Le pire ennemi de l’Apprentissage

Connaissez-vous le pire ennemi de l’apprentissage ?

Il s’appelle «je le sais déjà !».

Il se décline parfois en «je le savais déjà !», lorsque la démarche d’apprentissage est contrainte par un tiers et que l’on s’exprime en fin de session…

Pour illustrer les dangers et l’absurdité de cet ennemi, je me propose d’être cobaye (et donc victime) de cette pensée en utilisant mon exemple du jour :

Je viens de voir une vidéo qui présentait en 10 minutes chrono, les 10 touches (ou combinaisons de touches) les plus méconnue des utilisateurs d’ordinateur !

Qui perd gagne

Sur ces 10 touches, j’en connaissais 7 ! J’ai donc eu 7 fois le sentiment que «je le savais déjà !» et en me répétant cette phrase, mon aversion à la perte refaisait surface, car en pratique, il faut bien se l’avouer, j’ai perdu 7 bonnes grosses minutes en regardant cette vidéo…

Seulement voilà : il y a 3 touches que je ne connaissais pas ! Et même si sur 10 minutes, il n’y a que 3 minutes qui m’ont été utiles, l’utilisation de ces touches va désormais me faire gagner du temps. Ce temps, je l’évalue entre 5 et 30 minutes par jour, selon la quantité de travail que j’aurai sur mon ordinateur. Ce qui représente un gain énorme tout au long de l’année 2018. Je me suis fait un beau cadeau finalement.

Au-delà de mon nombril

Je suis un crac en informatique… Vraiment ! Dans ma jeunesse, j’étais ce qu’on appelle un geek ! Toujours à l’affut de l’optimisation et de la meilleure utilisation de mes logiciels préférés. Il est donc normal que sur 10 touches j’en connaisse 7. Allez ! Imaginons même que je connaisse les 10 touches, et que la fameuse phrase «je le savais déjà» m’invite à dire «Je n’ai rien appris !»…

Faux ! Il n’y a rien de plus faux ! Une chose très importante m’a été révélée pendant cette vidéo : 8 personnes  sur 10 ne savent pas comment utiliser la touche «Imp Ecran» en particulier lorsqu’elle est associée à «Alt»… Ça veut dire que je peux aider 8 personnes de mon entourage, en leur apprenant facilement et rapidement quelque chose que je maîtrise sur le bout des doigts. Ce n’est pas coûteux en Energie (ça me fait même plaisir, donc c’est de l’Energie Positive) et ça peut rendre de grands services aux gens qui me fréquentent.

Ceci m’entraine vers une question existentielle : combien de choses que «je savais déjà» pourraient être utiles à 8 personnes sur 10 ?

Décidément, j’ai bien fait de regarder cette vidéo dont le contenu n’a aucun secret pour moi.

Qu’est-ce que je peux faire de ça ?

Toujours en imaginant que je savais déjà TOUT ça, et que je n’ai rien appris, l’Auto-Coach que je suis me propose de tirer de ma boite à outil l’un de mes outils préférés. Cet outil se résume une question existentielle que beaucoup de gens n’ont «pas le temps» de se poser, tant leur sentiment d’avoir assez perdu de temps les irrite… Voici cette question :

Qu’est-ce que je peux faire de ça ?

Dès que je me suis posé cette question, l’un de mes chevaux de bataille est venu se cambrer en toute grâce. Ce cheval s’appelle «La Communication». Pour que j’accroche plus de 3 minutes à quelque chose que je sais déjà, il faut vraiment qu’il y ait autre chose que du contenu… Donc quelque chose d’autre m’a forcément attiré pour que je regarde cette vidéo jusqu’au bout, et c’est effectivement la façon de communiquer. La pédagogie particulière, les exemples donnés, les illustrations qui défilent, la façon de maintenir le suspens, la voix (que j’ai trouvé relativement monocorde, mais qui pourrait plaire à certains publics tout en restant «acceptable» pour les plus exigeants). C’était bien mené et équilibré.

Du coup, je n’ai pas passé 10 minutes à apprendre à utiliser les touches de mon clavier ! J’ai passé 10 minutes à apprendre comment réaliser une vidéo Youtube, qui a fait 2,7 millions de vues ! Ce chiffre, je ne l’ai pas vu au départ. Il est apparu uniquement lorsque je me suis posé la bonne question et qu’une réponse (l’une des nombreuses réponses dont je ne peux encore faire l’inventaire) est apparue…

Allons plus loin

Mais cessons de discutailler à propos de cette vidéo et parlons un peu de cet article. Je suis sûr qu’en le lisant, vous avez hoché la tête régulièrement pour valider mes propos, ce qui signifie que vous le saviez déjà !

Alors, je vous invite à vous poser une question, et à participer à la discussion. Cette question est :

Qu’est-ce que je peux faire de ça ?

Je serai ravi de vous lire en commentaire.

A++

Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *