C’est injuste !

Dans mon dernier article, je vous invitais à rejoindre AUTO-COACHING.FR. Près de 100 personnes l’ont fait sans hésiter (en plus des 541 qui étaient sélectionnés d’office). Or, d’après les quelques messages que j’ai reçus depuis, il semble que ma proposition ait été perçue comme dissuasive… Alors passons en mode persuasion :

J’ai très envie de vous retrouver dans AUTO-COACHING.FR. Or s’agissant d’un nouveau programme, je n’ai pas le droit de vous inscrire d’office. C’est à vous de faire la démarche. C’est possible en un seul clic ! Vous pouvez donc poursuivre l’aventure de l’auto-coaching avec moi, très facilement, mais il s’agit d’une action volontaire qui vous appartient.

Ce que j’ai écrit dans le paragraphe ci-dessus n’est pas tout à fait juste… Parmi les lecteurs de cet article, il y a des clients qui ont acheté un programme (un seul) par le passé. En Marketing on les appelle des clients «One-Shot» ! La traduction littérale est «un coup»… Or les clients One-Shot sont tout de même des clients et je peux légalement les inscrire à AUTO-COACHING.FR. Pourquoi je ne le fais pas ? Pourquoi ai-je réinscrit d’office, uniquement les CLIENTS qui ont adhéré à au moins deux programmes ?

Parce que du propre aveu d’un nombre non négligeable de clients «One-Shot», ils sont passés à la caisse parce que j’insistais (et ils pensaient que j’insisterais moins une fois qu’ils auront fait un effort). Quelques-uns ont même adhéré par sentiment de culpabilité, se sentant obligés de payer TIME-COACH «vu qu’il s’agit d’un travail considérable et que tout travail mérite salaire !». Ils ont donc soldé leur compte, considérant que leur dette envers moi était payée.

C’est une démarche particulière : ils se sont servis d’un programme payant pour payer le programme gratuit…

Les personnes qui ont adhéré à au moins deux programmes ne sont pas du tout dans la même dynamique : ils n’ont pas payé TIME-COACH, ils ont adhéré à des produits qui les ont intéressés.

Si vous avez acheté un seul produit dans la même dynamique (sans culpabilité, en achetant ce qui vous intéresse vraiment), vous pourriez me trouver injuste envers vous. En réalité, je ne le suis pas, car mon jugement n’est pas personnel. Il part d’un constat global, et comme la relation coupable est la pire qui puisse exister entre deux êtres, je préfère m’en préserver. Personne ne peut évoluer dans un cadre qui crée de la culpabilité. C’est un énorme danger pour celui qui la ressent, pour celui qui crée ce sentiment malgré lui, et aussi pour l’ensemble des hésitants. La culpabilité entraine tout le monde vers le bas. Je préfère mille fois les personnes qui n’ont rien acheté et qui me lisent sereinement : qui lisent UTILE !

Je comprends que si vous avez adhéré au programme payant tout en étant bien dans vos baskets, vous puissiez considérer mon jugement comme INJUSTE, et je vais vous révéler un secret :

L’injustice est le premier facteur de démotivation !

Mais ce secret n’aurait aucune valeur sans la grande solution qui va avec :

La personne la mieux placée pour réparer une injustice, est celle qui la ressent !

En ce qui vous concerne, si vous ressentez que j’ai été injuste, vous pouvez redresser cette injustice en cliquant sur le lien d’adhésion à AUTO-COACHING.FR. Réparer une injustice en un clic, avouez que c’est rare !

Ce bouton est fait pour ça, pour réparer ! Comprenez par-là que si je vous invite à vous réinscrire au lieu de vous mettre dehors sans autre forme de procès, c’est parce que je ressens également une certaine injustice dans mon jugement global. C’est donc ENSEMBLE que nous pouvons réparer cette injustice, puisque nous sommes deux à la ressentir.

C’est le sens (profond) de l’article du jour.

Avez-vous le droit de me rejoindre si vous ne m’avez jamais rien acheté ? Ma réponse a déjà été donnée lors de ma dernière communication, mais je vais la reformuler.

Si vous vous êtes juré que vous ne m’achèterez jamais rien, que vous en avez fait une question de principe, et que votre principal défi d’auto-coaching consiste à résister à mes propositions payantes… je considère que la relation est malsaine, et je préfère éviter de la poursuivre. Par contre, si vous hésitez, si vous sentez qu’il est possible que vous adhériez à un programme écrit, un webinaire, une formation en présentiel, etc. un jour ou l’autre, Alors nous pourrons continuer dans un esprit de paix qui se résume ainsi :

J’ai le droit de vendre, vous avez le droit de ne pas acheter.

Rejoignez les clients et les prospects d’AUTO-COACHING.FR, qui évoluent dans un espace serein.

A++

Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *