Motivation++ reporté d’une semaine

Suite à un problème de santé (bénin, mais il fallait s’en assurer), je n’ai pas pu lancer mon atelier sur la motivation comme prévu le lundi 13 mai. J’ai décidé de le reporter d’une semaine, afin de revenir en force.

L’atelier est donc reporté au 20/05/2013.

Je tiens à être présent pendant les deux semaines de l’atelier, car il y aura des questions, des commentaires, des demandes de précision, des reformulations, qui nécessitent une présence énergique de l’animateur tout au long du programme. C’est pourquoi cet atelier n’est pas proposé toutes les semaines.

Bien sûr, je m’interroge sur les raisons pour lesquelles je n’ai pas pu commencer hier, comme prévu. Pourquoi ce malaise (Vertige paroxystique positionnel bénin) est apparu juste le jour du lancement, et m’a vidé des Energies essentielles à l’action ? Un peu comme un orateur qui aurait une extinction de voix le matin de sa conférence.

Je vais avancer une explication. Mais ce qui prévaut avant tout pour vous, ici et maintenant, c’est qu’il vous est encore possible de vous inscrire :

Inscrivez-vous !

On me demande parfois si cette façon de donner du sens n’est pas un peu naïve, une sorte de pensée positive biaisée… Puisqu’il ya un problème, profitons-en !

La pensée positive est effectivement une pensée biaisée, au même titre que la pensée négative. J’ai choisi la première forme, et comme j’ai longtemps été adepte de la deuxième, je peux comparer, et apprécier mon choix.

En ce qui concerne la naïveté apparente qui semble se fier au paradigme «le malheur des uns fait le bonheur des autres», c’est loin d’être aussi simple. En profondeur, je pense que ma façon de communiquer autour de ce nouveau programme n’a pas permis à certaines personnes de s’y inscrire. J’ai fermé les portes au lieu de les ouvrir. Satisfait d’avoir atteint mon seuil de rentabilité avec mes clients habituels, je n’ai pas cherché à convaincre davantage. Ce n’est pas congruent avec ma quête d’utilité.

Ca manque d’harmonie, et ça peut se manifester physiquement par des douleurs, de la fatigue, des vertiges…

Approche holistique

Le corps et l’esprit forment un tout indissociable. Un conflit intérieur peut se manifester physiquement. Il y a 50 ans, ceux qui en parlaient étaient traités de charlatans ou de mystiques. Aujourd’hui la médecine holistique est étudiée en faculté.

Pour que ma communication soit utile, je devrais tenter au moins 12 approches différentes, afin de convaincre différents types de personnalités, de sensibilités et d’intelligences. Lassé par des critiques récentes, je n’étais pas assez motivé pour aller plus loin. Avais-je ma place dans cet atelier sur la motivation, cette semaine ?

Visiblement, je ne m’y suis pas autorisé !

Ce sera pour la semaine prochaine.

Bien à vous,

Stéphane

2 réflexions au sujet de « Motivation++ reporté d’une semaine »

  1. Bonjour Stéphane,

    Je m’inscrit aujourd’hui en rentrant d’un séminaire doublé de vacances. J’avais juste aperçu l’annonce d’un nouveau programme et j’étais ennuyée de ne pas répondre immédiatement.
    C’est une belle occasion teintée de tristesse.

    De plus, votre expérience me fait penser à une situation vécue l’an passée avec mon extinction de voix dont nous avions parlé. Je ne sais pas quelle sensations et sentiments vous laisse cette situation mais j’y reconnais le chemin à parcourir et l’apprentissage constant. Le corps pense également et reste un bon indicateur des blocages et action discordante.
    Votre façon d’aborder les différents points ¨permet, je crois, de nous donner de l’intelligence et de créer une forme de proximité. Il est d’autant plus simple de poser des questions, de réfléchir et d’adapter.

    Je ne suis pas une adepte de l’expression « toute critique est bonne à prendre », car cela représente une facilité et l’abandon de sa responsabilité lorsqu’on accueille pas l’autre dans la discussion. Et j’ai l’impression de vous avoir vu dépenser une énergie folle.

    Voilà, ce nouveau programme va m’être très utile pour les mois à venir, pour tenir ferme mon changement de poste et construire de nouveaux projets qui émerge. Je me sens encore engluée dans des paradigmes négatifs et j’ai besoin motivation sur le long terme.
    Alors merci pour ce programme et je vous souhaite une bonne santé.
    Cordialement.

  2. Bonjour,

    « La pensée positive est effectivement une pensée biaisée, au même titre que la pensée négative. J’ai choisi la première forme, et comme j’ai longtemps été adepte de la deuxième, je peux comparer, et apprécier mon choix. »

    Votre témoignage sur me fait rebondir sur la couleur! Les choses sont elles grises parceque c’est leur couleur…ou parceque c’est la couleur que nous avons choisi de leur donner? (déja abordé avec vous il me semble?)

    Je suis convaincue que nous pouvons influencer la couleur des choses à partir du moment ou nous acceptons d’admettre que ce n’est pas la réalité qui nous limite, mais l’idée que nous nous en faisons. Alors oui, le corps n’est que l’instrument qui réalise ce que notre cerveau lui demande de faire, mais quand il alerte, mieux que de l’entendre, sachons l’écouter et admettre cette réalité: « le repos fait parti de l’entrainement! ».

    J’ai failli rester paralisé faute de n’avoir su le faire… donc, je tiens à vous féliciter de vous autoriser cette exemplarité.

    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *