Comment vendre un mauvais produit ?

Hier, suite à mon annonce sur le retrait du programmes «Aller Vers», Béatrice m’a contacté par mail pour me poser une question intéressante :

«Pourquoi n’avez-vous pas prévenu que c’était la dernière session ? Si j’avais su je m’y serais inscrite. Je suppose que maintenant c’est trop tard.»

Ma réponse est simple : j’ai horreur de ça !

J’aide beaucoup d’entreprises à mieux vendre leurs produits et je connais les effets des leviers intitulés «c’est votre dernière chance» ou encore «demain il sera trop tard». Pourquoi je les utilise sans scrupules pour accélérer les ventes de tablettes ou de cosmétiques et jamais dans les lancement de mes propres programmes ? Parce que ce serait un manque d’alignement vis à vis du Coaching…

Comment un coach peut-il vous laisser avec le sentiment que vous avez manqué votre dernière chance ou qu’il est désormais trop tard ?

Alors j’aimerais vous rappeler que :

  • Il n’est jamais trop tard !
  • Tout le monde a droit à une seconde chance ! Même la seconde chance en a une…

En d’autres termes, si votre seul but était de suivre le programme Aller Vers, il est effectivement trop tard. Mais si votre but est de vous approprier des techniques qui amélioreront votre vie, il vous suffit d’attendre la prochaine opportunité ! J’espère que vous saurez la saisir, car si vous la procrastinez pendant 2 ans comme vous l’avez fait avec «Aller Vers», il est tout à fait normal qu’elle vous échappe encore et qu’elle finisse par disparaître. Si toutes les personnes qui projetaient de rejoindre «Aller Vers» (un jour peut-être) l’avaient fait il y a 5 semaines, l’idée d’arrêter ne m’aurait même pas effleurée. Bien au contraire, je serais en train d’envisager des amélioration pour la session estivale.

Mais comme je l’ai écrit hier, je n’ai aucune raison de pénaliser ma vie avec ce qui ne me réussit pas (ou plus). Il me reste tant de belles choses à faire.


Comment vendre un mauvais coaching

Ce que Béatrice me dit me fait penser à une parodie que j’ai écrite et publiée sur Facebook il y a quelques temps, concernant les vendeurs de programmes de coaching qui utilisent toutes les ficelles psychologiques. Voici ce texte :

 

A NE PAR RATER !
—–

Adhérez à ce nouveau programme de Développement Personne qui changera radicalement votre vie !

Au programme :
———————-
– Soyez vous-même !
– Le mantra magique de ceux qui obtiennent tout ce qu’ils désirent (3 mots)
– Comment devenir riche en 7 jours : la méthode Q²
– Comment avoir plus de temps que les autres
– L’aliment miracle des centenaires (100% NATUREL)
– Lâchez-prise, voyez venir, laissez-vous pénétrer…
– Comment trouver les meilleurs outils et services GRATUITS
– Le secret bien gardé de ceux qui ne veulent pas que vous sachiez…
– Les 7 gros pièges que la vie vous réserve et que vous pouvez éviter !
– Comment changer les autres…

Et bien d’autres cadeaux surprises !

Tout ça pour 7 euros, parce que je vous aime, et quand on aime, on se sacrifie pour ceux qu’on aime !

Si vous faites partie des 10 premiers à commander, vous recevrez en bonus tous mes anciens programmes, d’une valeur de 7.897€, ainsi qu’un cristal sacré d’une valeur inestimable. Cette pierre taillée sur le Cristal des Âmes du temple Chaolin Yu-Tson-ti est une source d’abondance utilisée dans le plus grand secret par des personnes au réussites fulgurantes, parmi lesquelles de nombreux artistes qui ont connu une ascension soudaine. Vous pourrez recharger ce minéral en le mettant dans votre narine gauche entre 7h00 et 7h07 pendant 7 secondes, les 7 premiers jours du mois de juillet.

Si vous n’avez pas de narine gauche, tout autre orifice fera l’affaire.

Bien-sûr, c’est votre dernière chance, parce que ce genre d’opportunité n’apparaît qu’une seule fois dans une vie !

Evidemment, si vous n’adhérez pas, vos problèmes persisteront et s’aggraveront. Vous voyez de quels problèmes je parle n’est-ce pas ? Cessez de vous en plaindre ! Vous avez dit NON aux solutions. Assumez vos tristes résultats.

Euh quoi d’autre ?…Ah oui ! Pensez à vos enfants ! Ils méritent mieux ! Que penseront-ils de vous lorsqu’ils sauront que vous aviez une ouverture vers l’abondance et que vous l’avez refusée pour économiser 7€…

Je ne peux accepter que 77 personnes ! Inscrivez-vous avant 17h00. Après, les portes de ce programme seront définitivement fermées. Ah c’est passé ? Mince… Euh.. Bein, comme j’ai eu 7 inscriptions en double, je vais les annuler et je vais rouvrir les portes dans 7 minutes. Restez connectés ! Il n’y a pas de hasard… Il est IMPOSSIBLE que vous ayez lu ce message par hasard… Dans 7 minutes je vous donnerai un code secret mystère inédit magique unique et spécial, qui vous permettra de vous inscrire malgré la fermeture définitive.

Je vous aime à tous !

Gugus

PS : Partagez ! Vos amis vous seront reconnaissants sur 7 générations


Vous avez bien ri ?

C’est bien ! C’est le but… Mais en ce qui me concerne, je ris jaune, car Gugus vend beaucoup plus que moi ! Et si vous avez envie de me consoler en me disant qu’il s’adresse à des débiles profonds, détrompez-vous ! Le texte ci-dessus contient des vecteurs de vente irrésistibles qui touchent une très large population. Il suffit de le retravailler un peu pour lui donner une allure moins caricaturale et le tour est joué…

Gugus ne se fera pas beaucoup d’amis… Mais il s’en moque ! Parce qu’au lieu d’enregistrer 30 entrées, il va en enregistrer 300 ! Et lorsqu’il proposera à ses chalands d’acheter le bonus immédiat (appelé upsell dans le jargon), il multipliera son chiffre par 5…

Du coup, j’ai une question…

Que se serait-il passé ce printemps, si au lieu de proposer de tester «Aller Vers» pendant 2 semaines sans avancer un centime, j’avais mis en place un processus de vente de Gugus ?… D’après ce que me dit Béatrice, la simple phrase «C’est votre dernière chance !» m’aurait permis d’enregistrer son inscription. Et comme je sais que mon programme l’aurait aidée à réaliser ses projets, je lui aurais rendu service !

Combien de Béatrice y a-t-il parmi les 6.514 personnes auxquelles je m’adresse ?

Finalement, ne serait-il pas plus congruent de ma part, de jouer au Gugus pendant 2 semaines afin de remplir mes sessions, puis de délivrer mes techniques de Développement Personnel à celles et ceux qui en ont le plus besoin ?…

Vous comprenez ? En manipulant Béatrice pour l’emmener vers mon programme par culpabilité, par peur ou par compulsion, je pourrais ensuite lui fournir des techniques qui feront que jamais plus, JAMAIS, aucun Gugus ne pourrait se jouer d’elle…

Ça me parait bienveillant cette histoire…

Vous en pensez QUOI ?

26 réflexions au sujet de « Comment vendre un mauvais produit ? »

  1. Stéphane, reste toi-même, pour ma part les Gugus me font fuir et je ne pense pas que j’aurais souscrit à un tel programme. Je me sens chanceux et privilégié d’être parmi les (trop) rares personnes qui ont adhéré à cette cession de printemps, et je préfère cette sensation à celle que j’aurais pu avoir d’être chanceux d’avoir choisi de me faire empapaouter joyeusement avec d’autres moutons par un Gugus surdoué.
    Finalement, ton aventure de programme (produit que tu dis « mauvais ») est TRES motivante, car tu deviens presque un sujet d’étude de cas de tout ce que tu nous as transmis depuis tant d’années. Cela fait bien réfléchir… et pendant tout ce temps, mon travail n’avance pas…, MAIS mon projet de développement personnel fait des bonds fantastiques. Merci de tes hésitations et questionnements qui te font remplir ta mission… je pense que ce miracle là n’était pas prévu, alors prenons le comme il vient en disant encore merci.
    Au plaisir de te lire Stéphane.

  2. « Si vous n’avez pas de narine gauche, tout autre orifice fera l’affaire. »
    C’était la phrase de trop. J’ai éclaté de rire dans le RER A en la lisant.

    • Merci Stéphane pour ton humour,
      j’ai relu 3 fois : « Si vous n’avez pas de narine gauche, tout autre orifice fera l’affaire. » tellement elle m’a fait rire et j’aime rire.

      Bonne suite pour l’accompagnement de nos belles aventures de Vie,
      Bien à toi,
      Véronique Oh

  3. Je ne me suis jamais inscrite chez Gugus et ne le ferai jamais que ce soit pour du dev personnel ou une crème miracle et je suis très heureuse d’avoir fait ce choix. La confiance et l’estime que tu inspires ne peut que grandir avec tes decisions des plus saines. Il y a quelques mois j’aurais dit à Beatrice bien fait pour toi. Maintenant je lui dirais de guetter les nouveautés à venir et de ne pas hésiter à investir.
    Et comment sauver les autres Beatrice ? Peut-on aider quelqu’un qui ne le veut pas? Quelqu’un m’a dit que non à moins d’urgence vitale. Je reste optimiste en me disant que chacun à un moment donné se décide quand il est prêt. A nous aussi de ne plus jamais hésiter à participer, témoigner, parler autour de nous du développement personnel, voire en offrir. Pour le reste, ayant la chance de te connaître, méthode de gugus ou non, cela ne changera plus rien pour moi mais je suis certaine que tu trouveras des méthodes qui te correspondent.

  4. C’est à force de lire des Gugus comme cela que je suis réticente lorsqu’il s’agit de donner mon adresse email, que je suis réticente à acheter des choses.
    Du coup je me méfie de tout et je sais que je rate beaucoup d’opportunités.
    Gagner ma confiance est très difficile.

    • Bonsoir Stéphane,
      Merci, merci et encore merci pour tout !
      T occupe pas des mauvaises ondes , continue ton chemin et surtout continue de nous surprendre pour nous faire avancer !
      Bien a toi
      Nathalie

  5. Peut-être parce qu’au fond vous avez envie d’un avenir où les gens résistent à la manipulation et donc que ceux que vous auriez attirés par un conditionnement qui touche 80% de la population ne sont pas les mêmes que ceux qui justement l’évite.

  6. Trop drôle ton Gugus ! Mais lorsque c’est aussi caricatural, il y a aussi plein d’anglicismes bizarres ou de fautes d’orthographe. J’avoue que je fuis ce genre d’accroches, même lorsqu’elles font mine d’être gratuites !
    Tu as fait quand même très fort avec la narine gauche – ou tout autre orifice. Ah ça fait du bien de rire un bon coup..
    Merci Stéphane !

  7. Stéphane, je n’ai jamais dit oui à gugus et n’ai pas envie de commencer. Je suis fière du chemin que j’ai parcours et te suis reconnaissante de la mission que tu accomplis. Je suis également ravie de constater que j’emmène d’autres personnes dans mon sillage. Pour ma part, je continue à aller-vers et suis convaincue que ta suite sera toujours inspirante

  8. Bonsoir Stéphane,

    J’apprécie énormément tes messages qui me permettent de réfléchir et d’aller vers plus de motivation en m ouvrant les yeux, en m’organisant autrement, en positivant. Je ne pense pas que ceux qui ont adhéré à ton programme aurait eu confiance dans un programme de « marchand de tapis ».
    On a les clients qui nous correspondent. J’ai découvert tes programmes avec time coach et si je ne suis pas très active, voir très discrète, je ressorts toujours avec un plus. Merci beaucoup

  9. Je lis tes articles avec l’impression de converser avec un ami avec lequel j’ai beaucoup de pensées en commun. Mais les tiennes font partie d’un corpus de méthode, bien organisé tandis que les miennes sont intégrées quelque part au fond de moi. J’apprécie que tu les fasses ressurgir et que tu les rendes opérationnelles. Ceci pour dire que j’ai appris le discernement et que je ne suivrais pas un Gugus…
    Je suis frappée par la coincidence (?) de ta décision d’arrêter et de l’article « Calimero ». Il est certain que le faible nombre des inscriptions est une injustice…

    • Merci Geneviève,

      Pour info : je me sers souvent de mon parcours dans mes programmes, pour illustrer les différents thèmes que je place dans mes programmes. Parfois, ça se passe en temps réel 😉

  10. Bonsoir Stéphane,

    merci pour ton humour. J’adore ,o)
    On voit effectivement que beaucoup utilisent ces procédés marketing et pas forcément pour des programmes de mauvaise qualité.
    Ca permet de donner le déclic à des gens qui dans l’hésitation n’auraient pas fait le pas.
    Je reconnais cette pratique dans le marketing de réseau pour lequel j’ai justement beaucoup de mal à cause de cela. On parle je pense de manipulation positive dans le sens où on est convaincu que le produit a une grande valeur mais qu’on se heurte aux croyances limitantes et blocages des gens. Pour dépasser ces blocages on emploie des accroches et des procédés bien définis.
    Je pense qu’il faut voir en fonction de là où on place son éthique (trouver son juste milieu), du public que l’on vise et de la relation à ce public.

    • C’est effectivement le fond de la question. Pour aider les gens à se débarrasser d’une addiction à Facebook, il convient de se créer une page Facebook. Ca peut paraître non-congruent, mais où les trouver sinon ?…

  11. Bonjour.

    Je pense qu’il n’y a pas que Gugus.

    Les publicités en apparence plus policées, dans les journaux, les cinémas, les télévisions, les revues, les panneaux d’affichages urbains, …, sont tout aussi sidérantes.

    Si toutes les formes de publicités étaient abolies, au profit de la vérité, le monde serait plus simple, les gens plus réfléchis, et beaucoup d’argent économisé qui pourrait être réinvesti dans des besoins collectifs.

    Mais bon, je rêve. Il y a beaucoup de Gugus, plus ou moins cachés, et très peu de personnes avec ta valeur, qui va jusqu’au bout de ses idées en restant cohérent.

    Bravo et merci.

    Ma narine gauche en reste toute frémissante.

  12. Bonjour
    J’ai beaucoup apprécié le ton de votre lettre à partir de  » il n’est jamais trop tard… ceci dit, c’est bien vrai !
    Beaucoup d’humour dans ce passage soi-disant caricatural, pas si caricatural que ça !
    ET LA FIN ! « Si vous n’avez pas de narine gauche, tout autre orifice fera l’affaire. » ! Cela fait du bien de rire !

    Comme dit Samuel, dans les procédés de marketing, il faut trouver le juste milieu.!
    Merci Stéphane. Au plaisir de vous lire

  13. Excellent, envoyer moi votre abonnement avec un règlement par carte bancaire.
    Veuillez m’excuser pour ce mail si cours, mais j’ai des problèmes de temps, pourtant il suffit de suivre vos recommandations. Je suis conscient qu’il faut trouver une solution, c’est déjà d’être conscient, le lièvre et la tortue.
    Félicitation et remerciement pour vos ouvrages.
    Cordialement

  14. Bonjour Stéphane,
    J’ai bien ri . Excellent.
    Je tiens à vous remercier pour tous les programmes que vous mettez à votre disposition. J’en ai suivi déjà plusieurs payants et ai toujours été très satisfaite de vos formations. Je n’ai pas adhéré à ce dernier programme  » aller vers », c’est la raison pour laquelle je n’ai pas souhaité poursuivre avec le programme payant, mais je vous suis tout de même très reconnaissante des messages que vous avez pris la peine de nous transmettre pensant 2 semaines, gratuitement.
    Merci pour tout.
    J’attends avec impatience vos prochaines propositions.
    Evelyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *