Ce que tu veux :D

Ce soir, je vous emmène dans les coulisses d’Auto-Coaching.Fr. Je vais vous raconter la première erreur d’Isabelle… Célébrons-là !

Hier, avant de vous envoyer mon article, je l’ai donné à relire à Isabelle (si vous revenez de Pluton, en quelques mots, Isabelle représente 50% de mon équipe).

Comme j’avais envie de faire une petite sieste, je lui ai demandé d’envoyer le mail de notification qui vous prévient qu’un nouvel article est en ligne (ne lui dites pas que pendant ce temps-là je faisais une sieste, car la version officielle est «Isabelle, est-ce qu’après correction, tu peux envoyer les mails avec le lien, j’ai un truc vachement important à faire, et je suis seul à pouvoir le faire !»)

Ce à quoi Isabelle m’a répondu :

  • Bien sûr ! Qu’est-ce que je mets dans le mail ? Les 3 premières lignes de ton article ou plus ?

J’ai réfléchi, et comme j’avais une idée en tête, je lui ai répondu :

  • Mets ce que tu veux avant le bouton, et programme l’envoi 14h50. Entre temps, je vais réfléchir à l’accroche qui donnera envie de lire l’article en entier, et j’irai modifier ton texte avant le départ des e-mails.

Finalement ma sieste a duré plus longtemps que prévu, et le mail est parti sans mon intervention… En l’apprenant, Isabelle a fait à peu près cette tête :

J’ai alors compris que ce n’était pas bon signe, et je lui ai rendu celle-ci :

Genre :

  • Ne me dis pas que t’as balancé une grosse connerie à plusieurs centaines de personnes !
  • Ben si !
  • Oh non !… Qu’est-ce que tu as écrit ?
  • En fait, tu m’as dit «écris ce que tu veux», donc j’ai écrit «ce que tu veux 😀» !
  • Que ça ?
  • Oui…
  • Rien sur mes conquêtes sexuelles ou les tiennes ?
  • Non ! J’y ai pensé, mais je me suis dit que je n’aurais pas le temps. Surtout en ce qui concerne les tiennes.
  • Ouf ! Tu m’as fait peur !
  • C’est quand-même grave non ?
  • Non ! Ca se peut, les gens seront tellement intrigués par cette phrase mystique, qu’ils vont cliquer sur le bouton !

Eh bien je ne me suis pas trompé ! Le taux de clics du mail le plus court de l’histoire d’Auto-Coaching.Fr est classé dans le top 5 des courriers cliqués ! Et comme c’est aussi l’un de mes meilleurs articles, je pense qu’Isabelle et moi, nous formons un sacré duo !

Bravo Isabelle ! Je m’en souviendrai de ta première erreur (qui viendra s’ajouter aux miennes). C’est un cas de Sérendipité remarquable ! D’autant plus que je me demandais comment faire pour augmenter les clics sur ce foutu bouton !

Il suffisait de demander, et l’univers (d’Isabelle) a fait écho !

Je pense que vous pouvez la féliciter, et aussi, raconter vos propres erreurs professionnelles à titre récréatif !

A++

Stéphane