Le Temps-Chouquette

Vendredi dernier, j’ai  accompagné ma fille (11 ans) au collège en début d’après-midi. Je le fais souvent, car c’et le jour où je ralentis progressivement la cadence de ma semaine. Comme il fait soleil, nous décidons d’y aller à pieds. Sur le chemin, nous révisons quelques techniques de mémorisation et des méthodes de calcul mental.

20 minutes plus tard, arrivés près du collège, je l’embrasse et je repars dans le sens inverse. Je transpire la Gratitude…

Soudain, j’entends la voix de ma fille derrière moi :

– Papa, papa !

Elle pleure ! Elle sanglote même…

– Mais qu’est-ce que tu as ?
– J’ai oublié mon carnet de correspondance !
– Et c’est pour ça que tu pleures ? Tu m’as fait peur !!!
– Mais tu ne te rends pas compte… C’est une catastrophe !
– Calme-toi ma chérie. Au pire, qu’est-ce que tu risques ?
– Je ne sais pas !!!
– Est-ce qu’ils vont te pendre au milieu de la cour devant toute la classe ?
– Non mais papa, mais tu ne te rends pas compte !!!
– Viens avec moi !

Nous nous dirigeons vers l’établissement. Lévanah a le cœur à 200 à l’heure. J’essaye de la rassurer du mieux que je peux. J’entre avec elle dans le bureau de la vie scolaire. Je m’adresse à la surveillante :

– Bonjour
– Bonjour Monsieur
– Ma fille a oublié son carnet de correspondance à la maison. Comment ça se passe ?
– Malheureusement elle aura 2 heures de retenue.
– Ah… Et est-ce que je peux faire quelque chose pour lui épargner ça, puisque je suis là ?
– Non. Le règlement est le même pour tout le monde.
– Ah… Et si elle revient avec moi à la maison pour récupérer son carnet de correspondance, et je lui fais un mot d’absence ?
– Euh… Dans ce cas elle n’aura pas de sanction
– Elle va juste rater son cours d’histoire…
– Oui…
– Bien ! Lévanah, viens ma chérie, on rentre à la maison récupérer ton carnet, et tu n’auras qu’une heure d’arts-plastiques cet après-midi.

Nous sortons de l’école. Lévanah rit aux éclats… 10 minutes plus tôt c’est tout un monde qui s’écroulait.

J’aime la résilience des enfants… Pour m’assurer qu’elle soit totale, je m’arrête dans une boulangerie et je lui achète des chouquettes.

—–

Et si vous ajoutiez davantage de temps-chouquettes dans votre vie ?

A++

Stéphane Solomon