Contournez vos blocages

De plus en plus de lecteurs me demandent pourquoi je ne tourne pas de vidéos en solo afin de les rendre accessibles sur Youtube ad vitam aeternam, au lieu de proposer un webinaire à une date et une heure précise.

C’est parce que j’ai deux blocages :

  1. La première vient du fait que je n’aime pas parler à une caméra. J’ai besoin de parler à des gens, sinon je n’ai aucune motivation et je suis très tendu. J’ai besoin de savoir qu’il y a un public qui me suit, à tel point que j’invite toujours des participants en visuel (je peux les voir réagir sur les vignettes en bas de l’écran). Ça me met vraiment à l’aise, car je retrouve l’ambiance de Formation qui m’est familière.
  2. De plus, une fois la session enregistrée, le fichier est facile à placer sur Youtube, tel quel. Cela me demande à peine une heure de travail. Dans un webinaire, je peux bafouiller, me tromper dans l’ordre des diapos, exploser de rire, etc. Du moment que je me rattrape, ça passe ! En replay ça passe aussi, car les spectateurs savent que c’est un direct rediffusé. Par contre, une vidéo enregistrée et montée, ce doit être beaucoup plus «propre» : si on se trompe, on coupe et on la refait ! Pas question d’avoir une image floue, pas question de répéter la même phrase deux fois, etc. Ça représente des heures d’enregistrement et de montage.

C’est la différence qu’il y a entre le cinéma et le théâtre.

Ainsi, vos participations à ces sessions permettent au produit de faire son entrée, et à moyen-terme, d’exister pleinement. C’est comme une version bêta en informatique : les bêta-testeurs l’utilisent gratuitement pendant une période. C’est du Gagnant/Gagnant, et c’est un véritable confort de pouvoir faire ce genre de choses avec un public volontaire et impliqué (donc parfois grognon).

Pas de REPLAY sur le rapport à l’argent.

Mardi et jeudi, il y a eu beaucoup de coupures dues à des caprices de mon ordinateur (que je dois complètement reconfigurer). De ce fait, pour vous proposer un REPLAY correct, il me faudrait des heures de montage. Peut-être une journée… C’est impossible pour moi ! Je préfère refaire un webinaire sur le même sujet, avec du matériel entièrement révisé. Je vous tiendrai au courant de la date, car comme toujours, j’aurai besoin de votre présence.

La technique

Ceci nous ramène à une réflexion intéressante : aujourd’hui, dans mon métier, la présence en vidéo est indispensable (les sites qui contiennent des vidéos attirent 3 à 7 fois plus de monde que les sites en mode texte). Mais tourner des vidéos est hors de mes limites pour deux raisons (qui se rejoignent). Après ce que je viens d’exposer, vous comprenez que je peux contourner mes deux blocages en transformant quelque chose de délicat (une vidéo) en quelque chose de plus familier (une prestation publique filmée).

Ce Gagnant/Gagnant nous responsabilise tous les deux :

  • D’un côté je dois améliorer mes prestations et proposer des sujets intéressants pour vous faire venir
  • D’un autre côté, c’est en participant à ces webinaires que vous rendez l’enregistrement possible

Si personne ne s’inscrit à la prochaine session (se disant que de toute façon il y aura une redif), je ne pourrai pas l’enregistrer, et il n’y aura toujours pas de replay. Ca va ENSEMBLE !

Et vous ?

Et vous, que pourriez-vous faire pour aller de l’avant malgré une limite mentale ? Si vous observez mon expérience comme une métaphore, une source d’inspiration qui a pour but de vous amener à réfléchir à vos propres initiatives, que pourriez-vous mettre en place pour aller de l’avant en contournant un blocage ? Et peut-être un jour, expérience après expérience, parvenir à lever la limite.

Je vous laisse y réfléchir…

Ca va ENSEMBLE !

Encore un mot à propos de ce qui va ENSEMBLE :

Vous venez de lire un article gratuit. Il vous a peut-être inspiré. Si ce n’est pas le cas, j’ose croire que ce fut le cas d’autres écrits qui ont précédés. Cette gratuité doit son existence aux programmes payants. Si personne ne s’y inscrivait, il n’y aurait plus de Newsletter gratuite : .ça va ENSEMBLE !

Sans boulangerie, Emilie ne pourrait pas offrir de chouquettes aux enfants. Ca va ENSEMBLE !

Vous aimez cette gratuité ? Alors intégrez cet argument dans votre prise de décision, afin d’évaluer si OUI ou NON, vous souhaitez rejoindre la session printanière de mon programme sur la loi de l’Attraction. Ca commence lundi (dans 3 jours).

Cliquez ici pour vous inscrire à ATTRACTION++

Gratitude

A chaque fois que je crée un nouveau programme, de nombreux lecteurs me rappellent que la newsletter gratuite leur suffit, et ils me «remercient infiniment» pour ça. Or je ne suis pas le seul à mériter vos remerciements. Cette Gratitude concerne aussi les 43 participants de la première session d’ATTRACTION++. Ils ont permis à cette newsletter de tenir jusqu’au Printemps.

Vous pouvez rejoindre ces pionniers, ces optimistes de la première heure que je remercie à mon tour :

Je fais un métier que j’aime, et vous nourrissez son essence. Pour ça et pour tant d’autres choses qui sont propres à notre expérience hivernale, je vous renouvelle ma Gratitude.

A++

Stéphane SOLOMON

PS : Vous pouvez commenter cet article en cliquant ici.

2 réflexions au sujet de « Contournez vos blocages »

  1. Merci Stéphane!

    Je me suis inscrit du « Tac au Tac » dans le groupe des pionniers d’Attraction ++, sans savoir qu’on serait pionniers… C’est un magnifique programme, intelligent, inspirant et vivant – je le recommande chaleureusement.

  2. Je me suis inscrite à l’autocoaching Attraction ++ de Stéphane, comme à bon nombre de ses auto-formation payantes et très enrichissantes.
    Dans ce module ci, au fil des articles inspirants qui proposaient de laisser des commentaires, nous nous sommes enrichis mutuellement, par notre participation.
    C’est très motivant d’avancer « ensemble » dans la réflexion qui n’est pas commune, mais partagée, pour ceux qui laissent des commentaires et ceux qui les lisent.
    C’est beaucoup plus vivant qu’un livre et il évolue avec ses lecteurs.
    Merci Stéphane de permettre cette expérience/formation/participation à des non professionnel comme moi, et d’accéder sans préparation à un haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *