Connectez-vous à la nature !

Accepteriez-vous de tenter une expérience bizarre ?

Choisissez un arbre : de préférence avec un gros tronc. Placez vos deux mains bien à plat sur ce tronc, de part et d’autre, comme si vous teniez un cadeau entre vos mains. Fermez les yeux, respirez tranquillement en conscience pendant 20 secondes (environ 3 respirations) puis et essayez d’imaginer ce qu’il se passe à l’intérieur de l’arbre tout en laissant votre respiration suivre son mouvement initial. Si vous avez bien suivi vos cours de biologie ou si vous regardez des émissions sur la nature, vous pourrez imaginer beaucoup de choses. Sinon, vous pouvez simplement penser à l’ascension de la sève brute de la racine jusqu’aux feuilles. Cette ascension nécessite une puissance phénoménale. On l’explique par certains processus (aspiration par le haut, osmose, etc.), mais plus l’arbre est haut, plus cette ascension est mystérieuse… Ce contact avec la puissance et le mystère de la Nature est à votre portée. Nul besoin d’affronter un cyclone, une tempête de sable ou un tremblement de terre pour éveiller votre conscience. Juste deux mains posées sur un arbre, quelques connaissances scolaires et un peu d’imagination.

Observez vos mains après ce contact, et prenez conscience de leur potentiel. Vous pouvez les frotter l’une à l’autre délicatement ou les effleurer.

Quel est l’intérêt ?

Vous avez raison, il en faut un ! L’intérêt est de PERCEVOIR la puissance de la nature et de vous y connecter. Plus vous sentirez la puissance de cet arbre sur vos mains, plus cette fréquentation vous apportera de l’énergie. Car à bien y réfléchir, vos mains sont d’une puissance extraordinaire. Ce sont elles qui agissent ou qui permettent l’action. Elles vous permettent de manifester extérieurement tout ce que vous avez envisagé intérieurement. Et elles sont également mystérieuses (il est plus facile de greffer un cœur qu’une main !).

Certaines personnes posent également leur front pour nourrir leur intelligence. D’autres enroulent leurs bras autour de l’arbre pour créer un contact avec la poitrine : préférant connecter leur centre émotionnel. Mais en ville, les mains, c’est déjà bien ! Faites des choses que vous pouvez faire : accédez à l’accessible.

Deux dénis principaux :

Le premier déni consiste à dire que ce ne sont que des bêtises, des histoires à dormir debout non prouvées scientifiquement. C’est vrai ! De même qu’aucune science ne peut prouver qu’un enfant bien éduqué qui a de mauvaises fréquentations, deviendra forcément mauvais… Mais les bons parents surveillent la fréquentation de leurs enfants, afin que ces contacts leur apportent de bonnes influences. Je vous propose juste de fréquenter la puissance de la nature, et de vous laisser influencer…

Le second déni se concentre sur une approche psychologique : ça ne marche que pour ceux qui y croient ! C’est une réalité interne, complètement imaginaire… Bravo ! Mais qu’est-ce que ça change ? Quelle est la différence entre une personne heureuse et une personne qui se croit heureuse ?

Si vous vous autorisez cette pratique, elle vous révélera votre puissance intérieure et votre capacité d’agir s’en trouvera décuplée. Vous pourrez alors ANCRER cette sensation et la ramener en mémoire même si vous êtes loin de votre arbre, juste en observant vos mains, en les frottant délicatement ou en les effleurant… L’ANCRAGE est une technique de coaching et d’hypnose reconnue. Elle n’est pas forcément associée à la puissance de la nature, mais plutôt au contrôle des émotions. Ce que je vous propose est une variante orientée Printemps !

Deuxième exercice

Je vous propose de vous connecter au soleil levant. Beaucoup de romantiques vont observer le soleil couchant au bord de la mer. C’est en beau rendez-vous, souvent mémorable ! Mais le soleil levant est aussi beau. C’est un instant de grâce que vous pouvez vous accorder comme un cadeau matinal. En été, pour y parvenir, vous devrez vous lever très tôt. Profitez du début de Printemps pour observer le lever du soleil à une heure « raisonnable ».

Pensez-bien à enclencher une respiration consciente, avant de la laisser se poursuivre naturellement pendant le spectacle. Appréciez l’instant comme si vous chargiez des batteries. RECEVEZ l’énergie.

Côté apport, c’est le même principe. En vous autorisant à bénéficier de cette puissance extérieure afin de réveiller vos énergies intérieures, vous pourrez ANCRER les émotions motrices, et aller les chercher lorsque vous en aurez besoin : en fermant les yeux et en imaginant un lever de soleil. C’est une technique mentale aussi intense que de feuilleter un album de naissance ou de mariage. C’est du passé, et pourtant vous y êtes encore !

Personnalisez !

Vous pouvez varier l’exercice en utilisant une plante d’intérieur ou un instant de méditation au milieu d’un potager dès les premières pousses.

Trouvez votre meilleure façon de vous recharger. D’expérience, c’est au Printemps que j’ai le plus de feedbacks enthousiastes.

Le début du Printemps est le meilleur moment pour créer ou perfectionner ce genre de pratiques. Histoire de transformer vos énergies en actions. Et ça, c’est scientifiquement prouvé : rien ne se perd, tout se transforme !

5 réflexions au sujet de « Connectez-vous à la nature ! »

  1. J’aime les arbres. Je les « ressens » et plus particulièrement quand je vois les dégâts de la DDE après la taille des haies de bord de route. Le don Juan de Castaneda disait que parmi eux (les arbres), nous n’avions pas un seul ami, tant nous leur avons fait et faisons du mal.

    Nous allons nous réconcilier. Je suis impatiente d’être à demain pour aller choisir mon arbre dans la forêt qui jouxte mon village (oui, j’ai de la chance!) mais auparavant, je vais renouer avec une pratique ancienne, puisque la fenêtre de ma chambre est plein est et qu’il fera beau demain: la salutation au soleil. Je suis à peu près sûre d’en avoir oublié des passages, je ferai donc de mon mieux.

    Les hirondelles ne sont pas encore arrivées chez moi, elles font toujours un nid au-dessus de ma fenêtre, je les attends!

  2. Tant de fois parti à la vigne avant l’aube j’ai eu la chance de voir le soleil se lever.
    J’en arrêtais le moteur du tracteur pour profiter d’un instant à nul autre pareil pour recharger mes batteries.
    Même le petit retard pris dans le travail ne semblait plus avoir d’importance.
    Je n’ai malheureusement plus ce vignoble avec lequel j’avais appris à vivre en symbiose malgré mes origines d’enfant citadin.

  3. Merci pour ces exercices tellement revigorants! Il y a une telle énergie dans les arbres! Et l’air est tellement bon au lever du soleil! En plus de la beauté renversante des couleurs qui l’accompagnent.

    • Bonjour Adrien,

      Ce n’est pas encore un blog. Pour le moment, je l’ai construit pour permettre de réagir (c’est toujours enrichissant de lire ce qu’en pensent les autres). De plus ça me permet de faire des liens vers d’anciens articles lorsqu’une relecture est conseillé.

      Mais pour le moment vous ne trouverez pas tout.

      Je suis en train de tout réécrire et de restructurer les messages sous forme de blog (avec des thématiques et des mots clefs).

      Vous pourrez ainsi mieux vous promener ans la base des articles pour lire et relire.

      A+

      Stéphane
      PS : Je n’ai pas lu «La prophétie des Andes«, mais j’en ai beaucoup entendu parler. Vous me donnez envie de le lire ! Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *