Demain, il sera trop tard !?

Si vous avez lu mes articles ces 4 dernières semaines, vous savez que j’ai décidé de lâcher prise sur les programmes payants que je propose depuis plusieurs années. Depuis cette annonce, je me sens beaucoup plus libre, car n’ayant plus rien à vous vendre, il m’est plus facile de communiquer en profondeur. Par exemple, je peux vous parler de biais cognitifs, sans me dire qu’on va me sauter dessus pour me dire que c’est «une ficelle de vente». Une manipulation marketing qui amènerait mes lecteurs à se dire :

Il a raison Stéphane ! Ca fait des années que je procrastine mon inscription à CONFIANCE-COACH. Je me suis d’abord dit que c’était trop cher, puis que je n’allais pas avoir le temps, puis j’ai eu peur que ma femme tombe sur cet achat et se mette à me juger, puis je me suis dit qu’il vaudrait mieux attendre la fin des élections, puis j’ai fini par oublier… Donc mon but était d’oublier l’offre, et j’ai utilisé différents biais pour y parvenir… Mais pourquoi ai-je besoin de prétexte pour NE PAS y aller ? Il suffirait de dire non avec simplicité… Ce doit être parce que j’en ai besoin, mais je n’ose pas me l’avouer… Je vais essayer ! Qu’est-ce que je risque ?

Je viens de prendre un risque en écrivant ça, parce que l’inscription aux programmes est encore ouverte. Elle sera désactivée ce soir à 23h59. Donc je suis encore «un vulgaire vendeur» aux yeux de beaucoup de lecteurs, et le schéma de pensée que je viens d’explorer ne peut les atteindre, car quoi que je dise mon but caché est d’alléger leur portefeuille.

C’est pourquoi, à partir de demain, ça va devenir beaucoup plus simple pour moi. Je pourrai vous dire plein de trucs qui vont mieux percuter dans votre esprit, parce que j’aurai perdu mon statut de vendeur, et par conséquent ma vulgarité. Je vais devenir plus intelligent, plus généreux, plus légitime.

Mmmm… Vivement demain !

Vous vous rendez compte de tout ce que ce lâcher-prise va m’apporter ?

Imaginez ! Je vais vous écrire un article comme «Le temps ami», sans proposer en dessous une invitation vers PENSEE++, TIME-COACH PLUS ou MEMORY-COACH… Forcément, ce courrier va devenir plus amical ! Le même article, qui n’était qu’un texte de vente il y a 2 mois, va devenir une technique de gestion du temps dès ce soir minuit… Abracadabra !!!

Je vais même pouvoir gagner un temps fou, car je pourrai vous renvoyer les mêmes articles qu’avant, en supprimant 2 ou 3 paragraphes. Et hop ! Dénués de leur vénalité, ces articles vont devenir lumineux ! Vous aurez l’impression que vous les lisez pour la première fois !

C’est pourquoi je voudrais remercier, gratifier, honorer… celles et ceux qui ont su profiter de mes articles bien avant ce lâcher-prise, et plus particulièrement celles et ceux qui, après avoir trouvé un article lumineux, ont accepté d’adhérer à un programme payant pour encore plus de clarté.

MERCI DU FOND DU CŒUR : en achetant mes programmes, vous avez fait de moi bien plus qu’un vendeur !

Une demande particulière

A présent, je m’adresse aux lecteurs qui hésitaient, qui hésitent encore, et qui vont prendre leur décision demain ou la semaine prochaine :

S’il vous plaît, respectez ma décision !

J’attache beaucoup d’importance au lâcher-prise de mes coachés, et comme je suis souvent mon propre coach, ce lâcher-prise est très important pour moi. Voilà 4 semaines que je communique sur la fin de ces programmes, j’ai attendu ce jour avec impatience, je vous ai laissé un délai supplémentaire, au cas où… Mais après la désactivation de ce soir, je ne changerai pas d’avis !

Cet article est donc une ultime invitation à devenir client, il est inutile de m’écrire demain pour me demander un traitement de faveur. C’est MON lâcher-prise, et le seul qui mérite un traitement de faveur, c’est MOI !

Trop tard !?

Je fais partie de ceux qui estiment qu’il n’est jamais trop tard et qu’il y a toujours des ouvertures, car nous vivons dans un Univers particulièrement généreux. Ceci dit, pour profiter de cette profusion de solutions, vous devez vous autoriser à distinguer le QUOI du COMMENT.

Par exemple, si vous voulez acquérir une meilleure confiance en soi pour prendre des décisions plus rapidement, entreprendre de nouveaux projets, communiquer davantage, transmettre vos valeurs à vos enfants, etc. CONFIANCE-COACH était l’une des solutions : un super programme écrit par mes soins et commenté par des auto-coaches. Il est peut-être encore temps de vous inscrire, mais si vous lise cet article après minuit, il est trop tard !

C’est trop tard pour CONFIANCE-COACH, mais il n’est pas trop tard pour la confiance en soi. Il y a une multitude de livres, de formations, de séminaires, de sites qui sont consacrés à ce thème. Ce ne sera plus «du Stéphane SOLOMON…», et alors ? Si je décide de devenir sauveteur alpin, vous ne lirez plus de Newsletter sur le Développement Personnel ? Soyons sérieux ! Il y a beaucoup d’autres auteurs, et beaucoup d’autres méthodes. Trouvez vôtre solution, et laissez-moi skier !

Il est souvent trop tard pour un COMMENT, mais il n’est jamais trop tard pour votre QUOI.

Il y a 3 semaines j’ai voulu ouvrir un compte en banque et on me l’a refusé à cause d’un dépôt de bilan qui date de 1995 (il y a 19 ans !). Je suis allé voir une autre banque… Idem ! J’ai pris un troisième rendez-vous avec une troisième banque, et ça y est, l’ouverture est accordée, avec une facilité de trésorerie en prime ! Beaucoup de gens abandonnent au premier ou au deuxième refus, pensant «toutes les mêmes !». A cause d’un COMMENT qui échoue, ils abandonnent leur QUOI !

Alors faites-vous une faveur : si vous lisez ce message «trop tard», au lieu de me solliciter, rendez-vous dans une librairie de proximité ou en ligne, et offrez-vous un bon bouquin sur le thème de votre choix. Offrez un COMMENT à votre QUOI !

Pour les autres, ceux qui lisent cet article avant 23h59, il est encore temps d’offrir à votre QUOI un produit qui est dans la même lignée que ceux que vous lisez depuis plusieurs années :

Choisissez vos dernières séances

Intitulé Description Prix
TTC
MEMORY-COACH Découvrez les bases de la mnémotechnie 10 €
OBJECTIFS-COACH Définissez et clarifiez vos objectifs 20 €
ATTITUDE-COACH Si le développement personnel m’était conté… 20 €
TIME-COACH PLUS De la décision à l’action : les techniques des pros ! 77 €
CONFIANCE-COACH Les meilleures pratiques de la confiance en soi 39 €
PENSEE++ La pensée positive au service de vos actions 20 €
RICHE-ATTITUDE Améliorez votre rapport à l’argent 20 €
ZEN-COACH L’atelier antistress 29 €
MOTIVATION++ L’intelligence de l’action enfin dévoilée 29 €
CROYANCES++ Donnez le meilleur de vous-même 25 €

A++

Stéphane SOLOMON

10 réflexions au sujet de « Demain, il sera trop tard !? »

  1. rien à dire, sauf : merci Stéphane.

    Et alors ???
    qu’allons-nous devenir sans toi ??
    que vas-tu devenir sans nous ??? (et nos réponses punching-ball ??)

    avec toute mon amitié reconnaissante
    Lalou

    • Mais je te garde, et tu me gardes !

      Ah… Tu veux dire :

      – Qu’allons-nous devenir sans le Stéphane vendeur ?
      – Que va devenir le Stéphane vendeur sans nous ?

      Ne t’inquiète pas, je vais rebondir… D’ailleurs depuis que je pense à lâcher prise, j’ai plein d’idées nouvelles, mais ça ne prend pas forme concrètement. Il faut vraiment marquer un arrêt…

      Je vais donner au vendeur de programmes un peu de vacances. Je suis sûr qu’il va revenir avec de l’Energie à revendre. Mais il ne la vendra pas à tout le monde… Seulement à ceux qui savent acheter 😉

      Bises Lalou,
      Stéphane

    • Bonjour Pascale,

      Pour atteindre le QUOI, il faut en avoir un. Ce QUOI a tendance à se cacher dans l’obscurité. C’est pourquoi il faut beaucoup de clarté pour le trouver. Avec une bonne attitude (ATTITUDE-COACH), on se munit d’un bonne lampe, et on ose se hasarder dans des zones non-éclairées.

      Il y a différentes façon de s’éclairer. La solution que j’utilise en coaching est rapide. Celle de mes auto-coaching demande du temps (car on n’y consacre que quelques minutes par jour). Je vais trouver une méthode intermédiaire. Entre les deux…

      Après, on divise le QUOI en objectifs (OBJECTIFS-COACH). On peut en avoir plein ! Un vrai objectif, bien formulé, ça ressemble à une prière… Mais c’est une prière adressée à soi-même, à sa propre puissance intérieure, qui est beaucoup plus puissante qu’on ne le croit.Pour les croyants, cette puissance intérieure n’exclut pas D.ieu. Elle permet même d’avoir une Foi plus puissante. Les athées trouvent une autre forme de transcendance. Quoi qu’il en soit, il faut d’autoriser à se dépasser. A sortir du cadre tout en domptant l’animal, ses pulsions, ses instincts, ses propensions naturelles. C’est ce qu’on appelle le Développement Personnel.

      Ensuite, il faut dissocier ce qu’on fera soi-même, et ce qui sera fait par d’autres. Parce qu’il y a des activités essentielles pour le QUOI mais qui nous privent de toute énergie. Par exemple, la comptabilité c’est souvent fatiguant pour des artistes. Eh bien il faut trouver un moyen de la faire faire à d’autres (CONFIANCE-COACH), ou si on sait s’auto-motiver, à «un autre soi», qui sait travailler en mode économique (MOTIVATION++).

      Après quoi, on planifie son travail en cohésion avec celui des autres, tout en se laissant une grande part de liberté (donc sans se saturer). Il y a dans tout QUOI des plans d’action très clairs, et d’autres choses qui demandent de la recherche et de l’improvisation. Avec un bonne méthode (TIME-COACH PLUS) on peut jongler avec tout ça.

      Il y a des COMMENT qui fonctionnent très bien… On garde ! D’autres qui fonctionnent mal… On jette ! Mais on n’abandonne pas son QUOI. On trouve d’autres COMMENT. Et pour garder le moral, il y a PENSEE++

      Si on reconnait des croyances limitantes à propos de l’argent (c’est important !), on peut les reprogrammer pour attirer l’argent (RICHE ATTITUDE). Pas d’inquiétude : on n’en a jamais plus que ce à quoi on aspire ! Et si on en a moins, c’est passager, c’est pour éprouver la peur d’en manquer… Une peur à surpasser. L’argent, c’est très obéissant. Mais ça passe par un dressage.

      Idem pour toute autre forme de croyances limitante. Je ne suis pas, je n’ai pas, je n’y crois pas, etc. Ca se travaille ! Un objectif sans croyances adéquates, c’est omme une prière sans Foi… Juste récitée en vitesse… Avec de belles croyances, chaque prière nous fait vibrer. Et je connais des athées qui prient mieux que des pratiquants !

      AH… J’ai failli oublier de vendre ZEN-COACH ! Ca c’est pour gagner 30 heures par jour !

      A++

      Stéphane

  2. Cher Stéphane,
    un problème réseau m’a empêché de poster le commentaire écrit hier soir suite à votre « billet » intitulé « Une bonne action », alors je reprends le clavier ce soir pour vous faire part de ceci: combien j’ai plaisir à recevoir vos articles qui me font réfléchir, me questionner, sourire… Vraiment je me régale et j’en redemande. Alors je vais bien sûr profiter d’un dernier programme payant, pour le bénéfice appréciable que je vais en retirer et non par compassion pour vous ou par un quelconque sentiment de culpabilité. Toutefois, il me plaît d’imaginer que cela vous fasse aussi un peu plaisir, comme on peut avoir envie de faire plaisir à un pot pour qui on a de la reconnaissance et une certaine forme d’affection. Merci Stéphane et au plaisir de vous lire encore longtemps. Pascal

  3. Bonjour Stéphane,

    ARGH ! Je m’étais promis de m’inscrire à un programme mais je me suis encore une fois fait avoir par le délai ! Annoncer la fin d’un programme sans envoyer plusieurs messages de rappel les jours précédents, c’est contraire à toutes les règles du marketing ! 🙂
    Je te trouve bien dur pour les procrastinateurs en voie de guérison dans mon genre….

    En plus j’ai failli m’inscrire la semaine dernière ; je ne l’ai pas fait car j’hésitais entre deux programmes. (le frein à la décision dû au choix trop large, je crois que tu as écrit un article la dessus il y a quelque temps…)
    J’aurais du m’inscrire aux deux !

    Au plaisir de te lire,
    David

    • Bonjour David,

      ARGH ! En effet… J’ai perdu au moins 40€, et je ne vais pas tenter de les gratter. Je t’encourage donc à réfléchir aux deux choix qui t’ont fait hésité, puis de t’acheter 2 bons livres. C’est plus long, c’est sans interactivité avec l’auteur, ça nécessite un délai (sauf s’il existe une version numérique), donc c’est très différent.

      Mais si mes centaines de messages précédents n’ont pas réussi à te convaincre, si malgré ma solution sublime, mon arme fatale («LES DEUX»), tu ne t’es pas décidé, et enfin, si malgré la pression que j’ai provoquée depuis 4 semaines tu n’es pas passé à l’action estimant que mon marketing n’est pas suffisant (quel biais !), je pense sincèrement que tu devrais t’orienter vers un livre.

      Ou autre chose ! Par exemple si l’un de tes deux choix était ZEN-COACH, et tu n’as rien fait pour… Tu as raté deux occasions (au moins) :

      – Mon programme, qui n’est plus en vente
      – Le salon du bien être 2014, qui s’est déroulé du 6 au 10 février…

      Trop tard ! Trop tard ! Trop tard ! ARGH…

      Meuh non ! Prends un engagement envers toi-même POUR L’AVENIR :

      En octobre 2014, tu pourras aller au salon ZEN. Si tu n’habites pas paris, ça te fera l’occasion de descendre dans la capitale. Si tu es pressé, tu trouveras certainement d’autres manifestations de plus petite envergure partout en France.

      Il est même possible que tu m’y rencontres, et qu’on passe une heure ensemble à papoter (ça vaut un programme !).

      D’une manière générale, lorsqu’on te dit «Demain, il sera trop tard», et que tu as raté le coach… dis-toi qu’il y a un après-demain…

      A++

      Stéphane SOLOMON

  4. Bonjour Stéphane,

    J’y me suis inscrite à deux programmes mercredi soir à 23h, car je le sais que la  » vente » s’arrêtait le 20. J’ai encore des progrès à faire en anti procrastination, mais en lisant certains commentaires, je me rends compte que d’autres ont trop attendu ou pensent avoir trop attendu. Donc, finalement, j’ai pu prendre la décision de m’inscrire à temps. Tout n’est peut-être pas perdu !!
    Merci en tout cas pour tous ces moments gourmands passés à vous lire et à réfléchir. La mise en pratique ne se fait pas forcément tout de suite, et je pensais que si j’attendais, je ne suivrai pas le programme. En y réfléchissant, toutes les graines semées finissent par germer et la transformation s’opère peu à peu, en douceur. Ce recul sur soi-même, ses pratiques, ce miroir est très salutaire. J’espère vous lire encore longtemps sur Time-coach et attends avec impatience vos nouvelles propositions, en espérant faire partie des personnes à qui vous les adresserez.
    Bon vent Stéphane !
    Hélène

  5. beeeen, vu que je me suis inscrite il y a quelques jours, je me demande pour quoi ? Pour… quoi…je reçois ce message. Mon Quoi, je le sais, c’est ce qui a motivé mon inscription, pas l’affreuse deadline de ce soir, mais un besoin personnel de trouver une solution à un soucis précis et présent, maintenant. Et les anecdotes et analyses pertinentes que j’ai lu depuis que je reçois vos mail, aussi bien sûr.
    Bon… j’espère que mon programme commencera quand même lundi comme prévu à l’inscription 😉

  6. Hello !

    J’ai respecté mon calendrier avec un réel plaisir et une pensée de fierté (auto coaching oblige !!!) et j’ai même fait l’achat de bouquin.
    Je crois toujours qu’il y a un demain et donc de nouvelles surprises. J’ose y mettre une touche d’empathie, car après avoir suivi de très loin les échanges sur la video « sosie », Stéphane a encore mis des mots justes sur des intuitions et des perception.
    Il reste donc des choses à faire et des progrès en perspective … les idées fleurissent aussi du côté de la communauté des lecteurs (+ ou – actifs mais présent).
    En vous attendant avec des idées et concepts nouveaux, je vous souhaite Stéphane du repos, de la sérénité et sans doute un peu de vacances en famille !
    Au plaisir !
    Lo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *