La technique du TAC au TAC
en vidéo et en direct

Dans mes précédents articles*, je vous exposé le cas de Franck, qui procrastinait son inscription à une Formation à la lecture rapide, qu’un organisme de renom et dont il reconnaissait les compétences lui proposait. J’ai beaucoup insisté sur le fait que Franck avait besoin de cette formation qui lui ferait gagner des dizaines d’heures par mois, soit plusieurs semaines par an, toute sa vie… Et j’ai également précisé qu’il ne souffrait d’aucun trouble particulier.

SI j’ai tant insisté, c’est pour que vous portiez votre attention sur la technique du TAC AU TAC, qui est d’une simplicité enfantine, mais que Franck a essayé d’appliquer, sans succès.

Visiblement, il réunit les 3 conditions : il a le Temps et l’Argent, et côté Confiance, l’organisme formateur est fiable et fait du bon boulot. Alors qu’est-ce qui manque ?

– un quatrième critère ?
– ou n’a-t-il pas compris quelque chose ?

J’ai posé cette question à mes lecteurs, et une bonne trentaine à répondu. La réponse la plus fréquente fut LE MANQUE D’ENVIE de suivre cette Formation.

C’est une bonne idée ! Si j’avais voulu vous poser une question piège, ça ne pouvait être que ça ! Car rappelez-vous qu’il est inutile de vous poser les 3 questions concernant le Temps, l’Argent et la Confiance si vous n’avez pas ENVIE ou BESOIN d’acquérir «l’objet» de la prise de décision.

Mais ma question n’était pas un piège. C’était une question beaucoup plus profonde qui partait (toujours) du principe que Franck est sérieux, qu’il connaît ses besoins et ses envies, sait calculer, évaluer, comparer, etc.

Alors… Où est le mystère ?

Je l’ai laissé planer quelques jours, et comme je viens d’acquérir un outil formidable pour animer des conférences sur Internet, avec des dizaines (voire des centaines) de participants, j’ai décidé de dévoiler ce mystère en vous parlant face à face, et en images.

Je vous propose donc de me rejoindre ce soir, jeudi 12 février à 20h30 (heure de Paris) pour 30 minutes de présentation de la technique du TAC au TAC. 30 minutes pour faire le tour de cette technique décisionnelle, qui pourrait devenir votre meilleur alliée. Elle vous fera gagner des dizaines d’heures par mois ! Plusieurs semaines par an, toute votre vie…

Environnement technique

Vous pourrez suivre ma présentation où que vous soyez et quel que soit votre équipement (iOS, Windows, Linux, Androïd, Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari…). Si vous pouvez lire une vidéo Youtube, vous pourrez participer à cette présentation, sans aucune installation logicielle sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. Vous pourrez également poser des questions en direct par écrit, grâce à un petite fenêtre de «chat», je vous expliquerai comment communiquer avec cet outil, les deux premières minutes.

Là encore j’insiste sur la facilité d’utilisation. Je sais à quel point certains produits sont difficiles à appréhender. J’ai volontairement choisi un outil trivial, pour que vous puissiez vous concentrer sur le contenu, et non sur le logiciel qui permet de l’afficher.

image

Quelques mots encore

Je vous recommande vivement de vous inscrire à cette présentation, même si vous pensez avoir compris la technique. Comme je l’ai écrit précédemment, Franck a appliqué le TAC au TAC avec succès, dans bien d’autres occasions. Il est donc possible que malgré un bon niveau de compréhension et des succès répétés, vous vous retrouviez face à son blocage un jour ou l’autre. Vous saurez le déverrouiller.grâce à ce dernier apport.

J’invite en particulier celles et ceux qui ont pris la (mauvaise) habitude de peser le POUR et le CONTRE pendant des heures avant de prendre une décision… Vous apprendrez pourquoi la multiplication des critères décisionnels n’est d’aucune utilité et ne sert à qu’à enclencher la procrastination. Mon expérience auprès de cadres et de chefs d’entreprises m’a permis de démontrer que chaque individu a tendance à CONSTRUIRE une prise de décision complexe, alors qu’elle est prise d’avance…

Nous évoquerons ce biais cognitif, ainsi que d’autres leurres, qui une fois identifiés, accélèreront vos prises de décision, tout en vous permettant de ne pas les regretter.

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser ci-dessous.

A ce soir,

Stéphane SOLOMON

_________________
* Précédents articles : Il manque quelque chose et Il manque quelque chose (suite)

8 réflexions au sujet de « La technique du TAC au TAC
en vidéo et en direct
 »

  1. Bonjour Stéphane,

    merci beaucoup de proposer ce webinaire !
    Je ne peux pas y assister aujourd’hui. Prévois-tu une autre session ou la rediffusion de l’enregistrement ?

    merci
    Samuel

  2. Bonjour,
    Merci d’avoir pensé à ceux qui sont loin et non disponibles au bon moment (5 h de décalage avec la Guadeloupe)
    J’ai un peu décroché avec les histoires de déco …..et les questions d’ordre personnel…. cela a tourné à la spychothérapie……..Mais j’ai appris des choses alors merci et je pense que je reviendrai;

    • Merci Cédric,

      Comme vous pouvez le voir, la vidéo dure plus d’une heure, et il va falloir la couper. Par exemple, les 7 première minutes ne servent qu’à se mettre dans l’ambiance (+ quelques réglages techniques).

      Idem à la fin, ça traîne en longueur…

      En en cours de route, on pourrait couper quelques passages (hors sujet). Ces hors-sujet sont accepté en cours de webinaire (dans l’Energie), mais en «replay», ce n’est pas agréable. Je ne recommande donc cette vidéo qu’entre 7 minutes et 45 minutes (avec un peu d’indulgences pour les hors-sujet).

      Est majoritairement hors-sujet (si on tient compte de l’objectif de cette vidéo).

      Il y a donc beaucoup de choses à corriger pour ma prochaine fois pour tenir la promesse d’une nano-intervention de 30 minutes, autour d’un sujet précis.

      Evidemment, c’est à ma propre discipline que je fais référence, car il me suffirait de ramener les participants vers le coeur du sujet pour éviter de parler d’EFT ou d’EMDR, alors que le but est de faire COURT autour d’une technique décisionnelle.

      Mais ce «problème», je le relève souvent dans ce programme, y compris par écrit. il m’arrive souvent de proposer une thématique précise, et en laissant les commentaires ouverts, on finit par partir dans le décor… C’est humain.

      La prochaine fois, j’aurai plus de contrôle sur le sujet précis du débat (la promesse), puisque je vois que la propension de l’entraide, peut multiplier la durée de la prestation par 2. Ne serait-ce pas un merveilleux sujet pour un prochaine article ou une prochaine vidéo sur la procrastination ? ;-).

  3. Cher Stéphane,
    C’est clairement le T du TAC au TAC qui m’a manqué pour m’inscrire au webinaire. J’aurais voulu le dire, mais dans les derniers messages, il n’y avait de bouton réponse que pour s’inscrire. J’ai enfin trouvé le temps de revenir sur les anciens message à la recherche du précieux bouton. Je suis donc particulièrement heureuse de savoir que ce sera partie remise. Je suis ravie que cela ce soit bien passé. A bientôt donc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *