Je n’ai pas le temps

Il y a 3 ans, j’ai invité mon meilleur ami d’adolescence à l’anniversaire de ma fille. Il a des enfants lui aussi, et je voulais qu’ils se joignent à la fête. Cela nous faisait une belle occasion de nous revoir. Heureusement, il y a des évènements et des célébrations qui permettent de confirmer la relation établie des années plus tôt.

Le jour de l’anniversaire, au moment de souffler les bougies, j’ai demandé à ma compagne d’attendre encore un peu… Mon ami n’était toujours pas arrivé, et il ne répondait pas au téléphone. J’ai réussi à joindre sa femme, et elle me m’a passé Nicolas :

– Eh bien Nicolas… Tu es toujours chez toi ? Mais on t’attend pour couper le gâteau !

– Je ne peux pas venir Stéphane !

– Qu’est-ce qui t’arrive ?

– Je n’ai pas le temps ! J’ai un boulot de dingue en ce moment, je suis hyper charrette !

– Comment ça ? Je t’ai prévenu il y a deux semaines… Tu es même la première personne que j’ai prévenue.

– Oui mais il y a deux semaines je pensais que j’aurais le temps, et là, c’est matériellement impossible ! N’insiste pas !

Je n’ai pas insisté… J’avais un anniversaire à fêter avec ma famille, des convives que j’appréciais et même quelques inconnus qui sont venus en accompagnateurs. Mais le lendemain j’ai rendu visite à mon ami pour discuter un peu… Je savais que quelque chose n’allait pas, et je voulais l’aider. C’était important pour notre relation.

Il m’a confié qu’il traversait une période financière compliquée : la banque lui avait retiré tous ses moyens de paiement, et le temps de retrouver une vie normale, il a décidé de se faire discret. Deux semaines plus tôt, il s’imaginait faire un crochet chez TOY’SR’US avant de passer chez moi, mais là, c’était matériellement impossible. Il ne se voyait pas arriver les mains vides, il a donc préféré me dire qu’il était débordé…

Je comprends très bien les «biais», c’est mon métier de les comprendre ! Et comme je suis humain, j’en ai aussi. En plus, si vous avez des enfants, c’est très pratique de savoir interpréter leurs biais. Reconnaître un biais, ça permet au Parent de prendre son Enfant dans ses bras et de lui dire «je t’aime», au lieu de lui foutre une torgnole et de l’envoyer au lit.

Identifier un biais, c’est faire preuve de psychologie. Tenir compte d’un biais et agir en conséquence, c’est faire preuve d’Amour ou d’Amitié.

J’ai donc expliqué à Nicolas, même s’il le savait, que sa présence m’importait davantage que son cadeau. Nous sommes également tombés d’accord sur le fait qu’il savait qu’il allait s’en sortir et que la promesse d’un cadeau aurait très bien fait l’affaire pour passer incognito. «Fiché» n’était pas écrit sur son front… Puis nous avons évoqué une multitude de moyens de garder une posture haute malgré les circonstances et de se projeter vers l’avenir, sans outrager ses amis.

Un outrage ? Quel outrage ?

Nicolas a utilisé le biais «Je n’ai pas le temps !». C’est une annonce terrible qui cache souvent quelque chose de beaucoup moins grave, mais il est loin d’être le seul à utiliser ce prétexte : la plupart des gens l’utilisent sans se rendre compte de la gravité de leurs propos. Je vous explique :

Lorsque vous dites «je n’ai pas ceci», c’est un raccourci… Pour que la phrase ait du sens, il faudrait s’autoriser à dire «Je n’ai pas ceci pour cela».

Par exemple :

  • Je n’ai pas assez de temps pour aller au cinéma
  • Je n’ai pas d’argent pour m’acheter des jantes en allu
  • Je n’ai pas assez confiance en moi pour sauter à l’élastique

Car en pratique, vous avez du Temps, vous avez de l’Argent et vous avez Confiance, mais vous réservez ces ressources pour autre chose. C’est très important de l’affirmer pour bien comprendre que vous faites des CHOIX. Entraînez-vous à aller jusqu’au bout de votre phrase et vous découvrirez bien des choses évocatrices. Certaines de ces évocations vous surprendront et vous mèneront vers des solutions.

Mon ami aurait pu me dire qu’il n’avait pas d’argent pour le cadeau de ma fille, mais il a préféré la formule «je n’ai pas le temps !». En complétant, ça donne :

– Je n’ai pas de temps pour toi et ta famille !

Le fait qu’il ait menti n’est pas le problème, nous sommes parfois amenés à mentir temporairement pour nous protéger, et je suis partisan du pieu mensonge. Ce qui est étonnant de la part d’un ami, c’est qu’en me donnant son prétexte, il avait l’impression de me dire quelque chose de banal… «Je n’ai pas le temps !». On entend ça des dizaines de fois par jour. Rien de grave en apparence…

Cette formule est pourtant vexatoire pour celui qui est en face et qui sait prendre la mesure des mots ! Pour moi et pour beaucoup d’entrepreneurs, le temps est une ressource importante. C’est une Valeur : un capital précieux. C’est plus important que l’argent.

Avec le temps on peut faire de l’argent, mais rien ne permet de fabriquer du temps…

Pensez-y la prochaine fois que vous direz à quelqu’un «je n’ai pas le temps (pour toi) !». Ça vous donne peut-être de l’importance, ça vous permet peut-être de vous protéger, mais ça lui enlève de l’estime… Surtout s’il a une grande estime de son temps, donc DU temps.

A l’inverse, si une personne vous dit «je n’ai pas de temps (pour toi ou pour ce que tu me propose) !», rappelez-vous que dans 95% des cas il s’agit d’un biais, et si vous tenez à la relation, proposez-lui votre aide.

A++

Stéphane SOLOMON

10 réflexions au sujet de « Je n’ai pas le temps »

  1. Bonjour,

    j’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article et il est vraiment interessant. Par contre, peu de personnes sont sensibles aux biais : je le sais car j’en utilise tous les jours mais les gens en face de moi, ne comprennent pas ou font semblant de ne pas comprendre.

    amicalement
    Sophia

    • Bonjour Sophia,

      UTILISER ses biais et ceux des autres ! Ca c’est intéressant ! J’en ai fait 2 articles dans Motivation++ à l’époque. Je devais peut-être rouvrir ce programme.

      En tout cas bravo pour cette pratique, et ne vous occupez pas de l’apparente insensibilité des autres, c’est un biais… Si je devais me fier aux apparences, j’aurais arrêté TIME-COACH au bout de 2 semaines. Or là, je fête le 6ème anniversaire ;-).

  2. Bjr. Cela n a rien a voir avec l article precedent mais je voulais vous redire que je me suis inscrit a une formation il y a plusieurs semaines un virement bancaire a ete fait et je n ai eu aucun suivi de cette inscription!!!!!! Patrick mounier

    • Bonjour Patrick,

      Ah si, il y a un rapport avec les biais…

      C’est le genre de bobo technique et administratif qui devrait se régler par le biais du mail. Ca n’intéresse pas le Collectif…

      Contactez-moi par mail, tout simplement en répondant au courrier que vous venez de recevoir.

      Merci.

  3. Bonjour,
    Donc… vous nous parlez de biais en prenant un exemple sur le temps. Et vous nous proposez à la fin un webinaire sur le rapport à l’argent. Je me rappelle que pour présenter le webinaire sur le rapport à l’argent la dernière fois vous aviez pris un exemple, je ne sais plus lequel, mais ça pouvait parfaitement bien s’appliquer à l’argent.
    J’en déduis qu’il y a un truc à piger sur les fois où on dit « je n’ai pas l’argent ». Et en l’occurrence je vois qu’en poursuivant la phrase en effet, il apparait des choix qui ont été fait, qui font qu’il n’ y a pas d’argent pour autre chose. Et même dans des cas extrêmes, c’est quand même un choix, même si c’est de se nourrir plutôt que d’aller à un concert, alors que le concert est une énergie énorme, mais des fois il faut choisir, et aussi difficile que soit le choix, le fait de s’en rappeler est une aide.

    • Je n’ai pas de Temps ! ! Je n’ai pas d’Argent ! Je n’ai pas Confiance ! Sont des cris d’impuissance victimaires. Lorsque vous envoyez ça dans la Nature, vous ne recevez rien de constructif, puisqu’il n’y a rien à faire… C’est uns façon de dire : je n’ai pas le choix, la vie est ainsi faite ! Et dans ce cas, vous n’êtes pas «coachable».

      – Je n’ai pas le Temps de regarder la télé est un CHOIX.
      – Je n’ai pas d’Argent pour mon Développement Personnel est encore un CHOIX
      – Je n’ai pas Confiance dans les achats sur Internet, c’est encore un CHOIX.

      A chaque fois que vous dites POURQUOI vous «n’avez pas [une ressource]», vous affirmez votre CHOIX : vous montre que vous avez le choix.

      Donc si une personne me dit :

      – Stéphane, j’ai fait le choix d’acheter un iPhone 6 plutôt que vos programmes d’auto-coaching. Je mets donc de côté POUR Apple.

      J’adore ça ! C’est clair et net, et ça montre que cette personne sait ce qu’elle veut.

      Mais lorsqu’une personne m’écrit :
      —————–
      72€, c’est vraiment trop cher pour moi. Où voulez-vous que je trouve une somme pareille ?

      Envoyé de mon iPhone
      —————–

      Je rigole ! C’est à mettre dans le bêtiser de fin d’année 😉

  4. Bonjour,

    Cet article fait selon moi apparaître que parfois, sans vraiment s’en rendre compte, on se ment à soi-même. Assumer les choix que l’on fait, même si ils ne sont pas toujours conscients, c’est redevenir maître de sa propre vie.

    Votre astuce est très utile : je n’ai pas le temps… POUR…

    Je n’ai pas le temps d’appeler ma mère alors que je regarde Les Experts à la télé, parce ce que j’ai bien le droit de souffler après une journée de boulot… C’est un Choix…

    Merci de l’avoir rappelé

    • Bonjour Pascal,

      PARFOIS on se ment à soi-même, est un doux euphémisme… L’authenticité pure, l’alignement parfait, la clarté intérieure, ça demande un sacré travail sur soi, de préférence avec le sourire.

      Alors quitte à se mentir, autant CHOISIR les mensonges qui nous font avancer. Il arrive souvent que ces mensonges deviennent de vérités. Ils sont juste en avance sur leur temps.

      En d’autres termes, il est préférable de se dire :

      – Je n’ai pas cet argent, mais POUR CA je l’aurai. C’est que question de temps

      Plutôt que :

      – Je n’ai pas cet argent, c’est une sacrée somme, c’est impossible !

      Dans les deux cas on se ment à soi-même. Mais il y a un mensonge qui rapporte plus que l’autre ;-). C’est probablement ce que Sophia appelle «utiliser ses biais».

      A++

      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *