La magie de la dernière ligne droite

Le webinaire de jeudi soir s’est très bien passé. Vous trouverez un lien vers la rediffusion à la fin de cette page. Ce lien est gratuit, vous apprendrez pourquoi en lisant cet article.

Pour réussir mon webinaire, il a fallu que je m’y prenne à deux fois : la première expérience était un peu «brouillon» à mon goût. J’ai regardé le replay plusieurs fois, tel un boxeur qui analyse la vidéo de son match afin de repérer ses points forts et ses points faibles (ainsi que la façon dont «l’adversaire» en profite). Le but était de remonter sur le ring le plus vite possible. J’ai donc proposé une deuxième session sur le même thème en prévenant une semaine à l’avance, conformément à la demande de mon public. Ceci me laissait également le temps de mieux me préparer.

A ma grande surprise, le nombre d’inscriptions était très inférieur à celui de la première session : à peine une vingtaine de personnes au moment de l’annonce, puis, 5 ou 6 inscriptions par jour. Mercredi matin (la veille du deuxième webinaire) il y avait 40 inscriptions tout rond… J’ai décidé de relancer mes lecteurs, et j’ai drôlement bien fait ! Mes relances répétées m’ont permis d’atteindre le score de 144 nouvelles inscriptions, soit 184 au total !

La magie de la dernière ligne droite

Ce webinaire et sa promo m’ont inspiré bien des choses, mais je préfère les révéler en plusieurs étapes, car visiblement vous préférez les messages courts ;-). Pour aujourd’hui, je m’arrêterai sur un constat qui ne peut vous laisser indifférent :

Près de 80% des inscriptions se sont faites lors de la dernière ligne droite !

~

Combien de fois avez-vous abandonné un projet à cause de débuts décevants ? Serait-il possible que ces premiers résultats ne représentent que 20% de l’ENSEMBLE ? L’histoire de mon webinaire ne prouve rien d’absolu, mais démontre que ça fait partie des possibles. Et si on s’en tient aux témoignages des personnes qui sont allées au bout de leurs projets (voire de leurs rêves), c’est un phénomène courant ! C’est un peu comme si vos premiers résultats avaient pour unique but de tester votre persévérance. C’est après que les choses sérieuses commencent !

En parlant de choses sérieuses : 2 spectateurs m’ont écrit vendredi matin pour faire plus amplement connaissance. Le premier est un entrepreneur qui veut que je l’accompagne dans certaines prises de décision ; la deuxième m’a mis en contact avec son Responsable de Formation, qui est en quête de nouvelles prestations orientées «Efficacité Personnelle». Tout ce que j’aime !

Vendredi, en soirée, j’ai reçu le contrat signé concernant le coaching décisionnel. Mon nouveau client m’a dit :

– Tant qu’à faire, autant prendre cette décision du TAC AU TAC !

Du coup, j’ai décidé de laisser le replay en libre service pour tous les lecteurs de cette Newsletter. Je me suis même offert le luxe d’un petit montage, car les aléas du direct ont tendance à allonger le temps initialement prévu.

Enfin, j’ai investi dans du matériel qui me permettra d’améliorer la qualité de l’image les prochaines fois, car plusieurs participants m’ont dit que j’étais flou ! J’ai fait un petit check-up : en réalité je vais très bien, c’est juste l’image qui est floue.

Je vous invite donc au replay gratuitement, pour mon plus grand plaisir.

Réservez 30 minutes dans votre agenda, et au moment choisi :

A++

Stéphane SOLOMON

PS : J’aimerais connaître votre avis sur cette prestation. Si vous avez participé au premier webinaire, j’aimerais aussi connaître votre avis sur l’évolution.

7 réflexions au sujet de « La magie de la dernière ligne droite »

  1. Woaw, la deuxième édition du séminaire du TAC au TAC est « nettement » mieux que la première… sauf le flou de l’image qui va être corrigé dans les prochaines productions.
    Merci, pour cet acte gratuit, c’est d’une excellente qualité formatrice, c’est un sacré cadeau de suivre cette session tellement riche et si vivante..
    N’hésitez pas à donner de votre temps et la confiance : extérieure (en Stéphane) et intérieure (en vous-même).

    TIME-COACH est passé à la vitesse supérieure !
    Encore 😉

    • Merci Patrick,

      Toujours présent, je vois ! Que ce soit en direct ou en rediffusion.

      Je prépare le prochain webinaire, et en tant que pionnier, tu y es pour beaucoup.

      A++

      Stéphane

  2. J’ai beaucoup aimé. Je m’y suis reconnue, j’ai aussi reconnu le comportement d’autres personnes. C’était à mes yeux un point fort du séminaire que de nous placer tantôt du côté de la personne qui a une décision à prendre tantôt du côté du commercial ou autre qui est en face d’une personne placée devant une décision à prendre. Beaucoup aimé aussi l’image de l’oiseau sur la branche. Elle n’était pas de vous, dites-vous; moi non plus, je ne me suis pas privée de la transmettre autour de moi.
    Pardon pour mon image souvent tête baissée en bas de l’écran, c’est que je tenais à prendre des notes!
    Merci.

    • Merci Sylvie,

      Tête baissée dis-tu ? C’est là que je vois que nous avons tendance à focaliser sur des détails que d’autres ne voient pas (enfin… Jusqu’à ce qu’on leur dise : mais si regarde ! J’avais un bouton sur le front !).

      😉 😉 😉

      C’était très chouette en tout cas. J’ai bien aimé les questions / réponses qui ont suivi. Je vais peut-être les mettre en ligne également.

      A++ et encore merci,

      Stéphane

  3. Le fond est, comme toujours depuis que je vous suis, très pertinent. La forme est tout aussi intéressante car contrairement à la lecture d’un article, ce live est propice à la discussion. Car pour ma part je l’ai regardé avec ma compagne et nous avons profité des « pauses techniques » pour échanger nos expériences en rapport avec le sujet. Ce que nous ne faisions pas quand je lui transmettais des articles.
    Le webinaire a également cette vocation d’échange entre spectateurs, un peu comme à la sortie d’une conférence. Et pour les internautes entre-eux, le chat permet cela.
    D’ailleurs, vous avez certainement eu plus de participants réels que le nombre des connectés si d’autres, comme nous, l’on suivit à plusieurs. Mais cela reste techniquement difficile à comptabiliser.
    En tout cas cette expérience nous a beaucoup plu et apporté, encore merci.

    • Super !

      Suivre ce genre de vidéos à deux ou en famille, ça peut apporter de beaux sujets de discussion, et surtout, si vous emmenez quelques problèmes professionnels à la maison (c’est parfois inévitable), ça permet d’avoir deux interprètes pour trouver des solutions.

      Je suis content de vous re-témoigner. J’ai vu votre commentaire sur le chat (vous avez écrit «un de plus, car je regarde avec ma chérie !»), mais je n’y ai pas porté attention au delà du nombre, car je ne mesurais pas l’étendue de ce que ça pouvait vous apporter. C’est pourtant évident !

      A la prochaine,

      Stéphane

  4. Par ce beau dimanche pluvieux je prends le temps de regarder ce webinaire
    J’avoue ne pas avoir eu envie d’ être en direct même en léger différé
    alors que je suis enchantée ( pour ne pas dire envoutée!!! par ce format de transmission de savoir ( ce qui n’était pas le cas avant de le voir)
    besoin de prise de recul? difficulté à me rendre disponible à heure ? doute (peur) sur ma capacité à être sur le web à plusieurs ? je vais y réfléchir
    En tout cas je suis bluffée par la démo
    j’avais des doutes sur le côté échange par écran, je suis très réticente sur certains cotés du web où l’échange peut être superficiel car virtuel
    étant très tactile je suis plus encline aux rencontres physiques mais ce visionnage (tronqué des échanges qui ont suivi) m’a donné (presque) envie pour un prochain
    Pour info le tableau blanc brille et détériore le visuel de ce qui est écrit
    peut être un paper board serait plus approprié ?
    sur le fond que d’informations en si peu de temps et j’adore la métaphore de l’oiseau
    je vais appliquer le TAC au TAC au quotidien pour moi et les autres ( j’ai déjà échangé avec mon compagnon sur le sujet)
    le format court permet aussi de recevoir beaucoup et d’avoir le temps de le digérer
    Mille mercis Stéphane de partager cela , d’avoir permis aux téméraires de suivre en direct et aux peureux (ses) de voir ce séminaire en toute liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *