Le cadeau de mon fils

cadeau livre

Le soir de Noël, mon fils (11 ans) m’a offert un beau cadeau. Je le sentais impatient depuis plusieurs jours : il m’a dit, 5 jours avant la soirée, qu’il avait un super cadeau pour moi. Quelque chose que je n’ai pas encore et que j’aimerais bien avoir !

Il m’a acheté le livre «L’élément» de Sir Ken ROBINSON. Comment a-t-il su que c’était exactement le cadeau qu’il fallait me faire ? Facile ! 3 semaines auparavant, Ken ROBINSON était l’invité d’Antoine DE CAUNES dans l’émission «Le Grand Journal». Dès que je l’ai reconnu, j’ai sursauté, j’ai monté le son et j’ai demandé à tout le monde de se taire…

Ken ROBINSON a dit quelques mots avec l’humour et l’intelligence qu’on lui connaît. Il a fait la promo de son livre, puis Antoine DE CAUNES lui a dit à quel point il l’appréciait et respectait sa vision de l’Education. 6 minutes de plaisir et d’écoute. Un peu court à mon goût, mais c’est toujours ça…

Mon garçon n’a pas réagi tout de suite. Mais une dizaine de jours plus tard, lorsqu’il s’est demandé ce qu’il pourrait m’offrir, il y a tout de suite pensé : il a cherché dans ses «crochets-mémoire» (une technique que je lui ai apprise depuis qu’il a 4 ans) et il a trouvé instantanément LE cadeau . Par précaution, il est descendu en douce dans mon bureau, a fait le tour des livres dont la couverture ressemblait à celle qu’il a vue à la télé, et a constaté que je n’avais pas encore «L’ELEMENT». Il s’est précipité sur AMAZON avec la complicité de sa maman, et il m’a acheté le dernier exemplaire !

J’ai aimé sa façon de me raconter les détails : le site affichait qu’il n’en restait qu’un ! Et je veux bien le croire, car le livre est en rupture de stock depuis plusieurs semaines. Un tel succès en France, c’est rare ! En attendant la prochaine édition, les exemplaires d’occasion se vendent autour de 40 euros, soit le double du neuf ! Vous pouvez toutefois vous procurer la version numérique pour une dizaine d’euros, car à ce niveau, il n’y a pas de rupture de stock. C’est l’un des nombreux avantages du numérique.

En ouvrant le paquet le jour J, j’ai été très surpris ! Ce cadeau a pris une dimension particulière pour moi… Pourquoi pensez-vous ?

– Parce que c’est un livre sur le Développement Personnel ?
– Non, j’en ai des centaines, et quelques dizaines que je n’ai pas encore lus ou terminés !
– Parce que c’est le livre de mon conférencier préféré ?
– Non plus ! En tout cas, ce n’est pas la raison principale…
– Parce que c’est le dernier exemplaire de la première édition ?
– Toujours pas… C’est amusant, mais ce n’est pas le sentiment qui m’habitait.
– Parce que c’est mon fils qui me l’a offert ?
– On y est presque… Mais il y a plus, beaucoup plus :

L’ELEMENT

Je vais vous faire un aveu, mais gardez ça pour vous, car mon fils n’est pas au courant ! J’avais déjà acheté le livre de Ken ROBINSON. Il est en numérique dans mon application Kindle. Mon garçon ne pouvait pas le savoir, ou du moins il n’a pas pensé à faire le tour de cette bibliothèque-là. C’est l’un des inconvénients du virtuel. Ceux qui sont nés dedans sont certes plus à l’aise, mais quoi qu’on fasse, c’est moins palpable. Il va falloir des années d’innovations pour égaler, sur certains points, ce que les livres-papier nous apportent. J’ai donc fait mine de ne pas connaître le livre, et j’ai commencé à le feuilleter, comme si je le découvrais pour la première fois…

Et vous savez quoi ? Je l’ai découvert pour la première fois ! C’était le même récit que sur la version numérique, et pourtant, tout semblait différent ! Je lisais la même histoire (que j’avais lue un mois auparavant), mais ce que je ressentais, ce que j’en retirais était nouveau !

Les pragmatiques me diront que c’est toujours comme ça : on comprend mieux les nuances la deuxième fois. Je suis d’accord, et je suis rôdé à l’exercice. Mais cette fois, c’était beaucoup plus intense, plus profond… Le fait que le cadeau vienne de mon fils y est certainement pour quelque chose. Mais ce n’est pas tout. Je pense que le cadeau vient aussi de mon père, et de l’amour du papier qu’il m’a transmis dans son atelier d’imprimerie (j’en parle dans le programme LA PEAU DE BANANE).

Emu par ce que j’étais en train de vivre, j’ai décidé de sauter quelques pages… J’étais si troublé qu’en feuilletant le livre, il m’est tombé des mains !

J’aime bien quand ce genre de trucs m’arrive, car ce «lâcher-prise» est parfois une technique volontaire : je prends un livre que j’ai déjà lu, et tout en le feuilletant, je le laisse tomber, et je me dis qu’il est tombé sur la bonne page : celle que je dois relire ! N’allez pas croire que je sois un mystique… Je suis tout à fait conscient que c’est moi qui fais tomber le livre à un instant précis, d’une hauteur précise, en le tournant d’une façon précise… C’est entre mes mains ! La page sur laquelle le livre est tombé a forcément quelque chose à me dire, parce que j’ai quelque chose à me dire !

Bon d’accord, c’est un peu mystique… Mais pas tant que ça : reconnaître qu’on peut s’associer au «hasard qui fait bien les choses», tenter de «provoquer sa chance»… C’est peut-être mystique pour certains, mais c’est très proactif pour d’autres !

Le livre est tombé pages 112-113. Je lis le seul intertitre qui s’y trouve :

Inspirer les autres

Je dois vous avouer qu’après avoir lu ce livre la première fois, je l’ai trouvé très intéressant, mais je m’interrogeais encore sur l’Elément qui me concerne… En suivant les propositions de l’auteur, je me suis posée plusieurs fois la question:

Quand suis-je dans mon Elément ?

J’aime chanter, j’aime écrire, j’aime composer, j’aime le contact avec les gens, j’aime parler avec des enfants, j’aime la science, j’aime l’Energie des créateurs d’entreprise, les technologies… C’est difficile de trouve son Elément ! En aurais-je plusieurs ? Si oui, pourquoi Sir ROBINSON parle de «L’Elément» au singulier ?

Et voilà que ce livre qui me tombe des mains me fait un clin-d’œil, et me dit :

Ton élément, c’est d’inspirer les autres ! Peu importe le lieu, l’activité, l’art associé, le chemin qui t’y mène… Tu es touché par la grâce dès que tu peux partager, révéler, émouvoir, faire briller…

Je n’aurais jamais reçu ce message de façon aussi percutante avec la version numérique du livre… Au mieux, si j’avais fait tomber mon Kindle, il serait kaputt ! Certes il suffit d’acheter un autre support pour retrouver tous ses livres en quelques minutes (encore un avantage indéniable des Droits Numériques), mais personne n’a encore inventé l’e-book qu’on peut laisser glisser de ses mains… Ce qui était une technique dans mon monde physique, palpable, matériel… devient un incident dans mon monde numérique…

Instinctivement, j’ai lancé mon application Kindle, et j’ai cherché le mot «inspirer» dans le livre de Ken ROBINSON. Il apparait 21 fois sous différents déclinaisons… On peut faire cette recherche avec n’importe quel mot dans n’importe quel livre numérique : le mot «mathématiques» apparaît 76 fois, le mot «dessin», 35 fois… Et en un clic, on peut accéder directement à la bonne page !

Tiens… Si je n’avais acheté que la version numérique, je n’aurais pas pu le faire. Pourtant, c’est un support technique irremplaçable pour une personne qui aime lire dans le but d’inspirer…

Résolution

Ce soir-là, j’ai pris une résolution : chez moi, dans ma maison, les livres numériques ne remplaceront pas les livres brochés, et l’inverse non plus. Selon le contexte, le thème ou l’auteur, je choisirai le meilleur support, non en fonction du temps ou de l’argent qu’il me fait gagner, mais surtout en fonction de l’inspiration qu’il peut m’apporter. Parfois, j’achèterai le même livre sur les deux supports, pour plus d’inspiration. C’est «L’Elément» qui a lancé l’idée par accident, ou devrais-je dire (pour les initiés) par Sérendipité : voilà un «heureux hasard», que je peux réutiliser. Je peux répéter ce qui m’a réussi pour d’autres livres déjà lus, et à lire… Si le support m’inspire tant de choses différentes, alors je vais mettre toutes les chances de mon côté en multipliant les supports, car inspirer, c’est mon truc !

Mon fils ne m’a pas offert qu’un livre intitulé «L’ELEMENT». Il m’a offert MON ELEMENT ! Je sais désormais que mon Elément n’est pas spécifiquement le Développement Personnel. Je pourrais aussi bien communiquer autour de mes connaissances technologiques ou mathématiques avec la même Energie. Car ce n’est pas uniquement le thème qui me porte, mais le fait de partager et d’inspirer ceux qui sont en quêtes de partage et d’inspiration.

Je sais aussi que l’expression écrite par courrier électronique est un support pour vous comme pour moi, mais qu’il est temps d’introduire d’autres supports qui pourraient nous rapprocher davantage.

Est-ce que le cadeau de mon fils s’arrête là ? En fait, il y a bien d’autres choses que j’ai reçues du petit coach en herbe, mais j’en parlerai dans d’autres articles. Pour l’heure, j’aimerais conclure sur le cadeau qu’il VOUS a fait :

Puisque vous et moi nous sommes en contact et que j’ai trouvé mon Elément, mon fils vient de vous offrir une année 2014 encore plus inspirante ! Voilà pourquoi l’article s’intitule, «le cadeau de mon fils».

Tous mes vœux pour cette nouvelle année, qui s’annonce sous le signe de l’Inspiration, grâce à un petit garçon de 11 ans, qui a juste voulu faire plaisir à son papa !

A méditer…

Bonne année 2014 !!!

Stéphane SOLOMON

20
Poster un Commentaire

avatar
19 Auteurs du commentaire
Marielle M.ValentinValérieBéatriceSylvain Pontu Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
christine
christine

Merveilleux cadeau en effet…
Puisse cette nouvelle année, réaliser tous vos souhaits et rendre réalité vos rêves les plus secrets… Meilleurs vœux !
Et continuez à nous enchanter.

Sylvia
Sylvia

Bonjour Stéphane,
Merci pour ce cadeau partagé. Il vient bien à propos pour moi. Je vais me procurer cet ouvrage. Je poursuis donc mon chemin.
Bonne année !
Sylvia

Guilaine
Guilaine

Merci encore une fois.

Ca fait longtemps que je ne me suis pas inscrite à un de vos programmes, mais je lis toujours vos messages (très inspirés!) avec la même avidité.

Veronique CASTAYBERT
Veronique CASTAYBERT

Merci pour ce bel article. ll m’a fortement émue. Je suis touchée par le geste de votre fils et touchée par votre témoignage qui résonne beaucoup en moi, étant formatrice en bureautique et passionnée de développement personnel (en cours de formation pour devenir coach). Votre témoignage me permet de réaliser qu’en effet, ce qui m’anime c’est de transmettre, de rendre les autres plus performants et plus sûrs d’eux, peu importe le sujet transmis.
MERCI et tous mes voeux de réussite !

Lo
Lo

Merci à vous Stéphane et à votre fils …. pour le cadeau et les voeux.
Le mot qui est venu pour cete nouvelle année pour moi était somptueuse. Alors à tous une année 2014 somptueuse et “inspirante”.

Et un dernier mot pour le volet “mystique”, je pense que cette pratique (que j’ai utilisé petite comme une pratique magique et qui conserve encore sa magie !) se rapproche de la philosophie chinoise et du Yi king.

à bientôt, et bonne soirée à tous.

Jose
Jose

Il est très bien ce garçon, coaché par un pro depuis le berceau! 🙂

Sur la question du support, une de mes résolutions / mise en abîme / de 2014 est de repasser à la carte de voeux papier (ou carton) pour 2015! la dérive email – Facebook nous fait manquer d’inspiration-respiration.

Meilleurs voeux renouvelés.

Jose

Pascale
Pascale

Très belle année à vous aussi !
Encore un beau témoignage qui reflète une immense faculté à inspirer effectivement et aussi qui permet d’insuffler l’énergie nécessaire pour avancer et se sentir devenir celui ou celle que l’on est !!!
Vaste programme qui à chacune de vos interventions prend doucement place, inspiré par votre si grande et si profonde bienveillance.

Merci 😉

Jack
Jack

Bonsoir Stéphane,
Jolie histoire , vraiment. Et si bien racontée comme vous savez le faire.
Merci beaucoup pour ces vœux et le présent de votre fils.
Ce qu’il y a d’intéressant c’est que vous m’avez donné envie de me procurer ce livre.
Tant pis pour l’attente, j’ai un faible pour le papier, il n’en sera que davantage bienvenu.

Merci donc pour ce double effet.

Jack

MARY
MARY

lorsque je vous souhaite une bonne année c’est comme si je me fais ce souhait car plus vous évoluez plus vous m’éclairez.
Alors,, Stéphane je vous souhaite une année de découvertes ,de santé ,de bonheur en famille et avec nous.
Merci pour l’année écoulée et à bientôt.

Béa
Béa

Le Père Noel a été inspiré lui aussi ! Histoire émouvante et magique…

Qu’ils sont riches nos enfants de reconnaitre ce que nous ne voyons pas en nous, de ressentir ce que nous ne savons plus ressentir, de percevoir ce que nous ne savons plus percevoir, etc… encore faut-il prendre le temps “de se poser”, comme vous avez su le faire avec le vôtre, pour voir toute la valeur de ce cadeau. Et quelle que soit cette valeur, seuls les yeux du coeur nous montre le chemin…

Aussi pour cette nouvelle année, je vous souhaite à tous et à toutes des rires et des fous rires, des silences oh combien si précieux, de la douceur et de la tendresse ainsi que de l’Amour à profusion avec tous les êtres qui vous entourent ! Belle et Merveilleuse Année 2014, le meilleur reste à venir…

VASSAS
VASSAS

Bonne année 2014 Stéphane ! et merci de votre mail qui m’évoque tant de choses essentielles pour goûter aux bonheurs de la vie : la sensorialité (du livre), la synchronicité, l’ouverture et le lâcher-prise, l’écoute profonde et attentive de nos enfants… qui nous guident vers notre Elément.
Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année à vous et vos proches.
Continuez ! Vous êtes “comme un poisson dans l’eau” quand vous êtes dans votre élément !

Pascale
Pascale

Bonjour et merci pour tous ces articles toujours inspirants, créateurs d’espace intérieur
Bonne année à vous et votre famille

annie-claude
annie-claude

Merci pour ces voeux !
Souhaitons-nous à tous une année inspirée et productive !

dominique
dominique

A mon tour de vous souhaiter une excellente année 2014.
Et de vous remercier pour vos messages qui force mon admiration devant votre talent à exprimer de manière si paisible, si empathique mais aussi précise, en quelque sorte si …. inspirante (!), les choses qui tiennent au coeur et à l’être.
Je me formule le voeu pour cette année de mieux tirer “profit” de vos écrits, conseils et formations, en décidant de ne plus “voler” le temps à time-coach mais de me le “donner”. Placer un rendez-vous Time-coach dans mon calendrier par exemple.
Avec toute ma considération.
cordialement

Sylvain Pontu
Sylvain Pontu

Meilleurs voeux stephane. Merci de nous faire partager de si belles experiences. Cordialement. Sylvain

Béatrice
Béatrice

Merci à cette belle chaîne d’inspirateurs….de père en fils…ou réciproquement?
Les 2, mon capitaine! Bravo! Ça promet!

Et je vous souhaite, ainsi qu’à tous ceux qui vous entourent, et aussi qui lisent ces messages, une merveilleuse année, pétillante et sereine!

Très cordialement

Valérie
Valérie

Au détour de chaque phrase affleure votre goût pour la vie dans toutes ses dimensions, c’est effectivement très inspirant..
Merci, bonne année à vous, à votre petit garçon et à sa maman…

Valérie
Valérie

oups, j’ai oublié votre fille…

Valentin
Valentin

Bonjour Stéphane,
Merci pour article !
Je pense pouvoir dire avec fierté que je suis un grand fan de vos articles hebdomadaires, j’ai regardé : j’ai commencé TIME COACH le 14/06/2010, tout ça !!
Outre cette statistique je tenais à vous remercier pour toute la confiance que j’ai en vous depuis que je vous lis et par-dessus tout pour la confiance en moi que j’ai en plus depuis que je vous lis !
Preuve immédiate de cette confiance en vous, l’achat numérique du livre de Ken Robinson, sans demander un extrait au préalable. Si cela vient de vous, cela ne peut que correspondre à mes attentes ! Oui achat numérique, je n’ai pas pu attendre après avoir lu l’article. (oui je ne l’ai lu qu’aujourd’hui)
Et preuve de cette confiance en moi, j’ai réalisé mi-décembre 2013, mon objectif – écrit à moi même 😉 de vendre mon premier tableau et de devenir officiellement Artiste Peintre – pour le 2ième semestre… 2012 ! Je pense ne pas avoir été suffisamment souple dans la date de réalisation de cet objectif que je n’ai réalisé qu’en 2013, mais réalisé quand même ! Car j’ai persévéré !
Merci pour toute cette confiance que vous m’apportez depuis 3 ans 1/2, comme quoi, même si la réalisation d’un objectif prend du temps, cela en vaut toujours la peine.
Si nos efforts ne nous donnent pas toujours une satisfaction immédiate, c’est toujours une graine plantée et qui germera pour donner des fruits, à coup sûr !
A bientôt.
Valentin.

Marielle M.
Marielle M.

Bonjour à tous,
Mercis, mercis Stéphane pour ce texte;
je suis aussi très reconnaissante pour les commentaires qui sont inspirants et porteurs d’énergie, de motivation; il fait bon lire dans TIME-COACH !
L’année 2014 sera grandiose, très belle et très riche, je suis confiante et beaucoup de choses me confortent dans ce sens

Auto-Coaching

GRATUIT
VOIR