EUREKA ! Le retour…

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander s’il est toujours possible de s’inscrire à ATTITUDE-COACH en payant après satisfaction, comme ce fut le cas pour ANECDOTES-COACH.

Bon… D’accord ! J’accepte…

En réalité c’était prévu : si vous avez suivi mes derniers articles vous avez pu voir que je préparais le terrain d’une nouvelle inversion de locus, mais cette fois-ci, je m’attends à ce que la plupart des participants respectent les règles du jeu, que je rappelle ci-dessous :

  1. Vous pouvez vous inscrire sans rien payer à l’entrée. Remplissez le formulaire avec les coordonnées de facturation, puis validez.
  2. La page suivante vous demande de régler votre inscription. Vous pouvez payer si vous le souhaitez, mais votre inscription sera validée même si vous ne payez pas.
  3. 10 minutes plus tard, vous recevrez un «message de relance». N’en tenez pas compte, mais gardez-le, car il contient un lien qui vous permettra de payer après satisfaction.
  4. Tout au long du programme vous aurez la possibilité de payer votre inscription, grâce au «message de relance».
  5. En fin de programme, et pendant 2 semaines, je m’attendrai soit à un message qui exprime votre non-satisfaction, soit à un règlement (ce qui signifie que la satisfaction est au rendez-vous). Si vous voulez joindre un message de satisfaction à votre règlement, c’est encore mieux !

J’anticipe une question :

Est-ce que cette modalité concerne uniquement ATTITUDE-COACH ou est-il possible de s’inscrire à n’importe quel programme en respectant ces règles ?

La réponse est : J’AIMERAIS BIEN !

Pour le moment, ça ne concerne que le programme ATTITUDE-COACH. Mais en fonction de l’accueil que vous réserverez à cette nouvelle initiative, je pourrai trancher :

Si ça marche, je déploierai cette solution progressivement à tous les programmes. Sinon, je reviendrai vers un marketing «normal».

Je vais vous faire un aveu :

Vous avez pu le vivre avec moi, ma plus grosse déception fut l’accueil réservé au Pay What You Want. La raison : je voulais généraliser le PWYW à tous les programmes, et j’étais sûr que j’allais transformer l’essai… Mais comme la plupart de mes lecteurs m’ont donné l’impression que j’avais à peu près 1.500 ans d’avance sur mon temps, je me suis fait une raison : j’attendrai l’an 3513 pour renouveler l’expérience. Je suis patient…

Mais cette fois, il n’y a ni cachoterie, ni surprise : il y a un CONTRAT DE CONFIANCE ! Un défi à relever…

Debout les valeureux !


Inscrivez-vous à ATTITUDE-COACH !

A++

Stéphane SOLOMON

2 réflexions au sujet de « EUREKA ! Le retour… »

  1. J’adore le principe de votre inversion de locus, car vous nous démontrez l’efficacité de vos méthodes en les appliquant vous-même.

    On est bien loin de la pure théorie et à fonds dans le pratique.

    Pour ma part, je vous « pratique » depuis plus de trois ans et ai donc développé une telle confiance en vos méthodes pour les avoir testées et approuvées, que je n’éprouve pas le besoin d’ajourner le paiement.

    J’aurais précisément l’impression de « procrastiner », parce que ce serait reporter une tâche que je sais d’ores et déjà certaine.

    Donc encore une fois merci, car à travers cette confiance en vous, c’est aussi ma confiance en moi que j’ai particulièrement développée. J’ai confiance en ma confiance en vous. Je sais que je fais le bon choix lorsque je me décide à m’inscrire à une de vos méthodes.

    Très bonne continuation, puissiez-vous continuer à nous apporter toujours autant de moyens de « développement »…

    Cordialement,

    Emilie

    • Bonsoir Emilie,

      Merci encore pour cette N-ième intervention. Je suis très heureux de vous voir vous exprimer, et bien vous exprimer, surtout après la petites correspondance que nous avons eu à propos de votre manque de confiance en soi.

      Visiblement, elle grimpe ! J’espère que cette confiance intérieure et extérieure rayonne au delà de TIME-COACH et ses programme périphériques.

      La confiance en soi et la confiance en eux (les autres), sont liées. Je fais même partie de ceux qui pensent qu’il s’agit de la même confiance. Locus interne / locus externe : même combat !

      A++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *