que vous êtes pour moi pour un formidable déclencheur d’idées, je vous livre celle que votre newsletter de ce jour me fait naître, en direct livre et en real time (voilà qui est très 21ème siècle, n’est-il pas ?).
    Et si vous mettiez, voici l’idée du jour, en même temps que vos programmes, un lien à disposition des personnes qui estiment que votre offre de programme est « trop chère…ou pas assez » !
    En suivant le lien ils arriveront au message suivant : « Ma conviction est que je propose mon programme XXX à un prix avantageux. Mais j’entends bien, puisque cela vous retient de vous inscrire, que celui-ci est trop cher pour vous (en gras souligné) ou peut-être pas assez. Dans ces conditions je vous invite à vous inscrire quand même, mais au prix que vous allez fixer personnellement, rien que pour vous, à cette seule condition que votre paiement se fera dès aujourd’hui et par chèque, à l’adresse suivante : etc. Si vous ne donnez pas suite à ma proposition, vous aurez tout de même gagné quelque chose : vous aurez en effet découvert que, contrairement à une première impression, votre réticence à vous inscrire n’est pas, en fait, due au prix mais à une toute autre raison. Laquelle? A vous de la découvrir ! Et comment découvrir cela? Par vous-même, dans une démarche introspective, ou en vous inscrivant à un programme d’auto-coaching…au juste prix !
    .

    • Ca peut se faire, mais ça demande un investissement (informatique), et j’en suis de ma poche en ce moment. Voilà mon problème…

      Ce n’est pas un problème d’argent à proprement parler, mais lorsqu’un processus n’est pas rentable, cela signifie qu’il n’est pas utile. Je dois changer de COMMENT, mais pas de POURQUOI.

      En d’autres termes la mission restera la même, mais la méthode devra subir de profonds changements.

      Il y a forcément de quoi piocher dans ton idée, mais n’oublie pas que si elle te vient, c’est parce que tu adhères à mon travail. Je dois trouver des arguments pour sensibiliser ceux qui n’y adhèrent pas…

      A++

      Stéphane

      • Une idée pour couper la poire en 2 et nous inciter à passer à l’action : envisager de demander aux lecteurs un engagement (type demande active de réabonnement gratuit ou switch vers un abonnement payant) après 1 an, 2 ou 3 ans de passivité…?

  6. En effet la valeur de toute chose est relative. De quoi a-t-on besoin ou envie aujourd’hui? Qu’est-ce qui nous apporte satisfaction et plaisir ? Pour certains c’est la cigarette, pour d’autres c’est un programme de Time-Coach… J’ai le bonheur de faire partie des seconds, ça me revient bien moins cher que de fumer! Mais ce n’est pas l’argent qui motive ce choix…

    • La cigarette est une addiction. C’est complexe. Mais l’idée générale est bien là.

      J’ai reçois souvent ce genre de messages :

      —-
      Votre programme me tente, mais il est trop cher pour mon petit portefeuille. Lorsque vous ferez une réduction j’y adhérerai.

      Cordialement,
      xxx

      (Envoyé de mon iPhone)

      —–
      Ce «Envoyé de mon iPhone», me fait toujours rire dans ce contexte (rire relativement jaunâtre). Parce que je sais que si j’appliquais les mêmes techniques qu’Apple ou Orange, je pourrai lui faire payer mon programme 10 fois plus, sans qu’elle ait l’impression de perdre quoi que ce soit. Je sais faire ! Je participe à la vie de 3 entreprises dans lesquelles j’applique des règles marketing classiques (ajoutez mon expérience chez mes clients)

      C’est peut-être la solution, ce Marketing là… Mais ça fait moins COACH, parce que c’est un achat moins responsable.

      Dilemme…

      A++

      Stéphane

  7. Bonjour Stéphane,
    Trop cher ? Non. Sauf si on prend tous vos programmes en même temps peut-être…
    Et oui, les livres, c’est bien et peut être moins cher (quoique… pas toujours), mais après, essayez donc de poser une question à un livre ! La réponse y est certainement, mais…
    J’avoue que pour ma part, j’ai été surprise la première fois que j’ai laissé un commentaire d’avoir une réponse, et c’est aussi pour ça que je vous apprécie et que je vous préfère à un livre.
    J’ai tardé à profiter d’un programme payant, mais ça y est (sous une autre adresse mail, mais même nom).
    Je vous souhaite une très bonne fin de semaine.
    Christine

    • Merci Chrstine, de relever cette première différence par rapport à un livre. C’est un commentaire que j’attendais !

      En effet, essayez de rentrer en contact avec Suzan JEFFERS…

      Mais c’est peut-être ça qui fascine ! Une personne qui a du succès et qui est inaccessible au commun des mortels… Allez savoir !

      Quoi qu’il en soit, son succès est mérité (même si j’ai beaucoup de questions à lui poser sur certains chapitres).

      Mais bon… Elle vend un livre, pas un programme d’auto-coaching.

      A++

      Stéphane

  8. Bonjour Stéphane,
    comment ça ? Vos programmes ne sont pas subventionnnés par la sécurité sociale ?
    Bon alors je vais prendre un prozac ! Parce que pensée++ et riche attitude, c’est un peu cher… 😉
    ça s’appelle le coût d’opportunité ! Je fais un choix entre deux achats.
    Et si j’essayais les deux ? Waouh! La défonce totale 😀

    Bon! Je déconne. J’avoue !
    Quelques textes, 10, 20 euros…c’est toujours trop cher dans une logique de consommation. J’en veux pour mon argent ! Je voudrais 2 tonnes de pommes de terre….Là où cette somme devient ridicule, c’est dans une logique d’investissement….mais qui la comprend ? Pourquoi aller chez un médecin chinois payant qui me permettra de ne pas être malade alors que je serai soigné gratuitement quand je serai malade et qu’en plus on me fera un mot pour ne pas aller bosser?
    Voilà pour ma boutade du jour.
    Bonne et belle journée Stéphane
    Et à bientôt !
    Frédéric

    • L’un de mes amis voulait divorcer. Je me suis aperçu qu’il y avait encore beaucoup d’Amour dans son couple et je lui ai proposé de suivre un thérapie avec sa femme (chez une thérapeute qui a fait ses preuves sur mon couple). Je lui ai proposé de suivre une dizaine de séances, juste pour sauver l’Amour…

      Je l’ai rappelé quelques semaines plus tard pour lui demander comment ça se passait, etil m’a dit que l’avocat était en train de préparer le divorce amiable…

      ——

      – Pourquoi ? Ca n’a pas marché ? C’est trop loin ? Ta femme ne veut pas ? TU n’as pas le temps pour un thérapie ? Tu penses (comme avant les années 80) que c’et our les fous ? Je ne comprends pas ! DIs-moi ce qui vous empêche d’y aller !

      – C’est trop cher !

      – Comment ça ? 80 euros par séance de 90 minutes, multiplié par 10, ça fait 800 euros…

      – Mais je pensais que ce serait remboursé par la sécu ! Et ce n’st ps NORMAL que ça ne le soit pas. Si c’était vraiment efficaces, ce serait remboursé.

      – Mais l’avocat va te demander 5 fois plus cher, et il n’est pas remboursé par la sécu non plus !

      – Oui, mais ça c’est NORMAL ! Il ne maquerait plus qu’on rembourse les avocats… Tout le monde divorcerait pour un oui ou pour un non.

      ——

      Voilà… Les gens veulent des choses NORMALES !

      Mon ami préfère défendre des convictions (croyances) qui lui paraissent normales, plutôt que de sauver l’Amour.

      Beaucoup me disent «c’est parce qu’il ne l’aime pas vraiment !». Mais ce n’est pas si simple… Si seulement c’était aussi simple…

      A++

      Stéphane.

  9. Bonjour Stéphane,
    Vous coutez beaucoup moins cher qu’un psy et si on se donne la peine et le temps de vous lire , de vous écrire on se rend compte que vous êtes une aide précieuse ; mais pour améliorer sa vie il faut le vouloir et y croire.
    Vous avez un rôle difficile :comment donner de la volonté à quelqu’un qui n’en a pas ou ne croit pas?si c’était facile ça se saurait.
    Bravo pour votre courage et persistance.
    Merci pour ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *