Objectifs incompatibles ?
La solution !

Depuis une semaine, je vous invite à mon émission du soir, en variant les thèmes. Je reçois de plus en plus de félicitations, mais aussi des critiques, dont certaines sont très négatives, je vous les épargnerai.

Je tiens juste à vous rappeler que si mon actualité, mes actions, mes initiatives, mes idées, etc. vous déplaisent, vous pouvez mettre fin au malaise en 3 clics. A la fin de chaque courrier, vous disposez d’un lien de désinscription qui met fin à cette aventure interminable. Le courrier que vous êtes en train de lire ne fait pas exception. Si vous le souhaitez, vous êtes à 3 clics de la libération. Je n’ai jamais voulu nuire à personne, et je vous assure que si vous ne voulez plus entendre parler de moi ni de mes idées, votre solution est à portée de clic. Il est rare que dans la vraie vie les choses soient aussi faciles. Profitez-en !

Toujours là ? Chouette ! Nous sommes donc, à partir de cette ligne, entre Auto-Coachs ou entre personnes qui aspirent le devenir.

Nicolas m’écrit :

Stéphane, j’admire ce que vous faites ! La multiplication de vos initiatives et leur originalité me surprend à chaque fois. Malheureusement l’heure de votre direct n’est pas compatible avec mon organisation, mais si possible, je me ferai un plaisir de vous voir à l’œuvre en différé et à mon rythme. Je comprends que le direct soit important pour vous, mais pour moi, les thèmes que vous défendez sont impérissables. J’aimerais avoir accès au Replay, si cette façon de faire est compatible avec votre approche commerciale.

Nicolas a raison ! Il ne m’appartient pas de vous imposer mes horaires, et c’est bien pour cette raison que dès que l’émission se termine, de multiples ressources (que j’ai payées très cher) sont déployées pour que mon direct se transforme en vidéo Youtube, accessible de jour comme de nuit dans le monde entier. Non seulement vous pouvez voir et revoir mes émissions quand vous le souhaitez, mais si vous avez une heure disponible à un moment de la semaine, vous pouvez enchaîner 3 à 4 émissions d’affilée.

Il est vrai que ma préférence est pour le direct. Mais si le fait d’exprimer cette préférence la transforme en obligation, rien ne va plus ! Et comme le dit l’expression populaire : les jeux sont faits ! Je parle du «jeu interne» : Nicolas a construit une pression intérieure, un stress personnel, qui malgré mes efforts, a mis mes émissions hors de sa portée.

MON objectif est de parler à un maximum de personnes en direct. Mais si VOTRE objectif n’est pas compatible avec le mien, ça ne veut pas dire qu’il s’y oppose. Ça veut dire simplement que pour le moment, nous ne pouvons agir de concert. Je garde la porte ouverte pour une prochaine fois.

Vous comprenez le message au-delà de mon exemple ? Deux objectifs incompatibles ne s’opposent pas forcément, surtout si la contrainte qui crée l’incompatibilité est le temps.

Pour conclure, cette évocation qui est valable dans tout ce que vous entreprenez, je vous propose de passer à deux actions concrètes :

  1. Si vous voulez voir mes émissions en «Replay», c’est possible ! C’est prévu ! inscrivez-vous à l’émission de 20h00 et vous recevrez le lien vers le «Replay» à 22h00. J’ai bien compris que vous ne participerez pas au direct, mais comprenez que cette action donnera accès au «Replay».
  2. Trouvez dans votre activité actuelle quelque chose de similaire à ce que je viens de décrire, et passez à l’action ! Serait-il possible que vous ayez opposé deux choses, alors qu’elles sont simplement incompatibles pour une question de temps, d’argent ou d’autre chose ? Une simple Communication pourrait alors vous révéler qu’en pratique, on a pensé à vous.

Je pense à vous !

Voici le lien vers l’émission d’hier soir : Pourquoi formuler vos objectifs
Voici le lien vers l’émission de ce soir : Comment formuler vos objectifs

A++

Stéphane SOLOMON

 

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Auteurs du commentaire
EVELYNE66Stéphane SOLOMONSylviaAnnette GIBERTNicole Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nicole
Nicole

Bonjour Stéphane,

J’avais accumulé beaucoup de retard, j’en ai encore, dans la lecture de mes messages électroniques. C’est vrai. Mais j’apprécie toujours la lecture des lettres, parfois aussi des commentaires comme les loups, c’est plus difficile pour les émissions à regarder.

Cela provient aussi d’une grande fatigue dont j’essaie de trouver la solution, sans résultat pour l’instant, dont la cause vient de vaccins. Je ne savais pas alors qu’il y a des adjuvants, en fait de l’aluminium. Je ne sais pas qui pourrait m’aider à me défaire de cela, de cet aluminium.

Cela ne veut pas dire que je ne suis pas intéressée, mais j’ai beaucoup de travail et ce souci. Enfin, j’ai de la chance, pas de sclérose en plaque, pas d’autisme…

Bonne continuation,

Nicole

Annette GIBERT
Annette GIBERT

oui, en effet , pas d’incompatibilité je regarde les émissions en différé parce quel’heure de 20 h ne me convient pas mais les sujets traités m’interssent
merci annette

Sylvia
Sylvia

Bonjour Stéphane,
Je lis votre message à l’instant. Et je prends le temps de réagir.
J’aurais pu écrire ce que Nicolas a dit. Mais je n’ai pas pris le temps.
Difficile pour moi de suivre le rythme depuis presque un an. Cependant, je continue à vous lire dès que je le peux. J’aimerais pouvoir m’approprier plus votre coaching. Je suis sûre que le moment viendra. En tout cas, je cherche la solution.
Pour en revenir à l’article du jour, je reste persuadée que, malgré la multitude d’outils de communication à notre disposition et la facilité pour y accéder, notre plus grand mal aujourd’hui c’est notre difficulté à communiquer : à la bonne personne, les bons messages, sur le bon lieu, avec le bon outil, à la meilleure heure… Beaucoup de professionnels ne me contrediront pas j’en suis persuadée. La multiplication des moyens peut pallier quelque peu mais… Nous sommes assaillis d’information. Faire le tri n’est pas toujours simple. Notre cerveau bien souvent s’en charge sans que nous nous en rendions compte. Une information ne nous est pas utile immédiatement : on l’oublie. Dans mon travail, lorsque nous présentons une structure à nos partenaires, en expliquant son objet, ses activités, etc… Il n’est pas rare que quelques temps après, une personne présente à cette rencontre nous interroge pour savoir si nous ne connaîtrions pas une structure qui fait exactement ce que fait celle présentée… Nos objectifs ne devaient pas être compatibles lors de la réunion. Question de synchronisation.
J’aurais dû communiquer mes difficultés pour trouver la solution. Heureusement Nicolas l’a fait.
Merci à Nicolas. Et à vous Stéphane pour persévérance.

EVELYNE66
EVELYNE66

Bonsoir Stéphane,
Je tenais à vous remercier pour votre persévérance, vos partages sont toujours aussi enrichissant
Il faut du temps pour mettre en place une nouvelle façon de travailler, et affiner le mode de fonctionnement
Certaines personnes manquent de patience et de tolérance !
Vous avez pris de bonnes décisions en diminuant la durée, ( peut être 15 mn est un peu court, 20/25 mn me parait mieux) mais ce n’est qu’une idée.
Voir la vidéo en replay est vraiment un bonheur pour moi et AUSSI pour vos lecteurs
Cela fait plusieurs fois que je m’inscrit à 20 H pour le direct, mais des impératifs de travail font qu’au dernier moment je ne suis plus disponible à 20 H ! Pourtant le direct est intéressant ; les commentaires apportant un plus.
De toute façon, quoique l’on fasse, il y aura toujours des personnes insatisfaites ! … le plus important pour vous ce sont celles qui le sont !
Bonne continuation Stéphane et bonne soirée