Intermède ascensionnel

Avant de lancer ma réflexion du jour, je voudrais souhaiter une bonne fête à tous les chrétiens, en cette journée importante, durant laquelle le mot ASCENSION prend une dimension particulière.

J’en profite également pour souhaiter un BON JOUR à tous ceux pour qui ce jeudi est tout simplement un jour férié. Que cette journée soit pour vous une source d’élévation auprès des vôtres.

Finalement, cette journée-cadeau qui devrait concerner exclusivement les chrétiens, profite à tous… C’est inspirant pour résoudre mon dilemme : mes cadeaux concernent exclusivement les pratiquants du PWYW. Mais puis-je faire en sorte que tous mes lecteurs en profite ? Oui ! Je me sens capable d’écrire des articles intéressants qui accompagneront ces cadeaux !

J’ai donc pris ma décision, qui rejoint ma première intention : les cadeaux concrets seront distribués aux participants du PWYW, mais je vais attacher une importance particulière à la façon de les offrir. Je distribuerai les différentes récompenses en explorant différents thèmes de Développement Personnel : j’expliquerai le POURQUOI du COMMENT… D’une certaine manière, les articles qui accompagneront les cadeaux, seront eux-mêmes des cadeaux. Enfin… J’ose espérer que si vous lisez ces lignes, c’est parce que vous aimez lire mes articles.

    • Si vous les avez payés, c’est un cadeau que vous vous êtes fait.
    • Si vous ne les avez pas payés, c’est un cadeau que je vous ai fait, avec la généreuse complicité de tous les contributeurs.

    Quoi qu’il en soit, que je sois l’acteur principal ou secondaire, je suis ravi de contribuer à votre Développement Personnel, une forme d’élévation que vous avez choisie, et votre présence m’honore.

    Les plus assidus de mes lecteurs reconnaîtront dans les lignes ci-dessus, une nouvelle réflexion autour du LOCUS interne/externe…

    Concernant mon article de mardi

    La réponse à ma question était «La Double Contrainte» (Double-Bind en anglais). Je décrirai plus en détail cette tourmente décisionnelle dans mon prochain article. Je profite de cette journée de repos pour un petit intermède, très important pour moi :

    A la fin de l’article «Mutisme» j’ai posé une question simple et directe. Je vous ai demandé de donner un nom à ce qui m’a tourmenté pendant 2 semaines. Plusieurs lecteurs se sont prêtés au jeu en proposant :

    • Le dilemme
    • La peur
    • L’indécision

    Ils se sont intéressés au sujet dans toute sa profondeur, en acceptant l’idée que j’ai utilisé mes émotions pour leur livrer un axe de réflexion autour de la prise de décision. Mais je ne suis plus dans le mutisme. Je suis désormais dans le partage d’une expérience, et je l’exprime clairement dans mon article, en vous invitant à me lire sous ce prisme, afin que ma solution puisse apparaître comme une source d’inspiration.

    Malgré cette demande, beaucoup de lecteurs ont réagi comme si je racontais ma vie ! Ils m’ont proposé d’arrêter de me prendre la tête, m’ont exhorté de ne pas baisser les bras, ou m’ont incité à prendre l’une des décisions (qui leur paraissait pertinente). Or j’ai écrit toute une section intitulée «Stéphane de LA FONTAINE», pour rappeler que je m’inspire de l’actualité de TIME-COACH et des problèmes que je rencontre en tant que décideur pour livrer quelques modules d’auto-coaching. Je n’ai pas écrit cet article pour me plaindre, mais pour décrire un cas pratique de prise de décision tourmentée.

    Mon but n’est pas de me lamenter, mais d’inspirer… C’est au cœur de ma méthode ! Même lorsque je recadre publiquement certaines critiques, je ne le fais pas par esprit de vengeance, mais parce que ça fait partie de ma technique d’animation.

    Lorsque j’explique que ma tâche est difficile, je ne cherche pas du réconfort, j’aspire à être UTILE ! Je ne recule pas devant la difficulté : tel est le message ! Mais je reste un être humain avec une Conscience qui m’en fait voir de toutes les couleurs… C’est chouette de voir la vie en couleurs !

    Je vous ai demandé ce que ce conflit intérieur évoque EN VOUS, et comment vous pourriez le nommer. Vous m’avez répondu «Allez courage Stéphane ! Vous avez de la ressource !»… N’est-ce pas une façon de vous soustraire à la question ? La prise de décision est-elle un sujet tabou ? Et en supposant que votre réponse soit une forme de «second degré», la compassion est-elle la seule façon d’aider une personne qui vit ce type de souffrance ?

    Je ne vous demande pas forcément une réponse. Ce qui m’intéresse, c’est que vous vous posiez la question…

    Tant que nous y sommes, étendez la question à la période PWYW… Lorsque je tentais de vous convaincre, le message était-il :

    – J’ai besoin de fric ! Vite !!!

    ou

    – Je vous propose de faire un acte volontaire qui n’est soumis à aucune contrainte, sans bâton ni carotte, juste histoire de sortir de votre zone de confort, et de révéler votre LOCUS de contrôle interne.

    ???

    Là encore, ce qui m’intéresse, c’est que vous vous posiez la question. La réponse, je la connais, comme je me connais.

    Et quand on se connait, le Double-Bind n’est qu’un exercice de style…

    A++

    Stéphane SOLOMON

    2 réflexions au sujet de « Intermède ascensionnel »

    1. Bonjour Stéphane

      Merci pour vos articles et votre implication.
      Je vous lis avec intérêt depuis fort longtemps et j’avoue avoir été souvent tenté de laisser un commentaire, mais il est difficile de trouver les mots justes.
      Alors juste, merci, vous déverrouillez des portes oubliées, vous nous incitez à réfléchir hors des sentiers battus, et j’aime partager certains de vos articles ou vidéo.
      Je trouve que TIME COACH prend de l’ampleur et un souffle nouveau.
      Je suis content de faire partie de vos lecteurs
      Bonne journée à vous

    2. Merci à vous Jacques, pour cette première participation sous forme de commentaire, et aussi pour les nombreuses participations aux programmes payants et au PWYW.

      A chacun de vous interventions, je me sens tout simplement UTILE.

      Gratitude,

      Stéphane SOLOMON

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *