Conclusion : à PEU et à SANS

Dans cet article, je conclue le débat concernant les deux précédents messages (Une société à PEU et à SANS partie 1 et partie 2). Vous pouvez continuer à commenter les messages précédents.

Décomposons le problème :

  • Mon éthique personnelle m’empêche de vous écrire un message qui contient, entre autres choses affreuses, le paradigme « demain il sera trop tard ! » ou encore « si vous ne saisissez pas cette chance, vous serez maudit » .
  • Mes concurrents utilisent cette contrainte avec force et conviction, tout en pensant qu’ils font du bien. Selon eux, cette manipulation est gagnant/gagnant : des adhérents rapides par anxiété, et heureux à terme. Le tout doublé par une rentabilité immédiate… Que du bonheur pour les deux partis !

Dans ces circonstances, je ne peux pas m’opposer à leur marketing, car mon éthique devient une croyance limitante. Il me suffirait de penser comme eux et d’agir comme eux pour rentabiliser TIME-COACH. J’en ai les moyens… Je sais faire ! Je ne pourrai certainement pas appliquer un marketing de ce type avec vous (ce serait trop gros comme «ficelle» après ce que je viens d’expliquer), mais je peux le faire avec les nouveaux arrivants, qui en sont encore aux premiers messages.

Votre comportement vis-à-vis de mon marketing, associé au succès de mes concurrents, risque de changer mes méthodes. Une fois que ces méthodes porteront leurs fruits, je n’aurai plus de raisons de vous écrire, je consacrerai mon temps et mon énergie aux nouveaux arrivants, plus anxieux, mais plus riches !

N’est-ce pas ainsi qu’il convient d’agir ? Quand quelque chose ne fonctionne pas, on le remplace par quelque chose qui fonctionne. C’est ce que je vous encourage à faire depuis le début : trouvez un modèle qui fonctionne, et foncez. Je suis donc tenté de faire ce que je dis… J’ai un modèle qui fonctionne 5 fois mieux : je n’ai plus qu’à me baisser !

Mais alors, qu’est-ce que j’attends ?

Vous l’avez compris, entre se baisser, et s’abaisser, il n’y a qu’un « a ». Et ce « A » là, je n’y tiens pas ! Quoi qu’en disent mes critiques préférés (lecteurs assidus qui plus est), je n’ai pas envie de m’abaisser. Car s’abaisser, c’est réduire une énergie essentielle à toute action : la motivation !

Que faire pour garder ma motivation et sauver TIME-COACH ?

Je cherche dans mes techniques de coaching, et je trouve une pratique d’excellence. Une technique de communication positive, non violente, claire, et souvent efficace… On la nomme « Assertivité ».

Bien plus qu’une technique, l’assertivité est une attitude qui se définit comme le refus d’avoir recours à :

  • L’agression
  • La soumission (de soi)
  • La manipulation

Gasp ! Rien que ça… Ajoutez-y cette conséquence :

« Considérée comme fondamentale pour la communication non violente, elle produirait un effet d’entraînement sur le ou les interlocuteurs et permettrait d’accroître la qualité de la relation et la compréhension mutuelle, tout en enclenchant un cercle vertueux. »

(source : WIKIPEDIA )

Waouw ! C’est bon ça pour moi… Au boulot Stéphane, sois assertif !

Chers lecteurs, face au manque d’enthousiasme concernant les derniers programmes payants, je me vois contraint de cesser la diffusion de TIME-COACH. Je continuerai à vous envoyer encore 3 ou 4 messages (déjà écrits), puis, sauf regain d’intérêt, ce sera la fin de cette aventure. Merci à tous ceux qui ont contribué à ces 3 années de partage.

Pas d’agression (c’est doux…), pas de soumission (c’est mon choix), pas de manipulation (c’est vrai) ! Allez envoie !

  • Euh… Mais que va penser Jacquot de « sauf regain d’intérêt »… Ca fait manipulation, ça ! On dirait un « chantage affectif »…
  • Et puis « je me vois contraint de… », c’est de la soumission. Il faut tronquer ça !

Chers lecteurs, face au manque enthousiasme concernant les derniers programmes payants, j’ai décidé de cesser la diffusion de TIME-COACH. Je continuerai à vous envoyer encore 3 ou 4 messages (déjà écrits), puis, ce sera la fin de cette aventure. Merci à tous ceux qui ont contribué à ces 3 années de partage.

Voilà… Vas-y, envoie ! Euh… Mais là :

  • Je ne me laisse pas une seconde chance (soumission)
  • « face à votre inertie, j’ai décidé d’arrêter… », ça ressemble plus à une punition qu’à une conséquence. Punir c’est agresser…
  • Pour peu que ce message ait comme effet de multiplier les ventes et les encouragements, je n’arrêterai pas, car je n’ai pas envie d’arrêter… Mais alors, si je reviens sur ma décision, Jacquot me dira que j’ai manipulé mon monde en utilisant la technique du « faux adieu »…

C’est pas assertif du tout cette histoire !

Essaye encore :

Chers lecteurs, toute belle aventure a une fin. J’ai été ravi de vous servir pendant 3 ans, les inscriptions aux programmes payants sont désormais fermées. Les personnes qui se sont inscrites aux sessions de novembre-décembre seront livrées comme prévu. Merci à tous ceux qui ont contribué à ces 3 années de partage.

Bein voilà ! non-violent, aucune soumission, quelques phrases types pour masquer la douleur. Ce n’est pas « entier », mais c’est un pieu mensonge, un beau sacrifice… Bravo Stéphane, ça va plaire à Jacquot ! Il va certainement te féliciter pour cet acte plein de compassion, au service de tes lecteurs…

Sauf si…

Sauf si Jacquot a décidé que j’étais un manipulateur. Dans ce cas, quoi que je fasse, quoi que j’écrive, il sera conditionné par cette perception. Je ne serai jamais assertif, car l’assertivité est soumise à la perception de mes lecteurs. A chacun d’en décider, c’est une question de CONFIANCE. Quant à moi, même topo : pour moi, un abandon (surtout sous forme de fuite évasive) est une soumission. Soumission au marché, soumission à une posture basse, soumission à Jacquot et son armée…

Le dialogue intérieur continue :

Ca va plaire à Jacquot, OK ! Mais as-tu pensé à Véronique ? Elle qui vient de te laisser un témoignage émouvant sur le site. Et Nathalie qui t’a écrit « comment faites-vous pour tenir face à vos détracteurs, j’aimerais faire comme vous… ». Et Véronique bis, qui s’est inscrite dans une école de coaching parce que tu l’as inspirée il y a 2 ans, et qui a obtenu sa certification haut-la-main cet été… Et Violette, qui t’a écrit un jour « Stéphane, vous êtes une bonne personne ! », elle a besoin de garder le contact avec de bonnes personnes… Et Myriam, Evelyne, Suzanne, Eric, Emmanuelle, et tant d’autres professionnels de l’aide… qui adaptent les articles de tes programmes, et les transforment en outils pour aider leurs clients ou leurs patients ?

Et les 107 personnes qui se sont inscrites sur TASSAG, juste parce que tu leur as dit que ça valait le coup d’essayer ? Et Benoît, Mouloud, Didier, Olivier, Aline, Yannick, Guillaume… qui t’ont contactés physiquement, par téléphone ou par courrier, pour te remercier ou t’offrir un cadeau ? Et Anna qui attend juste un petit signe pour co-écrire avec toi ? Et Thierry, et Caroline, et Jesse, et plus de 40 autres clients, qui t’ont commandé des prestations en présentiel, alors que pour eux, avant TIME-COACH, le coaching était une grande inconnue ou une fumisterie…

Tous ceux qui te font confiance, qui croient en toi parce que TIME-COACH leur a vraiment apporté quelque chose, doivent-ils subir l’assertivité de Jacquot qui n’a rien reçu parce qu’il n’est pas entré pour recevoir…

Et puis que vaut une assertivité à PEU et à SANS ? SANS violence, SANS soumission, SANS manipulation…

Y aurait-il une assertivité AVEC une composition positive ? Car tous ces « SANS » sont déjà dans ta réglementation en vigueur… Ton éthique ! Qu’est-ce qui te distingue des autres « chips » ? Pourquoi es-tu croustillant ?

J’observe mes notes sur l’assertivité, et je trouve ces attitudes :

  • L’affirmation de soi
  • La reconnaissance des êtres différents, qui ont leur place dans votre univers, et s’ils ne le veulent pas, dans un autre univers.
  • La recherche d’autres COMMENT quand on a un bon POURQUOI
  • Le sens des responsabilités
  • La confiance en ses CHOIX, et le droit de changer de CHOIX, toujours en s’affirmant dans un monde qui change.
  • Le contrôle des émotions négatives
  • L’usage des encouragements, de la pédagogie, de la métaphore, du recadrage, de la confrontation… qui sont des manipulations mentales positives ! Indispensables pour AIDER ceux qui veulent être aidés.

Ca c’est bon ! Et c’est ce que je fais depuis le début. Alors au boulot !

Mes deux derniers messages sont dans cette lignée.

Quant à « sauver 5 fois plus de vies », ce n’est pas mon aspiration. J’admire les associations qui savent le faire, et je contribue volontiers à leurs actions (financièrement et par des encouragements). Mais il faut en avoir les épaules.

Je fais un métier d’AIDE, pas de SAUVETAGE, c’est très différent. Je peux AIDER une personne à apprendre à nager, mais je n’ai pas le potentiel qui permet de SAUVER une personne qui se noie. A ma manière, je sauve effectivement des vies, mais il s’agit de personnes proactives, qui décident de s’aider elles-mêmes, se consacrant un budget-temps et un budget-argent pour leur Développement Personnel, comme pour toute autre chose importante à leurs yeux.

Elles ne se noient pas puisqu’elles savent nager ! Et elles libèrent le temps et les ressources des sauveteurs, qui se consacreront à ceux qui ont vraiment besoin d’être sauvés.

Je suis en quête d’une clientèle qui évite la culpabilité, en l’anticipant par la responsabilité. Des personnes qui en agissant pour elles-mêmes, font preuve d’une grande solidarité envers les autres.

Elles représenteraient un cinquième de la population, selon de nombreuses sources… Si j’attire 5 fois moins d’adhérents vers mon système, c’est parce que mon langage s’adresse à ce cinquième d’excellence. C’est un CHOIX, que je confirme ce jour.

Je refuse de dire « c’est votre dernière chance », et je refuse de dire « si vous ne me suivez pas vous le regretterez ». Pourquoi ? Parce que plus on culpabilise les gens, moins on les responsabilise !

C’est plus facile et plus tentant d’utiliser la culpabilité, parce que ça touche davantage de monde. Mais la culpabilité est source d’hésitations et de procrastinations. Elle vous dirige vers des décisions que d’autres ont choisi à votre place… Ce n’est pas mon école !

Il y a d’autres styles de vie… D’autres écoles de pensées.

Remplaçons « demain il sera trop tard par » :

Si vous hésitiez à me rejoindre, aujourd’hui est une nouvelle occasion. C’est un jour important. Il y en aura d’autres, mais vous savez par expérience que lorsque vous ne faite pas un choix volontaire, à terme, vous subissez le choix des autres.

Remplaçons « si vous ne saisissez pas cette chance, vous serez maudit », par :

Si vous avez fait le CHOIX définitif de ne pas adhérer à mes programmes payants, d’autres systèmes vous attendent. Je vous souhaite sincèrement de trouver celui qui vous donnera satisfaction à tous les niveaux. Vous pouvez vous désinscrire, et je ne vous solliciterai plus.

Et responsabilisons :

Les choses auxquelles vous n’accordez pas d’importance, disparaissent subitement, ou progressivement de VOTRE univers. Elles vont rejoindre, en douceur, d’autres univers qui les mettent en valeur, et dans lesquelles elles peuvent exister pleinement.

Choisissez votre programme :

Intitulé Description Prix
TTC
MEMORY-COACH Découvrez les rudiments de la mnémotechnie 10 €
CONFIANCE-COACH Les meilleures pratiques de la confiance en soi 39 €
PENSEE++ La pensée positive au service de vos actions 20 €
RICHE-ATTITUDE Améliorez votre rapport à l’argent 20 €
ZEN-COACH L’atelier antistress 29€

A+

Stéphane SOLOMON

21 réflexions au sujet de « Conclusion : à PEU et à SANS »

  1. Mais au fait, pourquoi ne pas poursuivre Time coach sous une forme payante, ou encore gratuit/payant : toutes les semaines ou tous les jours une partie gratuite et des extensions payantes, ou tout gratuit, mais accompagnement payant?

    un autre comment pour le même « quoi »….

    😉

  2. je me sens pas concerné puisque j’ai fait presque tous vos programmes,j’étais content de retrouver la description de l’assertivité…..qu’attendez vous de nous? qu’on vous fasse de la pub, j’essaie bien…et j’aimerais bien rester en contact…..bonne journée

    • Bonjour Olivier,

      Vous n’êtes pas concerné par l’appel, mais je suis heureux de lire la reformulation vous a été utile (la manipulation est abordée dans CONFIANCE-COACH que vous avez suivi).

      C’est pourquoi j’envoie les messages à tous, y compris à ceux qui ne sont pas concernés par le thème principal. Il y a d’autres choses à prendre. Par exemple, peu de gens font le rapport entre les choses qui apparaissent ou qui disparaissent autour d’eux, et l’importance qu’ils leur accordent.

      Faire de la pub ? Oui, bien-sûr que ce serait bien !

      Il suffit de parler du site http://www.time-coach.fr, et laisser les gens décider. Par contre, faites-le de façon directe, choisie, soignée… En écrivant à une personne par jour pendant 10 jours, vous toucherez plus de monde qu’en envoyant le même message à 30 personnes.

      Merci pour la proposition.

      A+

      Stéphane

  3. Pas facile de vouloir être utile tout en gagnant sa vie…
    J’ai trouvé intéressant vos mails TIME-COACH, mais hélas, rien de vraiment nouveau pour moi.
    J’ai souvent essayé de pratiquer l’excellence prônée par des coachs ou simplement des auteurs talentueux. J’ai acheté et lu nombre d’ouvrages très bien. J’ai observé ma femme s’enthousiasmer pour ce fameux livre sur Mars et Vénus et j’ai appris ensuite que l’auteur avait lui-même divorcé quelque temps après avoir écrit ce livre plein de bons conseils. J’ai d’ailleurs suivi son exemple plutôt que ses conseils, à vrai dire.

    La vie est désespérante et il vaut mieux parfois se contenter de vendre des frites…

    • Oui mais… Si on part du principe que la vie est désespérante, la friteuse tombera en panne souvent, et le concurrent d’en face récupérera toute la clientèle ! Sans oublier l’inspection sanitaire qui s’intéressera davantage à moi qu’à lui.

      La vraies questions sont :

      – Quelle est votre vie idéale ? A quoi ressemble votre journée idéale ?
      – A quoi aspirez-vous ?
      – Avez-vous un modèle d’inspiration (à part John Grey) ?
      – Quelles sont vos valeurs, vos croyances, et quelles personnes vous ressemblent à travers ces paradigmes ?
      – Pouvez-vous décrire des moments où vous vous êtes senti IMPORTANT ?
      – Qu’êtes-vous prêt à lâcher pour aller vers vos importances (temps, argent, attitudes) ?
      – Pourquoi avez-vous choisi TIME-COACH, plutôt que viedemerde.fr ?

      Si vous pouviez coucher ça sur papier, en répondant à une question par soir, vous feriez d’énormes progrès.

      Il y a quelques temps, j’ai reçu un objectif à valider par mail (suite au programme OBJECTIFS-COACH). La cliente s’était fixé comme objectif de se lever plus tôt, en forme, motivée et pleine de bonnes attentions pour sa famille. Bon… En réalité, elle voulait arrêter de flemmarder, se sentir moins fatiguée, et éviter de grogner sur ses enfants. C’est moi qui lui ai demandé de reformuler tout ça positivement.

      Ensuite, je lui ai demandé ce que ça allait lui apporter vraiment, et elle m’a répondu que le réveil matinal était un tel souci que si elle parvenait à mieux le gérer, tout deviendrait possible : «cet objectif est le soleil de nom univers» m’a-t-elle dit.

      Je lui ai alors posé une deuxième question :

      Si je vous présentais une «boutique du réveil», dans laquelle se trouvent des centaines d’objets, de livres, de méthodes, de vidéos, de personnes en quête de la même aspiration que vous, etc. Quel budget pourriez-vous consacrer à cette boutique et combien d’expériences vous sentez-vous le courage de tenter avant de trouver la solution qui vous correspond ?

      Elle m’a alors répondu : Une centaine d’euros, pas plus ! Et au niveau du temps, je n’ai pas le courage de tester des méthodes, je veux la bonne méthode, le plus tôt possible.

      En fait, j’avais un produit à 0,75€ à lui proposer. Un outil extraordinaire qui m’a rendu de fiers services. Mais je ne lui en ai même pas parlé.

      A votre avis, pourquoi ?

      • Ah tiens ça me fait penser à une anecdote de formateur en gestion du temps (donc aussi des priorités – mais ce n’est pas celle du sceau rempli de cailloux, de grève, de sable..et d’eaux!):

        Dans les temps anciens, un bûcheron très courageux mais pauvre (et pas forcément bête mais sûrement trop stressé) sciait son bois pour l’hiver. Il fallait faire vite avant le grand froid, il sciait toute la journée et il s’usait encore plus que sa vielle scie. Par hasard un gentil passant lui dit « bonjour! » et lui demanda comment il allait..- « pas le temps de vous répondre, je dois scier tout ça avant l’hiver! ». -« Pardon, voudriez-vous avoir un bon conseil? » lui répondit le bon et brave visiteur. -« Faites vite, je suis très occupé! » -« Eh bien voilà, votre scie est émoussée il faudrait l’aiguiser! ».. et la réponse stupéfiante du bûchrons stressé fut -« Je n’ai pas le temps de m’arrêter de scier! ». Eh bien voilà à qui la Cliente de Stéphane m’a fait penser: scier le bois avant l’hiver est un objectif qui est « le soleil de son univers » mais elle n’a pas le temps, ni l’argent d’acheter et tester la solution.
        Un imitateur de Stéphane?
        Stéphane le taquineur?
        ..non:
        Patrick..l’autre le « Patrick GUILLEMIN »

  4. Bonsoir,
    Je suis un TIME-COACH de la première heure, j’ai acheté et suivi TIME-COACH-PLUS et CONFIANCE-COACH. Je viens juste d’acheter ZEN-COACH. J’ai vu Stéphane SOLOMON « en vrai » dans intérieur/extérieur de TASSAG. J’ai pleine confiance en lui. Je me demande comment il trouve le temps de gérer tout ce qu’il fait: bel exemple de mise en pratique des ses propres principes de gestion du stress, du temps et de ses affaires. Effectivement je constate que Stéphane a de l’ETHIQUE et j’ajouterais qu’il a même un sacré IDEAL et beaucoup d’énergie transmissible. Je suis sorti de mon silence pour montrer que s’il y a quelques grogons taquineurs, à côté d’eux il y a PLEIN de véritables ADMIRATEURS silencieux.

    Donc si vous êtres d’accord, sortez aussi du silence et postez juste un mot de soutien et d’encouragement à Stéphane.

    Bonne soirée
    Patrick

  5. Bonjour,

    Je prends 5 minutes pour dire ma gratitude et mon admiration à Stéphane.
    Moi aussi j’ai suivi à peu près tout ce qu’il propose, -à part riche-attitude. Ce qui prouve que ma relation à l’argent est encore à éclaircir!!!

    Je crains depuis quelque temps déjà que Time-coach ne s’arrête. C’est un rendez-vous attendu et espéré.

    Curieusement, ce programme gratuit dure depuis… longtemps!
    Personnellement j’ai reçu, depuis janvier 2011, 116 messages sous ce titre (je viens de les compter). Alors que les sessions payantes comptent « seulement » 10 à 15 courriers.

    Voilà qui n’est ni ordinaire ni normal. Un léger souffle de mauvaise conscience me conduit à la seule conclusion équitable: où nous libérons Stéphane en nous désinscrivant, où nous le supplions de continuer moyennant finance…

    Et puis j’ai éprouvé une certaine fierté teintée de reconnaissance à lire:
    « Je suis en quête d’une clientèle qui évite la culpabilité, en l’anticipant par la responsabilité. Des personnes qui en agissant pour elles-mêmes, font preuve d’une grande solidarité envers les autres.

    Elles représenteraient un cinquième de la population, selon de nombreuses sources… Si j’attire 5 fois moins d’adhérents vers mon système, c’est parce que mon langage s’adresse à ce cinquième d’excellence. C’est un CHOIX, que je confirme ce jour. »

    J’aime bien faire partie de ce cinquième-là même si je ne suis pas sûre de répondre à cette définition, il y a encore tant à faire…

    Stéphane, je pense que vous n’avez pas répondu à votre interlocutrice parce que vous n’êtes pas un donneur de recettes mais un déclencheur de prises de conscience, c’est pour ça que je vous suis.

    Et en écho aux propos d’Olivier, la publicité par le bouche à oreille est la plus efficace, continuons!

    Amitiés
    Suzanne

    • Bonjour Suzanne,

      Effectivement, j’ai donné beaucoup plus de gratuit que de payant, et je crois que ça entraîne beaucoup de gens vers une certaine inertie. Après tout pourquoi faire un effort, puisque tout tombe du ciel !

      Une des participantes a même demandé un remboursement de PENSE++, entre autres, parce qu’elle considérait que le gratuit était plus riche que le payant ;-).

      En réalité, tout ça, c’est GLOBAL. Le gratuit existe parce que le payant lui permet d’exister. Si la qualité a baissé à ses yeux, c’est parce qu’en payant, elle voulait bien plus ! Elle a eu la même chose, et a été déçue.

      Je remarque également que certaines personnes n’adhèrent pas aux programmes payants, parce que le gratuit est trop abondant. Le rythme est si intense, qu’un programme de plus, gratuit ou payant, serait de trop. Et ces personnes savent le dire ! C’est ce qui me permet de corriger la situation et de la rendre à la fois plus juste et plus motivante.

      C’est pourquoi je dois réduire le rythme (et la densité des informations) pour certain adhérents, afin de valoriser le PLUS des programmes payants.

      Pour ce qui est du cinquième d’excellence, qui vous interpelle, c’est amusant parce que justement j’en donne une définition plus approfondie dans RICHE-ATTITUDE : le seul programme que vous n’avez pas suivi !

      Je vais vous envoyer une copie de ce message par mail, car je ne veux pas vous forcer la main. Mes propositions sont des options, et il vous appartient de faire votre CHOIX. J’espère que cet article-cadeau vous donnera envie d’aller plus loin.

      Enfin, vous définissez assez bien la raison pour la quelle je ne livre pas de solutions clé-en-main si facilement. Si ma cliente qui définit le «réveil positif» comme le centre de son univers, était prête à se livrer à diverses expériences pour trouver SON réveil, et à y consacrer un budget enthousiaste, au moins équivalent à ce qu’on donne aux impôts (par contrainte), alors je lui aurais proposé une très grosse économie avec l’application « SLEEP CYCLE » sur son iPod… Elle avait «la chance» d’en avoir un. Un petit tour dans «l’Apple Store», et c’était joué…

      Personnellement, lorsque j’ai su que c’était l’outil qu’il me fallait, j’avais un Blackberry. J’ai donc payé bien plus que 75cts, car il fallait que je m’achète un iPhone à 380€ ! Mais je savais que c’était MA solution, car mon frère m’avait prêté son appareil pour que j’essaye l’application pendant une semaine.

      380,75€ pour mieux comprendre et équilibrer mon sommeil, ça valait vraiment le coup ! D’autant qu’avec un «réveil positif» et une vie active, on rentabilise très vite l’investissement.

      Investir dans vos propres énergies, est le meilleur investissement qui soit. C’est aussi ça, la Riche-Attitude !

      Stéphane SOLOMON

      • A propos de Sleep Cycle:
        Il existe une technique gratuite et sans iphone tellement près du corps pendant toute la nuit!

        Étant couchée, avant d’éteindre la lumière je regarde l’heure qu’il est et je me dis à quelle heure je veux me réveiller.
        Et je me réveille à l’heure dite, sans aucune difficulté.
        Ceci quelle que soit l’heure programmée. Pour la vie courante, c’est 6 heures ou 7 heures 30 ou aucune programmation si c’est « grasse mat' ».
        Pour les occasions spéciales, 4 heures ou 5 heures du matin si l’on prend l’avion ou un train matinal.

        Ca marche toujours, je ne fais jamais sonner le moindre réveil.

        Ce que j’en conclus pour le faire depuis plus de vingt ans, c’est que mon horloge interne se règle sur la consigne et que je me réveille toujours en sommeil léger (donc en mode réveil)…

        Voilà pour ma participation au réveil.

        Ce que je ne sais pas très bien faire, c’est m’endormir rapidement dans certains états de stress.
        J’y travaille et tiens je vais essayer de programmer un endormissement à la demande (vu l’heure au réveil, dodo dans 15 minutes avec l’aide de respirations complètes lentes)

        A++
        Suzanne

        • Suzanne,

          Votre technique de réveil me fait penser à mon père… Il se réveillait naturellement, et bien avant nous tous (fratrie de 7 enfants). J’ai essayé de faire comme lui, mais je n’y suis pas arrivé. J’ai pratiqué différentes techniques bien avant l’apparition de l’iPhone. Par exemple, en journée, je pratique le rêve éveillé (une sorte de sieste++). Je me suis également intéressé aux méthodes subliminales, qui ont l’avantage d’être adaptables à chaque personne. En fait, le problème de ma cliente m’était familier…

          Vous pourriez lui proposer votre solution. Elle lui sera peut-être bénéfique. Nous avons une multitude de choix entre 0€ et x€, entre 5 minutes et x mois… Mais ce dont je suis sûr, c’est qu’une personne qui est prête à investir en toute confiance une somme SIGNIFICATIVE et un temps IMPORTANT pour atteindre des objectifs, augmente ses chances de trouver en 5 minutes une solution pour 0,75€ !

          Mais l’incompétence inconsciente ne permet pas d’aborder une méthode, quelle qu’elle soit. Situer le soleil de son univers aux alentours de 100€, et ne pas pouvoir lui accorder quelques concessions (efforts), est une incompétence inconsciente très facile à détecter.

          Je précise (parce que parfois on me reproche de ne pas penser à certaines catégories de personnes, lorsque je parle d’argent…) :

          Je parle de personnes qui ont un toit sur la tête, à manger tous les jours, un compte en banque, un téléphone portable, une ou deux voitures, un lecteur MP3, un ordinateur, une connexions internet, et qui partent en vacances tous les ans. Je n’oserais pas parler sur le même ton dans les associations où je fais du bénévolat.

          Ceci dit, nous y avons travaillé, et je pense que les choses se sont arrangées d’elles-mêmes (les outils et les techniques sont faites pour optimiser, mais parfois un simple « mieux » est suffisant). Donner un SENS à sa vie contribue au réveil positif, naturellement…

          A+

          Stéphane
          —————

          Ca pourrait être intéressant de faire un atelier sur le sommeil (et le réveil qui va avec ;-)). C’est un sujet vaste et fascinant. Autant que le stress… Mais face au manque d’enthousiasme pour ZEN-COACH (moins de 100 inscriptions), il va falloir renouveler ma clientèle avant d’envisager un programme à ce prix là. Pourtant selon une enquête à laquelle 900 lecteurs ont participé, près de 400 étaient intéressés.

          Les sondages…

  6. Stéphane et son Time Coach est un vrai sourire à la vie.
    Un encouragement permanent pour trouver en moi, l’élément qui me fera voir que pour avoir mon bois scié pour l’hiver, il faut que je prenne le temps de bien affuté ma scie, de prévoir où je vais mettre mon tas de bois scié en ne le déplaçant qu’une fois, de penser à mettre de côté les esquilles qui me permettront de redémarrer un feu, d’inviter le voisin pendant une pose et lui proposer de mutualiser nos efforts, … en gardant courage et sourire.
    Merci pour tous vos programmes, qui me font avancer à mon rythme, en me rappelant de me respecter.
    J’espère que votre formidable allant puisse vous nourrir sous tous les points de vue et que vous puissiez continuer sous une forme ou une autre votre aide à sauver notre temps, nos capacités, notre bonne humeur au travail, et mon sourire intérieur quand il faiblit.
    L’ouverture de chacun de vos messages est une invitation à voir le soleil et non la pluie.

    On ne fait pas boire une mule qui n’a pas soif,
    ni un chameau déshydraté qui voudrait de l’eau sans la boire.
    Y a-t-il un moyen de faire voir aux grincheux, qu’il est toujours temps de se faire du bien en avançant sur leur chemin ?
    Je crois que vous arrivez à toucher 1 sur 4 et cette différence est gigantesque

    merci Stéphane

  7. ah ! ça y est : je suis passé à l’action et acheté RICHE-ATTITUDE.

    Déclencheur pour moi:
    1. abonné à la lettre depuis longtemps et accros à vos mails, j’ai longtemps regretté le style d’Annaëlle mais j’apprécie beaucoup cette année le style percutant sans concession de Stéphane.
    2. mais j’ai toujours procrastiné
    3. ai adoré la présentation TASSAG de Stéphane
    et :
    4. enfin j’ai lu que si une session x-COACH n’était pas suffisante, on pouvait la suivre à nouveau gratuitement !!!
    ah… voilà l’argument qui porte car je disais toujours : « j’ai besoin de RICHE-ATTITUDE, MAIS je ne suis pas prêt à tout intégrer, je vais en louper 80% du contenu, ce sera un achat « bobologique » dont je ne saurai pas tirer profit à long terme »… etc. etc.
    5. coup de grâce : au milieu des mails « à PEU et à SANS », l’argument qui tue : Stéphane envisage de tout arrêter. Non !!!

    donc je commence par riche-attitude
    ce qui – si ça marche – me permettra de me libérer de mes peurs d’investir 20 euros dans les autres cursus.

    bravo l’artiste !
    bien respectueusement,
    Rémi.

    • Bonjour Rémi,

      BIENVENUE !!!

      Deux choses :

      J’aime bien quand on m’appelle «l’Artiste». Si vous continuez, je vais vous offrir un programme gratuit !

      Pour ce qui est du «coup de grâce»… Où avez-vous lu que j’envisageais de tout arrêter ? Je vous faisais part d’un dialogue intérieur où la seule issue assertive à PEU et à SANS était d’arrêter… Mais dès que j’ai pris conscience que cette assertivité là m’entraînait vers le bas, j’ai cherché une assertivité positive, et je l’ai utilisée pour précipiter des adhésions responsables.

      Il y a urgence, car effectivement, TIME-COACH va disparaître pour certaines personnes. Toutes celles qui estiment que ce n’est pas important pour elles.

      Logique non ?

      L’argent est-il le seul moyen de VALORISER quelque chose ? Vous le lirez dans RICHE-ATTITUDE.

      Mais en ce qui concerne votre rapport à TIME-COACH, un simple «Bravo l’artiste !» reconduit votre adhésion ! Pensez-y lorsqu’une personne que vosu appréciez a le moral à zéro… Rehaussez son sentiment d’utilité, et elle se remettra en selle.

      C’est ce qu’on vous montre dans les films Hollywoodiens lorsqu’un «passant ordinaire» dit quelques mots au héros pour le sortir de sa torpeur. Et je vais vous livrer un secret : dans la vraie vie, ça marche encore mieux que dans les films !

      A+

      Stéphane

  8. Bravo stéphane, ton dernier message me touche particulièrement, plus que tous les autres. La raison, tu viens de la dire plus haut : tu nous fait part de ton dialogue intérieur, de tes hésitations, de ton avancée.
    Je suis moi même en période de grande remise en question, j’ai fait bien des erreurs dans ma vie, j’ai aussi manqué de gratification pour ce que j’avais fait, et j’en paye le prix.
    Ta façon d’évoluer sur les difficultés que tu rencontre est plus inspirante encore que les conseils que tu nous a donné dans Time Coach ou Riche attitude.
    Merci et bonne continuation

    • Merci Alexis,

      Ce mode de réflexion-exemple est quand-même soumis à des outils des la PNL (reprogrammation de nos paradigmes par le langage) et de la communication (assertivité, manipulation positive).

      Ces outils sont évoqués d’une façon simplifiée dans mes programmes (Une formation à la PNL, c’est beaucoup plus long).

      Que penses-tu d’un deuxième tour dans Riche-Attitude (gratuit car déjà payé) ? Tu y retrouveras ce thème, de façon différente (orientée argent).

      La répétition est une pratique d’excellence.

      Il suffit de me donner une date.

      A+

      Et merci encore.

      Stéphane

  9. UN LION RESTE UN LION
    MÊME S’IL A PERDU LA VIGUEUR DE SES GRIFFES
    UN CHIEN RESTE UN CHIEN
    MÊME S’IL EST PARMI LES LIONS

     » Nous avons d’l’argent tous les deux.
    Toi, tu représentes le patronat,
    moi le capitalisme…
    Nous votons à droite.
    Toi, c’est pour préserver la famille,
    moi, c’est pour écraser l’ouvrier…
    Dix couples chez toi, c’est une réception…
    chez moi, c’t une partouze !…
    Et l’lendemain,
    si nous avons des boutons,
    toi, c’est le homard,
    moi, c’est la vérole ! »
    Michel Audiard (les grandes familles)

    Moi j’aime bien zen coach et riche attitude

    Stéphane : TU ES NOTRE LOI D’ATTRACTION :
    CE QUE TU VEUX TE VEUT…Lève toi et marche !

  10. bonjour Stéphane,

    désolé de répondre si tard à ce message, il s’était glissé dans un coin d’outlook et je viens seulement de le lire.
    Bien que débordé (…) de travail en ce moment je prends le temps de lire les courriers et de d’écrire moi aussi car les thèmes abordés me touchent beaucoup.
    je vais faire court mais le principe de responsabilisation des clients me tiens vraiment à coeur, car si la « cible » est réduite les rapports sont beaucoup plus riches et gratifiants.
    C’est ce qui m’a plu (le mot est faible) dans tes programmes, et je te remercie pour TIME COACH qui m’a permis de m’inscrire aux différents programmes payants.

    auto coach est en danger? faisons de la pub autour de nous!!

    A bientôt

    jean-Pierre

  11. Bonjour,

    en toute simplicité je tiens à dire et à confirmer que j’ai toujours été satisfaite des programmes que j’ai suivi, qui s’affirment être les soutiens que je recherchais en cette période de changement. Mais cette période est longue, donc j’ai une technique de gestion sur la durée. Pour cette raison j’étale les formations dans le temps. Par ailleurs il y a également l’argument financier: je fais des choix…J’avais donc choisi Zen coach en octobre novembre, car c’était prioritaire à ce moment là pour ne pas craquer, et j’attendais le salaire de décembre pour m’offrir, c’est Noël, CONFIANCE-COACH. Attendez moi encore un peu, j’arrive!

    Je regrette une chose cependant, dans ZEN COACH j’ai laissé des commentaires et n’ai jamais obtenu de réponse, je vous ai même interrogé pour savoir s’il y avait une marche à suivre pour trouver vos réponses…Soit je n’ai pas eu de réponse, soit je persiste dans le problème de communication…De la même manière j’ai souhaité m’inscrire sur TASSAG, n’y parvenant pas j’ai laissé un message sur leur adresse contact, et n’ai obtenu aucune réponse, je vous ai laissé un message vous indiquant cette difficulté, et , n’ai reçu « à ma connaissance » aucune réponse de votre part.
    N’empêche, vos programmes me conviennent, je les recommande, et je continue…dans quelques jours…Donc à bientôt

    • Bonjour Rafaële,

      Merci pour tout ce que vous m’apportez en tant que lectrice, et surtout en tant que participante dans les programmes.

      Vous êtes intervenue 7 fois dans ZEN-COACH, et j’ai répondu à 5 d’entre-elles, le jour même ou le lendemain, mais si vous n’avez pas vu ces réponses c’est certainement parce que vous vous attendiez à ce que je vous réponde par mail.

      Mon principe est le suivant :

      Si vous m’écrivez par mail, je vous réponds par mail, car je considère que cet échange est personnel.
      Si vous m’écrivez sur la zone d’échange réservée aux participants, je vous réponds sur cette zone d’échange, car je considère que la question est publique et mérite une réponse en public.

      Ceci dit, la technique reste à améliorer, car il faudrait que vous soyez au courant du moment où je vous réponds, ou que vous planifiez un retour sur la page des questions dans votre agenda (quelques jours plus tard).

      Il peut arriver que je ne réponde pas, tout simplement parce que votre intervention n’est pas une question, mais juste un complément auquel je n’ai rien à ajouter.

      Il arrive parfois que des choses trop personnelles ou des questions hors-sujet apparaissent sous l’article, dans ce cas je les retire, de façon à éviter le parasitage.

      Il arrive également qu’on me pose une question très pertinente par mail. Dans ce cas j’invite mon correspondant à poser sa question en public.

      Je fais au mieux. Et comme je sais que je peux mieux faire, je m’y applique.

      Je vais faire installer ce qu’il faut pour qu’en cas de réponse, vous soyez immédiatement prévenue.

      Merci encore et encore pour cette manifestation qui fait avancer les choses.

      Je vous félicite de considérer qu’un programme de Développement Personnel est un cadeau que vous vous faites. A l’approche des fêtes de fin d’année, j’invite tout le monde à en faire autant. C’est d’ailleurs ce que je viens de faire (5 livres achetés hier).

      A++

      Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *