Les Freebie Seekers du TEMPS

80% des lecteurs de cette Newsletter sont entrés par la porte Time-Coach, c’est-à-dire avec la volonté de mieux gérer leur temps… Si c’est votre cas, l’article qui suit mérite toute votre attention. En le terminant, je me suis même demandé dans quelle mesure, je devrais remplacer la conclusion du programme Time-Coach (le 11ème article qui est très apprécié) par celui-ci…

Les Freebie Seekers du Temps

Jusque-là, j’ai évoqué les Freebie Seekers de l’Argent : des personnes qui ont pris l’habitude de collectionner ce qui ne leur coûte rien en euros (des échantillons de cosmétiques, des fichiers musicaux ou vidéo, des logiciels crackés, etc.).

Je rappelle que ce ne sont ni des pingres ni des personnes sans le sou. Les Freebie Seekers défendent des Principes (conscients ou inconscients) selon lesquels certaines choses ne devraient pas être payantes, et vivent une vie conforme à ces Principes. Souvent, ils sont prêts à sacrifier de longues heures pour trouver ce qu’ils cherchent, et ce, au détriment d’autres activités bien plus rentables.

Aujourd’hui, je voudrais évoquer les Freebie Seekers du Temps. Ce sont des personnes qui ont pris l’habitude de collectionner ce qui ne leur coûte rien en minutes, voire en secondes…

Est-ce possible ? Et si oui, comment procèdent-ils ?

Découvrons leurs principes…

Supposons que vous vouliez apprendre l’anglais pour communiquer avec des anglo-saxons de façon fluide. Selon votre niveau scolaire et votre intelligence verbo-linguistique, vous aurez besoin de 100 à 300 heures d’étude pour atteindre votre objectif. Si vous en avez clairement conscience et si votre objectif est bien fixé, vous allez aménager votre temps pour «provisionner» ces heures. Vous les «dépenserez» sur une période définie : par exemple, 3 mois à raison de 2 heures par jour, ou 6 mois à raison d’une heure par jour.

Un Freebie Seeker du Temps n’acceptera jamais cette «dépense». Il nourrira ses Principes afin de filtrer toute proposition d’étude qui pourrait l’amener à réserver du temps pour apprendre l’anglais. Il est important de rappeler que ce n’est pas une question de disponibilité : je connais une multitude de personnes qui disent ne pas avoir 2 heures par semaine pour lire, mais qui passent 4 heures par jour devant la télé ou sur Facebook…

Les Freebie Seekers du Temps ne sont pas non plus avares de leur temps : ce sont d’excellents camarades qui vous dépanneront en cas de besoin, sacrifiant des journées entières. Ils sont juste incapables de réserver du temps pour une ou plusieurs choses dont le résultat les inspire. Dans notre exemple, savoir parler anglais serait l’un des plus beaux cadeaux que la vie pourrait leur offrir. Mais ce cadeau, ils ne sont pas prêts à se l’offrir eux-mêmes : ils veulent que ça tombe du ciel…

Mais quel type de solution peuvent-ils trouver dans cet état d’esprit ?…

Parmi les méthodes farfelues qui leur sont spécialement réservées, on peut trouver celles qui proposent d’apprendre une langue en dormant ! Eh oui… Le Freebie Seeking du temps consiste à faire deux choses simultanément :

  • La chose habituelle (dans notre exemple : dormir)
  • Et l’apprentissage souhaité (de façon passive)

Au réveil, ils n’auront perdu aucune seconde ! Ainsi, pour eux, apprendre l’anglais ne coûte rien en temps ! La méthode pourrait coûter une fortune et ils paieront volontiers : leur Freebie Seeking ne concerne pas l’argent, mais le temps.

Un autre exemple : vous avez certainement entendu parler de ceintures et de corsets à impulsions électriques, qui permettent de muscler les abdos… C’est encore un produit pour Freebie Seekers du Temps : il leur suffit de porter cette ceinture tout en regardant leur série préférée à la télé… Se forger des «tablettes de chocolat» dignes des meilleurs sportifs, sans réserver une seule seconde au sport… Voilà une publicité qui fera mouche et qui videra les portefeuilles… Du moment que ça ne touche pas à leur agenda, ils achètent !

Résultats de surface

Si la petite période de somnolence qui précède le sommeil permet d’augmenter vos capacités d’apprentissage, apprendre en dormant est un leurre ! Le sommeil, ce n’est pas fait pour ça. Il y a donc dans ces méthodes un demi-mensonge : on fait croire au chaland qu’il apprendra en dormant (grâce à des audios de 2 heures), mais en réalité, son cerveau ne sera réceptif que pendant les 5 à 10 minutes qui précèdent le sommeil… Une fois dans les bras de Morphée, l’audio ne fera que perturber son sommeil… On ne peut rien apprendre en dormant (ce n’est pas fait pour ça).

Les personnes qui veulent accélérer leur apprentissage grâce à ce qu’on appelle «un état de conscience modifiée» s’organisent des sessions régulières d’hypnose, d’auto-hypnose ou de rêve éveillé. Dans ce cas, ils ont des résultats probants ! Mais bien évidemment, ça demande de réserver des séances sur son agenda, chose impossible à obtenir chez les Freebie Seekers du Temps

C’est là qu’intervient la nuance avec l’avarice : un avare de son temps aura plus de chances de trouver des solutions efficaces, puisqu’il ne cherchera pas à éviter les temps d’apprentissage, mais à les raccourcir : s’il s’autorise une formation (pour apprendre à entrer en état d’hypnose), il pourra apprendre en 20 minutes ce qui lui demandait une heure auparavant. Il sera à l’affût de toute économie temporelle efficace. Le Freebie Seeker du Temps ne cherche pas l’efficacité : il est dans l’évitement. Ses pratiques pourraient l’amener à prononcer spontanément des mots anglais qu’il ne croyait pas connaître, ce qui lui donnera l’impression de progresser ! La boucle sera bouclée : il persistera à rester dans le piège qu’il s’est lui-même tendu. Il prétendra qu’il ne perd pas son temps et qu’il a trouvé la bonne méthode, mais à mesure que les années passeront, il se rendra compte que s’il ne perd pas son temps, il perd sa vie…

Pour ce qui est de notre deuxième exemple, les stimulateurs électriques de muscles, même topo ! Evidemment, les muscles vont gonfler (c’est physiologique), donc pas de soucis côté apparence. En revanche, l’efficacité de cette ceinture abdominale laisse à désirer… Dans la plupart des cas elle sera déséquilibrée ce qui peut provoquer des maux de dos (puisque seuls les muscles ventraux sauront accompagner l’effort et ceux du dos vont être sur-sollicités). De plus ces abdos manquent de souplesse, puisque leur élasticité n’a pas été travaillée par de vrais exercices sportifs…

Une fois de plus, un avare de son temps sera beaucoup plus efficient : tout en utilisant les stimulations électriques, il s’autorisera à faire travailler ses muscles pour remédier à tout ce que l’appareil ne couvre pas. Il l’utilisera comme complément, comme accélérateur ou comme déclencheur (l’apparence d’abdos artificiels peut donner envie de se remettre au sport), mais il ne s’en contentera pas. Un Freebie Seeker du Temps se fait croire que c’est suffisant…

Je pourrais, bien-sûr, multiplier les exemples, et vous aussi puisque nous cherchons tous à optimiser notre temps, et les pratiques qui nous permettent de le faire sont celles des Freebie Seekers, mais ce qui nous différencie, c’est notre capacité à reconnaître que pour parvenir à un résultat, nous devons céder quelque chose de précieux. Que ce soit notre Temps, notre Argent, notre Confiance ou notre Energie, et parfois, tout ça à la fois. C’est une question de gestion : en fonction des périodes et des circonstances, les différentes vannes devront être plus ou moins desserrées. Mais si l’une de ces vannes est complètement et définitivement fermée dans un domaine, il sera impossible d’obtenir autre chose qu’un résultat de surface…

J’espère que cet article permettra aux Freebie Seekers qui ont jeté leur dévolu sur le Développement Personnel ou sur mon travail, de comprendre qu’il est important POUR EUX d’ouvrir les vannes essentielles à LEUR épanouissement, et de gérer ces ouvertures avec efficience. Je m’engage à les y aider.

A propos, dans quel domaine êtes-vous un Freebie Seeker du Temps ?
Pour ma part, c’est aller à La Poste ! J’aime La Poste (son utilité, sa mission, ses calendriers avec des petits chatons, etc.), mais je ne supporte pas d’aller dans ses bureaux. Je fais tout mon possible pour l’éviter, et en bon Freebie Seeker, je l’évite aussi pour les miens en trouvant des solutions alternatives que j’affiche comme des victoires! Toutefois, je dois avouer que parfois, mon Freebie Seeking est très pénalisant. Alors après avoir cherché, si je ne trouve aucune, mais alors aucune alternative, j’y vais, mais c’est dur dur…

A++

Stéphane SOLOMON

6 réflexions au sujet de « Les Freebie Seekers du TEMPS »

  1. La poste, moi aussi.Mais j’ai touvé le truc: y aller avec un livre, méthode applicable au marché et à tous les lieux où on fait la queue.

    • Transformer La Poste en un lieu de lecture, voilà une vraie technique de Freebie Seeker !

      Perso, lorsqu’il est vraiment nécessaire que j’y aille, je me débrouille pour avoir avoir toujours quelque chose à faire à proximité de La Poste. Ainsi, je n’y vais jamais pour La poste mais pour autre chose et je fais un saut à La Poste «au passage». Le temps de cette action est ainsi noyée dans la masse…

      Ce qui compte, c’est le SENTIMENT de ne pas avoir perdu du temps POUR ÇA.

      C’est ce que font certains lecteurs avec mon travail : ils le transforment en curiosité parmi d’autres, et parfois si je fais de l’humour, en drôlerie du jour, etc.

      Bien évidemment, ça pénalise l’évolution du système que j’ai mis en place il y a 10 ans, et qui n’était pas fait pour ça…

  2. Pour moi, c’est aller faire les courses. Le service du Drive m’a enlevé une épine du pied, mais je dois encore y aller pour chercher des fruits… j’ai été trop souvent déçue.

    • Intéressant !

      Et lorsque vous allez faire vos courses uniquement pour les fruits et légumes, est-ce que vous ressentez la même résistance que lorsque vous faisiez TOUTES vos courses ?

  3. Merci de nous aider à redéfinir nos choix, cet exposé clarifie bien les choses.
    Sinon à Gradignan on a un bureau de poste avec des employés souriants et dynamique et en open space et y aller est un vrai plaisir rapide.
    Vous pouvez être jaloux.
    Amicalement
    Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *