En mai, fais ce qu’il te plaît

Pour commencer, je voudrais vous souhaiter une très belle soirée de Fête du Travail. Quel plaisir d’enchaîner un jour férié par un week-end ! A quand la semaine de 4 jours ?

Sachant que je jour gagné sera consacré majoritairement à notre Développement Personnel, bien-sûr ;-).

Faites un vœu !

Vous connaissez certainement le proverbe «En mai, fais ce qu’il te plaît !». C’est sympa comme proposition, mais comment oser faire certaines choses lorsque la Confiance en soi manque à l’appel ? Je vous propose de découvrir de nouvelles ressources à travers le programme d’auto-coaching du mois de mai :


CONFIANCE++ : les meilleurs pratiques de la confiance en soi.

Le prix de ce programme est de 39€, mais vous pouvez vous inscrire avec le code de réduction de 10 € : CPP417TILA. Ce code est valable pour les 50 premières inscriptions.

Inscrivez-vous !

Dans les prochains jours, je vous parlerai de Confiance. C’est une thématique essentielle à découvrir dans les colonnes de cette newsletter gratuite, et ces articles serviront aussi d’avant-goût, donc d’argumentaire, aux les lecteurs qui ont besoin d’arguments. Nous allons donc en disserter ensemble. Je compte sur votre participation.

Une vieille histoire

Commençons par un commentaire que j’ai trouvé dans mon historique de courriers :

La première fois que j’ai présenté un programme sur la Confiance en soi, c’était il y a 4 ans, dans TIME-COACH. Un lecteur m’a alors fait une remarque :

Je ne vois pas le rapport entre la Confiance en soi et la gestion du temps !

La suite de son courrier palabrait autour du fait que je n’avais pas le droit (éthique et juridique) d’écrire à mes lecteurs sur ce sujet, puisqu’ils se sont inscrits à un programme sur la gestion du temps ! Il a donc cliqué sur le bouton SPAM, considérant qu’il ne s’est pa inscrit pour ça… Il s’excusa par la suite, lorsque je lui ai démontré que la Confiance et la gestion du Temps étaient intimement liées. Il était même gêné d’avoir fait une «bêtise aussi monumentale»…

Cependant, malgré son action agressive, il a fait quelque chose d’intéressant : il a su ouvrir la communication, ce qui nous a permis de transformer le négatif en positif ENSEMBLE. Il avait donc confiance «quelque part». Chose qu’une bonne trentaine d’autres lecteurs n’a pas su exprimer : ils se sont désinscrits sans autre forme de procès.

Qu’en pensez-vous ? Quelle réponse donneriez-vous à une personne qui ne voit pas le rapport entre la Confiance et la Gestion du Temps ?

J’attends vos réactions, que vous soyez employeur ou employé.

A++

Stéphane SOLOMON

6
Poster un Commentaire

avatar
4 Auteurs du commentaire
Stéphane SOLOMONVOGTHenriSamuel Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Samuel
Samuel

Bonsoir Stéphane,
je pense que pour arriver à bien gérer son temps il faut être capable de s’organiser, de se fixer et de tenir des objectifs. Si on n’a pas la confiance en soi on pourra difficilement évaluer le temps dont on a besoin pour faire ce qu’on a à faire, on se découragera devant les imprévus et on ne saura pas rester fixé sur nos objectifs.
Samuel

Henri
Henri

La gestion du temps demande un préalable, celui d’un audit sincère de ses propres pollueurs de temps. Gérer, c’est d’abord éliminer l’inutile, donc avoir confiance en sa capacité de discernement et bien sur en fin de constat, s’affirmer pour agir avec sens.
Mais bon, ….. ces principes sont des évidences.

VOGT
VOGT

Bonjour Stéphane,
Et oui, vous avez raison. Tous les jours, pour toutes nos relations avec les autres, confiance en l’autre, et donc en soi, ou l’inverse, et relation avec le temps ne font qu’un.
Que de temps gagné parce que je prends en riant les petits et grands conflits inter entreprises, avec Maîtres d’ouvrages, administrations, Pouvoirs publics divers depuis Sces des finances jusqu’aux Ministères !!! En fait je suis certain que c’est par erreur de vision et d’audition que les êtres humains sont en conflit….et comme erreur n’est pas compte….
Que la conclusion bien connue soit aussi la vôtre : « Que le ciel vous tienne en joie »
Willy VOGT