Les réussites derrière l’échec

Le 27 septembre au matin, j’ai eu un réveil positif ! C’est à dire sans sonnerie, en pleine forme et avec une sentiment de plénitude ! Pourtant, je venais d’essuyer un échec sans précédent : j’ai proposé à 4.000 personnes de venir avec moi au TEDx Alsace, et personne, absolument personne ne s’est inscrit ! Je ne savais pas encore que 2 lecteurs allaient me faire la surprise, donc dans ma réalité intérieure, il n’y avait personne !

Pourtant je ne me suis pas adressé à des inconnus. Il s’agit de personnes avec lesquelles je communique depuis des mois, voire des années pour la plupart. Les plus anciens ont reçu des dizaines de vidéos issues des TEDx précédents, et également des centaines d’articles orienté Développement Personnel. C’est LE public pour ce genre d’évènement ! J’aurais dû remplir une salle entière, et j’ai fait un FLOP ! Où est passé mon leadership ?

J’aurais donc dû avoir le moral dans les chaussettes, et pourtant, j’étais gai comme un pinson !  Et même si je tenais mon e-billet en mains, j’avais une heure d’avance en remontant l’escalator qui menait vers le hall de la gare.

La raison : j’avais rendez-vous avec Laurence, une lectrice de TIME-COACH !

Ma matinée TEDx à moi !

Si vous lisez les commentaires sous l’article «Sortie de bulle», vous verrez que Laetitia m’a écrit qu’elle travaille près de la Gare de Lyon, et qu’elle aura une pensée pour moi samedi matin. C’est intéressant comme attention, car elle a perçu l’en deçà de ma démarche :

– Il y a un être humain derrière la machine ! Je ne suis pas juste un distributeur d’articles en ligne. J’existe dans la vrai vie ! Communiquons davantage ! Rencontrons-nous ! Partageons des idées ! Co-Créons !

Laetitia a donc eu une pensée spéciale ce matin-là, sachant que je passais près de chez elle. Laurence a lu l’intervention de Laetitia et m’a écrit ceci :

– Je ne pourrai pas participer à ce TEDx, mais je passerai dans le 12ème arrondissement samedi matin et j’aimerais en profiter pour vous offrir un café avant votre départ.

Ma journée TEDx a donc commencé par une agréable rencontre : nous avons parlé pendant plus de 40 minutes dans le salon Grand Voyageur. Laurence a évoqué ses articles préférés, ce qui m’a permis d’identifier ses axes de développements prioritaires en quelques minutes. Nous avons pris congé avec la promesse que je la rappellerai début novembre, le temps pour elle de demander un coaching à son employeur. Je ne l’ai pas incitée à le faire. Elle a voulu me rencontrer dans ce but. Elle avait besoin d’aide pour présenter la demande à son patron : une personnalité difficile, mais généreuse et intelligente.

Même si sa demande n’aboutit à «rien», je suis heureux d’avoir aidé Laurence à mieux apprécier sa relation avec son employeur, et aussi à lui faire comprendre que dans une démarche de coaching ou de formation, elle n’était pas la seule bénéficiaire : sa demande méritait d’être présentée façon gagnant/gagnant.

J’ai donc très bien commencé mon samedi, en me rendant utile à quelqu’un, avec peut-être une opportunité commerciale au bout du suivi. Evidemment, j’aurais préféré remplir un compartiment du train Paris-Mulhouse et animer un coaching de groupe pendant 2 heures… C’est toujours plus valorisant d’être utile à 5 personnes et de multiplier les opportunités. Mais une personne, c’est déjà bien !

J’aurais également aimé, en sortant du train , rejoindre un autre groupe d’une dizaine de personnes : des alsaciens qui auraient fait un petit déplacement pour me rencontrer devant le théâtre de la Sinne. Certains seraient rentrés avec moi, d’autres seraient partis après une poignée de mains…

Mais je n’allais pas pleurer : je m’apprêtais à assister à l’un des meilleurs spectacles de l’année, suivi d’une soirée ou j’allais créer des contacts avec des dizaines de personnes de tous horizons. Il n’y avait vraiment pas de quoi se morfondre.

Ma soirée TEDx à moi !

Après la représentation, j’ai passé ma soirée à rencontrer, réseauter, échanger ma carte de visite, discuter avec les conférenciers et manger des petits fours… De même que certains magiciens font des tours de carte, j’ai fait une petite démonstration de MEMORY-COACH à 20 personnes qui m’ont donné chacun un mot à mémoriser. Ce petit attroupement de 15 minutes a augmenté mon entregent, et m’a permis de collecter un maximum de cartes de visite. J’ai beaucoup de personnes à rappeler, toutes intéressées par l’optimisation de leur temps, de leurs techniques d’apprentissage, de leur communication, de leur confiance intérieure, de leur perception…

Mon après-TEDx à moi !

En rentrant chez moi, gonflé à bloc, j’ai relu les commentaires laissés par une dizaine de lecteurs. Les mêmes commentaires que j’avais lus avant de partir :

  • Jacques, un restaurateur qui habite en Aveyron a été sensible à ma démarche, et me propose de venir me restaurer chez lui dès que je passerai dans le coin. Il est impatient de me faire goûter sa spécialité culinaire (l’estofinade). Grâce à l’intervention de Florence (vous pourrez ire la discussion dans les commentaires qui suivent l’article «sortie de bulle»), nous avons fixé le rendez-vous lors du prochain TEDx de Toulouse. Ainsi, nous serons 3 autour de la table (au minimum).
  • Mon article a également éveillé l’intérêt de Claire, qui est en phase de création de son entreprise, et qui souhaite s’entretenir avec moi pour d’éventuels partenariats.
  • Véronique me fait également une proposition de rencontre. J’espère que ce sera dans son atelier (elle est artiste) et qu’elle pourra me montrer comment elle travaille. Je pourrai lui souffler quelques idées «l’air de rien», et probablement me laisser inspirer… Cela me comblerait aussi de rencontrer sa maman, la doyenne de mes lectrices (je ne sais plus qui a incité l’autre à s’inscrire). Véronique et sa mère sont souvent intervenues suite à mes articles, soit pour partager une expérience, soit pour me remercier, soit pour poser des questions relatives à l’article… Elles sont dans le top 10 des intervenants de mes articles gratuits et payants.
  • Myriam est intervenue pour me dire que la rencontre ne sera pas pour tout de suite, mais que j’ai suscité sa curiosité pour aller au TEDx Montpellier. Elle est passée à l’action suite à ma proposition ! C’est comme si elle partait à ma rencontre. En tout cas, je suis acteur dans sa décision de s’offrir ce genre de cadeau.
  • Sophie, Corentin, Anne-Marie… me proposent de répéter l’initiative lorsque je me déplacerai dans leur région.

J’ai ainsi reçu, entre commentaires publics et courriers électroniques confidentiels, plus de 15 propositions de rencontres qui se feront probablement dans l’année. Certains lecteurs veulent juste me rencontrer, d’autres veulent évaluer la pertinence d’un coaching, d’autres encore envisagent un partenariat ou veulent me faire rencontrer quelqu’un…

C’est d’ailleurs grâce à TIME-COACH que j’ai rencontré Salah, l’organisateur du TEDx Alsace. J’avais rendez-vous avec un lecteur fasciné par mon travail, et Salah l’accompagnait.

Pour clore ce chapitre sur la «sortie de bulle», j’invite toutes celles et ceux qui se disent que l’occasion est passée depuis le 27 septembre se soldant par un échec, à envisager d’autres issues !

Mais je ne vais plus vous parler de moi, je vais vous parler de vous ! Rappelez-vous que je ne suis pas là pour raconter ma vie ! Mes tribulations et ce que j’en fais sont des invitations à penser, ressentir et agir autrement :

Rien ne se perd, tout se transforme

Dès que vous lancez une idée, un désir, un projet, un plan, etc. un certain nombre de personnes vous suivent immédiatement ! Ils sont parfois nombreux, parfois très peu… Mais quoi qu’il arrive vous pouvez multiplier par 10 voire par 20, le nombre de personnes qui transformeront votre proposition en quelque chose de plus personnel et de moins immédiat. Cette créativité est une propension naturelle humaine. Il vous appartient d’intégrer ce concept dans votre vision du leadership, au lieu de vous lamenter sur vos résultats instantanés, ou de vous en contenter…

Les résultats immédiats sont temporaires. Si vous abandonnez la partie, c’est le seul souvenir que vous garderez. Mais si vous persévérez en vous inspirant des ramifications que vous suggère votre public, vous obtiendrez les résultats escomptés dans la durée, et bien plus encore ! Car dès que vous appliquerez ce principe, le temps deviendra votre allié.

En me référant à mes états-d’âme instantanés, j’aurais pu abandonner cette newsletter ! Après tout à quoi bon me décarcasser ? Ce n’est qu’une source d’humiliations ! Mais en jetant l’éponge, j’aurais également renoncé à toutes ces «sorties de bulles», que mes lecteurs me proposent à leur rythme.

En maintenant le contact, la promesse reste active, et je peux concrétiser chacune de ces transformations, à l’occasion d’un déplacement. C’est de la co-création : le monde ne s’est pas arrêté de tourner le 27 septembre suite à mon «échec». Au contraire : il a reçu une impulsion qui participe à son mouvement dans la durée.

J’attends d’autres «sorties de bulles», à profusion. Et pendant que la force que j’ai déployée en septembre continue d’agir, je peux consacrer mon Energie du moment à créer de nouveaux mouvements. Ce sera l’objet de mon prochain article.

A++

Stéphane SOLOMON

5 réflexions au sujet de « Les réussites derrière l’échec »

  1. Merci pour cet article. C’est ce qu’on appelle la positive attitude : voir le meilleur de chaque chose qu’elle soit action, fait ou parole.

    Salutations
    Sophia

  2. YESSS ! ton billet m’a mis le sourire aux lèvres et insufflé une superbe énergie. On vit dans l’immédiat et du coup on mesure nos réussites et nos échecs sur une échelle de temps bien trop courte. Ce concours que j’ai raté (médecine en ce qui me concerne il y a de nombreuses années) a peut être été la chance de ma vie, celle qui m’a permis d’exercer un métier qui me convient mieux. Les bonnes choses sont peut être comme le bon vin : il faut un peu de patience pour qu’elles prennent toute leur ampleur.
    Merci Stéphane 🙂

  3. bonjour Stéphane,
    Je pensai a vous hier soir en regardant ma boite mails…
    Cela me fait énormément plaisir de vous lire à nouveau après ce long silence…
    Ne rien lâcher et rebondir…. :- )
    Que du positif
    merci
    Philippe

  4. Bonsoir à tous,

    Merci et bravo pour tous ces échanges, ces idées et aussi votre ténacité Stéphane. Au plaisir de futures rencontres réelles pour développer des projets et/ou lors de séminaires.

    Catherine

  5. Merci Stéphane pour ta ténacité et ta foi en l’humanité.J’ai envie subitement de louer la salle des fêtes de mon village l’an prochain pour le TEDx Toulousain afin d’inviter tous ces amis dans tes contacts autour d’un bon plat « d’ESTOFINADE » comme tu l’as très bien relevé et réinventer ensembles un monde meilleur ou le temps paraîtrait s’arrêter pour laisser place à une forme de lien supérieur permettant à chacun de se reconnaître et de s’apprécier tout en gardant sa différence et sa façon d’être en oubliant le passer et le futur pour VIVRE dans l’instant présent.

    Encore merci et donc à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *