Le premier module du programme «Aller Vers…»

Rien de tel qu’une exemple vivant pour vous aider à prendre une décision. Alors voici le premier module du programme «Aller Vers…», qui a commencé aujourd’hui. C’est un module grandeur nature. Tout y est, mis à part les commentaires des participants du programme.

(NDLA  : Dans ce programme je tutoie mes lecteurs, afin que chacun distingue le «tu» qui s’adresse à lui, du «vous» qui s’adresse au groupe).

 


C’est parti !

Pour bien commencer ce programme, je te propose de te présenter. C’est un peu comme un tour de table. Fais en sorte que ta présentation soit courte et efficace. Le but du jeu est de me permettre, en tant qu’animateur, de m’adresser à Personne motivée et non à un anonyme. De plus, comme il s’agit d’un programme collaboratif où l’entraide est une valeur majeure, c’est aussi un moyen pour les autres participants de mieux te connaître et te reconnaître à chaque fois que tu commenteras quelque chose.

Bien sûr, si tu veux rester discret, tu peux laisser juste ton prénom ou même un pseudo. A partir du moment où tu utilises toujours le même, tu sera reconnaissable d’un thème à l’autre. Attention, si ton prénom est courant (Par exemple nous avons 2 «Alain»), tu peux te distinguer par l’initiale de ton nom ou par une extension qui te distingue. Par exemple «Alain la main verte». Veille à rester positif : je préférerais éviter les extension du genre «Elisabeth trop bête». Un surnom, ça touche l’Image de Soi (j’aurai l’occasion d’en reparler).

Dans ta présentation, fais-nous part de ton projet (de la raison de ton inscription), sans en donner tous les détails. Voici un exemple :

Bonjour tout le monde, je m’appelle Stéphane SOLOMON, je suis chef d’entreprise et père de 5 enfants, dont 4 sont encore à la maison (l’aîné est indépendant). Mon projet est de monter un «home-studio» à ma fille aînée (11 ans), afin qu’elle puisse créer ses musiques et ses vidéos, enregistrer sa voix, et continuer à alimenter sa chaîne Youtube avec passion. Pour le moment elle se débrouille bien avec un simple iPad et un synthé d’entrée de gamme et elle a déjà 40.000 abonnés. Avec ma compagne, nous avons décidé d’investir la chambre d’amis avec du matériel pro ou semi-pro.

Comme tu le vois pour l’instant j’écris mes envies. Je ne tiens pas compte du coût, du temps, des travaux, de la marque des appareils, etc. J’ai juste envie d’aider ma fille à exprimer son talent avec davantage de confort.

Si ton projet n’est pas partageable facilement, tu peux l’exposer succinctement sans te livrer outre mesure. Par exemple, si tu es inventeur et tu préfères éviter de parler de ton invention avant que tous les brevets soient déposés, tu peux dire :

Bonjour, vous pouvez m’appeler «Benji». Je travaille à temps partiel dans une entreprise de bâtiment, mais mon inscription concerne l’inventeur qui est en moi. Mon projet est de prendre ma place à la Foire de Paris en Mai 2017, et de concourir au prestigieux Concours Lépine. J’ai encore beaucoup de chose à peaufiner à propos de mon invention (notamment le design), sans oublier le dossier d’inscription que je dois remettre d’ici 30 jours. Ce projet me tient à cœur, car quelle que soit l’issue, je sais que la solution est dans l’action !

Cas particulier : le «projet témoin»

Si ton projet est trop personnel, tu peux en afficher un autre qui te servira de «projet-témoin». Par exemple, si tu veux adopter un enfant et tu préfères éviter d’en parler parce que pour le moment c’est trop intime, tu peux choisi un autre projet qui te tient à cœur. Nous avons tous plusieurs horizons en tête. Ainsi, ton projet témoin pourrait être  «je veux déménager en Vendée». Tu découvriras dans ce programme des outils des techniques et des méthodes pour «Aller Vers» ce projet-témoin. Ces mêmes outils techniques et méthodes te permettront de te servir de cette expérience, pour ton projet d’adoption. D’autant plus que devenir propriétaire en Vendée pourrait très bien déclencher ton projet d’adoption, car sans en avoir parfaitement conscience, c’était un préalable.

Il est même possible de travailler sur deux projets différents : le projet partageable dans ce groupe, et le projet intime en solo. Ta créativité te permettra de faire des liens.

De l’abstrait au concret

J’ai parfois des réponses du type «moi je veux juste vivre heureux ! Je suis bien dans mon appart, je n’ai pas envie de créer mon entreprise, mes enfants avancent à leur rythme… Je n’ai pas de projet concret, je veux juste entretenir mon bonheur à travers un programme positif.». Dans ce cas, je te propose de créer ton projet en sublimant ce qui contribue à ton Bonheur. Par exemple si tu pars tous les étés en camping et c’est pour toi un très bon moment de partage et de détente, que pourrais-tu faire pour améliorer ce séjour l’été prochain et le rendre encore plus mémorable ? Ça pourrait être un nouvel endroit à découvrir, un nouveau style d’hébergement dans le même camping, davantage d’activités pendant le séjour, une personne de plus que tu aimerais emmener cette année, etc.

Chacun son «Waouw !»

N’aies pas peur du jugement concernant «l’ambition» de ton projet (nous sommes entre-nous et je veille au grain). Si tu as envie de reprendre le tir à l’arc, et pour toi ce serait une avancée extraordinaire, ne te laisse pas impressionner par un autre participant qui est sur le point de créer sa sixième entreprise d’événementiel dans les Chutes du Niagara. Tu as le droit à ton «Waouw bien à toi». Aussi curieux que ça puisse paraître quand on débute dans le coaching, il y a énormément de leviers communs à révéler et à utiliser dans ces deux projets. Il est même probable qu’en décrivant ta façon d’aller vers le tir à l’arc, tu donnes des idées et une certaine motivation à l’entrepreneur de talent. Chacun son talent. Chacun son «Aller Vers…».

Je te laisse te présenter ci-dessous en cliquant sur le lien «laisser un commentaire».


 

Ce module sera suivi de 34 autres qui permettent d’Aller Vers son «Waouw !»… Si après lecture de ce texte vous ressentez l’envie de rejoindre le programme complet, vous pouvez vous y inscrire. Le prix est de 47 euros.

Inscription au programme «Aller Vers…»
(45 articles écrits et vidéos : 47€)

 

A++

Stéphane

7 réflexions au sujet de « Le premier module du programme «Aller Vers…» »

  1. Bonjour,
    je m’appelle Jean rené ,je m’inscrit sur ce programme pour mieux m’organiser dans nouveau milieu professionnel et aussi privé.
    J’ai souvent du mal à trouver du temps libre et me laisse débordé en réfléchissant un peu trop je pense .

  2. Bonjour Stéphane,
    Je m’appelle Emilie, j’ai bientôt 37 ans et suis maman de 2 garçons de 9 ans et 15 mois. Je m’inscris parce que tes programmes me grandissent chaque fois un peu plus et que cette année, je peux enfin voire mon grand projet, celui de devenir avocate, se concrétiser. Je (re)passe le concours d’entrée à l’école au mois de septembre, je veux mettre toutes les chances de mon côté, ce qui ne passe pas uniquement par les révisions. Tout ce que présente le programme m’est indispensable, notamment la motivation quand la fatigue prend le dessus, et la gestion du temps, puisque je travaille à temps plein + (39heures), que mon mari est en déplacement toute la semaine, et que mes enfants et ma famille restent ma priorité absolue…
    Je rencontre un premier obstacle : lorsque je veux payer par PayPal, il m’est indiqué qu’il est impossible de me connecter (je suis allée vérifier mes identifiants directement sur mon compte, ils fonctionnent bien)… Peux-tu m’aider à « aller vers » le programme?
    Bien à toi et bien à vous tous, cher co-participants,
    Emilie

  3. Bonjour, je m’appelle Liliane, j’ai deux enfants de 8 et presque 10 ans, je travaille dans la danse (enseignement et chorégraphe).
    Je suis sur ce programme parce que le premier que j’ai suivi « Devenir » m’a apporté plus de discernement sur moi même, mes comportements en famille et au travail; sur comment faire évoluer certaines choses. Maintenant j’espère continuer d’évoluer dans le bon sens car je suis un peu coincée professionnellement parlant dans une situation qui me convient peu (pas le métier mais la situation -> peu lucrative par rapport au travail énorme fourni…) , et j’espère trouver les clés pour changer ça ! Cela dit tout ce qui concerne les enfants me passionne toujours autant !!! Voilà voilà!

Répondre à Liliane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *