L’aversion à la perte

Tout d’abord, un grand merci aux 182 personnes qui ont répondu à ma petite enquête. Avec une telle participation, on peut parler de TENDANCES, et elles sont clairement affichées dans la vidéo ci-dessous.

Je vous propose de visionner cette vidéo pour faire connaissance avec l’aversion à la perte, puis de me laisser un commentaire.

Si vous avez participé à l’enquête, vous pouvez sauter les 5 premières minutes.

Une fois la vidéo lancée, vous pourrez cliquer sur le carré en bas à droite, pour la voir en plein écran

13
Poster un Commentaire

avatar
7 Auteurs du commentaire
ProsperRUBYMichelArnaudClo Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Manuella Douyere
Manuella Douyere

Merci Stéphane
Instructif et concis
Bonne journée

Clo
Clo

J’aime beaucoup ton explication qui permet de se mettre à la place de chacun.
Pour ma part, ça avait pris du temps mais comme dit dans mon commentaire j’ai appris la valeur de mon temps. Par contre, bien que la situation ne ce soit pas encore présentée, je pense que je serai un peu comme le toi s’il y a 5 ans, à vouloir proposer gentiment de payer les 3€ pour qu’on passe une bonne soirée, finalement sans prendre en compte les sentiments de la personne en face. Je vais réfléchir à ça…

RUBY
RUBY

Stéphane, je m’interroge et aimerais avoir ton avis. « Un imprévu par rapport à la planification altère .. » quoi ?

En ce qui me concerne je paye quatre euros, imaginant, à travers mes biais, que j’ai mieux à faire que de me battre de façon psychorigide contre des moulins à vents. Mais peut-être ai-je tors ? L’objet de ma vie « me sentir bien », être heureux entre amis, doit-il être castré par un but à atteindre coûte que coûte : payer 4euros pour ne pas décevoir mon ami…

Je le redis, quatre euros, je m’en fous ! Surtout si c’est pour faire plaisir à…. Mais quatre euros par quatre euros quel système sommes-nous en train d’inventer ? Comment ne pas perdre ce que nous ne sommes souvent déjà plus : libres d’etre bien (avec ou sans film prévu 🙂

Prosper
Prosper

Hello !

Je sais que je paye, pour faire vite, pour rester sur ce qui était prévu, et aussi pour “assumer” mon erreur de ne pas avoir cherché le DVD avant la soirée pour être sûr d’en disposer. (Assumer le conséquences de mes actes)

Si je suis l’invité et que l’invitant ne veut pas payer, je pense que je paye pour lui. Et si c’est vraiment mon ami, cela devrait suffire pour le faire changer d’avis et payer les 4 euros. je n’aurais jamais pensé que cela puisse agacé mon ami invitant mais maintenant que tu en as parlé au cours du débriefing je pense que tu as raison.

A+

Arnaud
Arnaud

Pour l’instant je dirais que j’ai vu juste ! J’attends à présent la suite.

Michel
Michel

bonsoir,
je ne me suis pas posé de questions; le but de la soirée était de regarder UN FILM en particulier , alors on regarde LE FILM , on apprécie les pizzas et on se réjoui des commentaires d’après film.entre amis, le prix est pour moi secondaire , même avec une trésorerie disons fantôme…
merci pour le partage