C’est la dernière heure

Vendredi dernier je vous ai envoyé un article intitulé «un message d’Amour». Le taux de réactivité est à ce jour de 34,5%.

Qu’est-ce qu’un taux de réactivité ? Eh bien, c’est le rapport entre le nombre de personnes qui ouvrent le courrier et ceux qui cliquent sur le lien «Cliquez ici pour lire la suite». On peut également appeler ça un «taux d’intérêt», puisque ceux qui lisent l’introduction et cliquent sur le lien, ressentent de l’intérêt.

Il y a donc 65,5% de lecteurs qui n’ont pas trouvé d’intérêt immédiat à lire «un message d’Amour». Sauf exception, ce taux variera très peu, car les personnes qui se disent «je lirai ça plus tard» et qui le font vraiment sont très rares.

Mon taux record

Hier, je vous ai envoyé un article intitulé «Voila… C’est fini». Le taux de réactivité (en moins de 24 heures) est de 60,1%. C’est mon taux record depuis longtemps !!!

J’ai une question :

Dois-je conclure que mes messages d’adieu sont beaucoup plus intéressants que mes messages d’Amour ?

Vous allez me répondre :

– Mais non Stéphane… Il ne faut pas le prendre comme ça ! Certes les chiffres ont tendance à nous ramener vers cette pensée, mais il doit y avoir une autre explication !

En pratique, il n’y en a pas ! Mais je peux me consoler en me disant qu’il n’y a rien de personnel : l’être humain est naturellement attiré par les aventures qui se terminent. Il peut même ressentir une forme de jubilation à voir ses doutes se confirmer. Il y a aussi une forme de voyeurisme. Par exemple, si je vous demandais :

– Voulez-vous savoir ce que mon père m’a dit lorsque j’avais 5 ans ?

J’obtiendrais un succès mitigé. Aux alentours de 30%… Mais si je vous demandais :

– Voulez-vous savoir ce que mon père m’a dit avant de mourir ?

Je vais doubler mon taux d’audience ! Et la plupart des gens vont trouver que les derniers mots de mon père sont bien plus intéressants que les premiers mots qui m’ont marqués.

Il n’y a pas de mystère, c’est ainsi que fonctionnent les journaux People : ils titrent «Coluche n’est pas mort !», et ils doublent les ventes. En lisant l’article, vous découvrirez que Coluche reste le comique préféré des français, et qu’il est toujours vivant dans nos cœurs. Ne cherchez pas à vous faire rembourser : c’est légal.

D’un autre côté, si tant de français achètent le journal grâce à ce titre, c’est que Coluche les intéresse ! Donc Youpi ! Si mon entourloupe a provoqué un intérêt soudain, ça veut dire que je suis bien plus populaire que ce que je pensais. Ça vaut le coup de tirer sa révérence de temps en temps…

Il reste malgré tout 39,9% de lecteurs qui sont restés de marbre… Je ne parle pas de ceux qui n’ont pas encore ouvert mon courrier, mais de ceux qui l’ont ouvert, et qui n’ont pas cliqué… C’est beaucoup 39,9% !…

Mais j’en reviens aux derniers mots de mon père. Ceux qui ont lu «La peau de Banane» s’en souviennent certainement. Il m’a dit :

– Regarde le côté qui sourit !

Vous êtes plus de 6/10 à recevoir mes courriers et à les lire, ne serait-ce qu’à l’occasion. Merci à tous les souriants !

Si vous lisez cet article avant 16h00, il est encore temps de cliquer ci-dessous pour profiter des bénéfices du PWYW :

A++

Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *