On complote contre vous !

J’ai quelque chose de très important à vous dire : on complote contre vous !

Si si… Je vous assure ! On vous cache des choses… On conspire dans votre dos… Si vous saviez ce qu’on vous cache, vous n’agiriez pas du tout de la même façon. D’ailleurs, il est temps de vous révéler ce secret qui gâche et détruit notre monde. Ne vous laissez pas faire ! Agissez avant qu’il ne soit trop tard.

Préambule

L’année dernière, j’ai aidé un père de famille atteint d’une maladie grave, à réconcilier ses 3 enfants. Ces derniers étaient en train de se disputer son héritage, avant-même que leur père ne quitte ce monde. Rencontre après rencontre, questionnement après questionnement, émotion après émotion, j’ai réussi à ramener les 3 gaillards à la table des négociations, puis à la réconciliation. Pour me remercier, avant de quitter ce monde, le vieil homme me livra un secret millénaire. Il me fit promettre de le dévoiler à un maximum de personnes, car lui-même a souffert toute sa vie de l’avoir caché. Il m’a même confié que c’est probablement le fait d’avoir gardé le secret qui est à l’origine de son agonie, et aussi du fait de ses 3 enfants soient devenus des ennemis !

Il ne garda pas le mystère de gaîté de cœur, mais les quelques hommes qui l’entretiennent ne veulent pas que le peuple sache ! Ils veulent garder l’abondance et les bienfaits du secret pour eux et pour leur descendance. Ils sont prêts à tuer pour que le secret demeure… Mais mon client a vu, alors qu’il était dans le coma, qu’il était temps de révéler au monde les clefs de la liberté, quitte à défier les conspirateurs.

Si je vous écris aujourd’hui, c’est parce que je vous ai choisi parmi des milliers de personnes, afin de vous divulguer ce secret. Je vous le dévoilerai, puis vous pourrez le dévoiler à votre tour. Toutefois, comprenez que pour pouvoir le faire, j’ai besoin de moyens de diffusion, et aussi de me protéger contre les malfaiteurs qui ne tarderont pas à se manifester. Je me sens investi d’une mission importante, aidez-moi à rendre au monde ce qui lui appartient : le secret de la loi de l’Attraction !

J’ai créé un programme spécialement pour ça. En 9 semaines, vous découvrirez ce qui vous permettra de transformer votre vie à tous les niveaux : Santé, Amour, Argent, Spiritualité…

Pour des raisons propres à la Loi de l’Attraction, je dois limiter le nombre d’inscriptions à 123, c’est le nombre d’or (1,618) multiplié par lui-même 10 fois. Je vous expliquerai pourquoi lorsque vous serez à l’intérieur du programme. C’est simple comme bonjour, mais il faut passer par quelques explications préalables, que je diluerai progressivement.

Inscrivez-vous !

Comprenez qu’avec ma capacité de Communication (vous êtes plus de 4.000 à recevoir cette invitation), les inscriptions se clôtureront dans quelques heures. Je suis désolé pour celles et ceux qui recevront ce message trop tard, mais je ne peux pas faire autrement. Cependant, si une place se libère en cours de programme, vous pourrez remplacer la personne qui partira, afin de maintenir l’équilibre à 123. Ecrivez-moi pour être placé sur liste d’attente.

Cliquez ici si vous vous y êtes pris trop tard…

La grande question

A votre avis, aurais-je fait plus de 41 inscriptions en utilisant ce type de communication ?

Eh oui… 41 inscriptions, c’est le score que j’ai enregistré ce mois-ci pour le programme ATTRACTION++. Souvenez-vous : il y a quelques semaines, je vous ai écrit un article amusant sur le phénomène d’attraction des moustiques. J’expliquais que ces petites bêtes étaient attirées par les réactions chimiques produites par notre corps, et qu’il est plus probable de se faire piquer par les moustiques lorsqu’on en a peur. Aucun mystère là-dessous, tout s’explique (ou presque) scientifiquement et psychologiquement.

C’est une constante de Communication que j’ai choisie et que j’entretiens :

Soyez proactifs : votre vie est entre vos mains ! Arrêtez de vous plaindre de tout ce qui vous dépasse… Il y a bien des phénomènes apriori mystiques qui s’expliquent et que vous pouvez contrôler ! En ce qui concerne les mystères qui font la beauté de la vie, rassurez-vous ! Il en restera toujours, ils seront juste placés quelques niveaux plus haut, parce que vos nouvelles compétences vous donneront accès à d’autres possibles…

Avec cet article et quelques autres basés sur la proactivité, j’ai réussi à convaincre 41 personnes de s’inscrire à mon programme… C’est très peu ! En tout cas, si j’en juge par le nombre d’inscriptions d’autres confrères, c’est ridicule…

Mauvais vendeur !

Rien à faire, je suis trop mauvais ! Que font les autres ? Ils utilisent quatre vecteurs de vente extrêmement puissants :

  • La théorie du complot (on vous cache des choses !)
  • L’élitisme (ferez-vous partie des 3% qui sortent du lot ?)
  • La superstition (j’ai des secrets mystiques à vous révéler…)
  • La pénurie (il n’y en aura pas pour tout le monde)

Avec ça, on peut vendre de l’air des Pyrénées dans des boites de conserves pour soigner les insuffisances respiratoires ! Oui… Avec l’histoire que j’ai racontée plus haut, j’aurais fait 123 inscriptions sans aucun problème. Même avantage, car je ne suis pas obligé de croire ce que je vous raconte pour vendre : Business is Business.

Un sérieux dilemme

Je suis sûr, convaincu, persuadé à 200% que mes produits et mes services sont très bons. Bien meilleurs que tous ceux qu’on fait miroiter avec les effets bling-bling habituels. Mais que faire lorsque le peuple veut du bling-bling ? Que faire s’il a été conditionné pour acheter seulement si on utilise des vecteurs de vente qui vont à contrecourant des valeurs du Développement Personnel ? Dois-je me contenter de 41 inscriptions, me disant que j’ai fait mon maximum avec intégrité ou serais-je plus inspiré d’utiliser les technique qui vendent ?

Non… Je pose mal la question, car le mot «vendre» provoque des spasmes chez beaucoup de mes lecteurs, vu qu’il est question d’argent dans un processus qui se veut humaniste. Je vais poser la question autrement :

Dans la mesure où je veux AIDER un maximum de personnes, puis-je utiliser la révolte, la superstition, l’élitisme, le sentiment d’injustice, de manque, de peur… pour inviter mes prospects à rejoindre un programme qui est censé défendre les valeurs contraires ?

Allez ! Je vous laisse répondre à cette question, ce dilemme… C’est bien plus qu’un dilemme, c’est une contrainte paradoxale :

  1. Si je cède je me damne
  2. Si je ne cède pas, je me condamne
  3. Le problème se représentera à chaque initiative…

Et vous ?

Je me vois obligé de le rappeler à chaque fois : puisque nous sommes dans un cadre d’auto-coaching et que vous m’avez confié le rôle d’animateur, qu’en pensez-vous concernant vos propres objectifs ?

Entre ces 4 vecteurs de vente, lequel utiliseriez-vous volontiers, et lequel ne pourriez-vous pas utiliser, quitte à «fermer boutique» ?

Je ne suis quand-même pas le seul à me poser ce genre de questions…

A vos plumes.

Et A++

Stéphane SOLOMON

23 réflexions au sujet de « On complote contre vous ! »

  1. Non, mais ne soit pas trop convaincant quand même, Stéphane, on va avoir trop de monde dans attraction ++. Une petite cinquantaine, c’est bien. Ca se passe super-bien pour les inscrits, merci.

    😉

  2. Bonsoir

    Alors oui j’ai cliqué par facilité !
    En effet j’ai voulu m’inscrire à votre nouveau programme , il y a trois jours et vous ai posté un message.
    Et puis je me suis décidé à m’engager. Ce clique ,en me tendant les bras m’évitait des recherches, pour m’inscrire.
    Je vous avoue qu’au fur et à mesure ,je sentais le marketing prendre le pas sur le fond de valeur ajoutée
    .Après 25 ans de commercial dans la communication, j’ai trouvé légitime de votre part ,de vouloir vendre vos programmes par un canal qui toucherait un public sensible …Et alors ! Tout le monde à le droit de se tromper et de vouloir progresser ,cela ne fait pas de vous un « mauvais client » .
    Pour ma part j’étais déjà convaincue alors j’ai simplement souris…
    et pour le coup toujours pas inscrite !!!RRARARRRHH
    L’incohérence est une chance pour certains ,comme moi de pouvoir, adhérer à votre programme et la philosophie ‘importe peu dans le déclencheur .Nous surfons avec des outils de communication « éclairs » qui deviennent à eux seuls le lien déclencheur.
    Je vous suis depuis plus de 4 ans , lors d’un seul échange ( sur la commercialisation de programmes d’un autre de vos confrères) ,j’ai eu à douter de la cohérence de votre construction marketing en lien avec les valeurs de l’auto coaching ( votre auto coaching).
    Ainsi double effet » kiss cool  » puisque je fais partie de ce genre de client qui peut officialiser un contrat par une poignée de main et une petite tape dans le dos et ce pour longtemps!!!!
    Contrat moral quand tu nous tient !

    C’est ce genre de confiance que je vous porte,Monsieur, et à aucun moment ,en ouvrant un de vos messages (que vous avez eu le soin d’écrire avec délicatesse, humour, vitalité,…) sauf exception, RIRES ,
    je ne doute de votre sincérité .
    C’est bien tout cela que vous m’avez aussi enseigné ..Isn’t it ?

    Il est donc incohérent de croire que votre incohérence dévoilée ne serait pas ,comme les mathématiques pour les nombres négatifs(,une addition qui deviendrait positive) une porte ouverte,une main qui se tend…….. ?????

    Morale de l’histoire : Il suffit d’un clic pour balayer l’incohérence !!
    Allez sans rancune !

  3. bonsoir Stéphane,
    Vrai, j’étais interloquée par le début de ton texte.
    Me dire cela à moi, rien qu’à moi ??? pas possible
    Je n’ai pas cliqué sur « inscrivez-vous », car j’ai vu que tes arguments continuaient, et j’ai voulu me rendre compte.
    Tu en fais TROP
    Si je suis parmi les 41 de ton ATTRACTION+++, cela me suffit, je n’allais quand même pas me lancer sur une nouvelle attraction.
    Dommage , et bonne nuit à cette heure d’écoute

  4. Bonjour Stéphane,

    les vecteurs commerciaux classiques que vous évoquez , ne sont pas compatibles avec le contenu de vos programmes, qui, pour simplifier poussent à la réflexion et à l’action plutôt qu’à une réaction émotionnelle.
    Quand à parler de dilemme avec ses croyances limitantes sur deux options: est ce la bonne attitude??

  5. Bonjour Stéphane,
    Il existe une propriété intrinsèque à tout apprentissage qui s’appelle :
    « l’effet cumulatif de l’apprentissage ». Ca signifie que lorsque vous avez appris quelque chose non seulement cette « chose » devient un tremplin pour d’autres apprentissages, mais ce que vous apprenez ensuite s’acquière de plus en plus vite et constitue avec les précédents acquis un tout bien plus grand que la somme de ses parties.
    Si on cumule ceci avec le bouche à oreille (le tam-tam de la brousse) et l’expansion de conscience chez l »enseignant comme chez ceux qui apprennent (et la plupart du temps chaque personne est son propre enseignant et son propre lève), alors se passe un autre phénomène magique: la contagion. La maladie est heureusement incurable: toute personne touchée devient à son tour porteuse et contagieuse.
    Ce que vous faites est si humain que les personnes touchées le sont aussi de plus en plus.
    C’est bien cela l’aspiration suprême n’est-ce pas? Activer les ferments de l’évolution humaine. Ca se fait pas à pas, article après article, défi après défi.
    Vous le faites.
    Dans ce projet il est impossible d’être condamné, sauf par soi-même.
    Alors c’est sûr, ne pas céder à la tentation de facilité.

    Attraction ++ est un merveilleux programme où l’on ne sait plus qui est le maître et qui est l’élève, où le sentiment dominant quand on répond à une proposition, est de sentir que l’on s’adresse un peu à Stéphane, beaucoup à la communauté engagée dans la recherche, et énormément à soi-même.

    Ce programme est un facteur puissant de croissance personnelle et collective. C’est un régal et j’espère que les amateurs d’expansion intérieure vont s’y joindre avec enthousiasme.

    A bientôt sur attraction ++, avec gratitude ++

  6. Stéphane
    Amusant, comme introduction ! Grâce à vous,je lis les lettres en entier, j’ai compris que certaines réservaient des surprises ! En ce qui concerne les méthodes de vente d’un programme ou d’un produit, à mon grand regret trop de personnes « fonctionnent  » avec ces appâts, le secret, la pénurie, le complot ( pour certains voyants se sera  » vous êtes envoutés ! etc.
    Cela fait plusieurs années que je lis vos écrits et j’ai ressenti que ce n’était pas votre demande réelle !
    Vos programmes sont bons et m’ont beaucoup apportés; La vrai question : Pourquoi en étant sincère, sur 4000 contacts, seulement 41 INSCRITS ?
    Si je me trompe pas, cela fait un retour de 1% ! Mais actuellement les retour sont faibles ! Il y a eu les impôts et maintenant les fêtes! Et puis peut être qu’il faudrait contacter de nouvelles personnes.
    Pour la réponse à votre question, je n’utiliserais ni la théorie du complot, ni la superstition
    Cordialement

    • Ah Bein voilà ! Merci Evelyne !

      Enfin une réponse d’auto-coach ! Car il ne faut pas oublier la question : en dehors du fait que le succès rencontré par mon lancement n’est pas à la hauteur de mes attentes (et qu’il y a différentes raisons et prétextes à avancer), il y a aussi la question finale :

      Jusqu’où êtes-vous prête à aller pour arriver à vos fins ?

      Et vous me répondez que la théorie du complot et la superstition, ce n’est pas votre truc !

      Mais sans forcément aimer ça (par élimination), vous pourriez utiliser la pénurie illusoire ou le sentiment d’élitisme.

      Je n’insulterais pas le marketing ou le commerce au point de demander pourquoi il faut utiliser des techniques pour vendre, et je n’insulterai pas l’être humain au point de demander pourquoi il faut utiliser des techniques pour convaincre… Mais quelles limites fixer est une vraie question.

      Je me la suis posée (et me la pose encore), et je vous invite à vous la poser surtout si vous avez la conviction que votre produit sera très utile à vos interlocuteurs.

      Merci Evelyne.

  7. Bonjour à tous !

    A la lecture de ce message, j’ai eu de vraies nausées, vraiment, de celles qu’on a en lisant un message qui dérange, et en même temps, j’ai poursuivi la lecture sans inquiétude, parce que depuis le temps que je vous lis et bénéficie de vos méthodes et de nos échanges, je savais qu’il y avait un message plus « vrai » qui allait venir. Je ne me suis pas trompée, évidemment, et vous confirme que pour ma part je choisirais l’intégrité et aucun des 4 vecteurs, les 4 me donnent, physiquement, envie de vomir.

    Mais le constat du si faible nombre d’inscrits m’atterre et me rappelle finalement l’histoire que vous nous aviez racontée du petit cinéma art et essai, qu’un trop petit nombre fréquentait, et qui à chaque menace de fermeture, générait une mobilisation incroyable…

    Ce petit cinéma avait besoin d’exister tous les jours pour le plus grand nombre, pour avoir une raison d’être, sa disparition n’avait rien de dramatique pour son directeur, car il avait ailleurs un autre cinéma bien mieux fréquenté.

    Il me fait penser un peu à vous, à nous… Vous n’avez pas besoin de nous pour exister brillamment dans le milieu du coaching, vous avez une telle facilité de plume, un tel talent pour déclencher en nous l’envie de meilleur et les clés pour y accéder. Mais vous nous donner la chance d’être là pour nous, pour que nous puissions être nos propres coachs.

    Je crois donc, en réalité, que ce ne sont pas vos arguments dégoûtants qui devraient nous permettre d’atteindre le nombre d’or, car ils démontrent tout sauf l’essence du programme vendu. (Quoi que, a contrario… la répulsion / l’attraction…).

    Je crois que votre meilleur argument, c’est nous, les 41 : nous aurions dû, à mesure du programme, inviter, attirer, avoir la générosité de partager notre secret, le secret de ceux qui « savent », le secret que derrière une simple prise de décision, on a TOUT à gagner.

    N’étant pas concernée par le lien « cliquez ici c’est trop tard », je n’avais pas cliqué, puis à la lecture des commentaires, je suis remontée, « pour voir »… Enoooooorme, génialissime, comme d’habitude.

    MERCI Stéphane, vous êtes d’une générosité extraordinaire d’avoir choisi d’utiliser toute votre énergie à nous aider à vivre une vie merveilleuse. Car on le peut TOUS.

  8. À la lecture des réactions, je me dis, entre autres, que les 41 personnes inscrites sont sans doute celles qui ont le moins besoin de ce programme, elles ont déjà tout compris ! ou presque… (Surtout ne nous abandonnez pas, Stéphane ! on a encore besoin de vous !) Les 123 personnes qui se seraient inscrites via l’autre argumentaire seraient à coup sûr différentes, et plus éloignées de l’objectif. Mais auraient-elles réussi à changer d’état d’esprit, même en 9 semaines d’un programme génial ?
    Bien faire, mais aboutir à un résultat limité : petit nombre d’adhérents déjà convaincus, ou mal faire, mais gagner plus d’argent et avoir un peu plus de chances d’être le déclic qui changera vraiment tout pour quelques personnes ?
    Ce dilemme me rappelle celui qui se posait à moi à une époque où j’avais la responsabilité de collecter des fonds pour une ONG. Obligation d’efficacité : si les méthodes employées ne provoquent que de faibles remontées, on en arrive à « gaspiller » les ressources de l’ONG en frais de collecte au lieu de les diriger vers les projets que les donateurs ont voulu soutenir. Mais comment atteindre l’efficacité sans recourir aux leviers qui « font pleurer dans les chaumières » ? Je n’ai pas de réponse simple à ce dilemme. C’est un équilibre fragile. Où est, précisément, la frontière entre persuasion et manipulation ?
    Je me demande si, en cherchant bien, on ne trouverait pas dans les « vrais » argumentaires de Stéphane des relents d’élitisme, des zestes de révolte, des miettes d’exploitation d’un sentiment de manque, et même des trucs qui frisent la superstition. Et pourquoi pas ? Tout est question de dosage et de respect de l’autre.
    Et puis, il y a des produits grand public, et il y des produits pour connaisseurs. Il y a Time-Coach, et il y a des programmes qui mènent un peu plus loin ceux qui y sont prêts. Ça, c’est applicable dans beaucoup de domaines.

  9. Bonjour Stephane,
    Le demarrage etait tellement gros, caricatural, que ca ne pouvait pas etre serieux. De votre part en tout cas ! En tout cas, la question que vous vous (et nous) posez « quel moteur utiliser pour convaincre les lecteurs d’adherer » est tres interessante.
    1%, quand on y pense… c’est dans la moyenne de reussite des « lettres de vente » classiques. Comme le suggere un commentaire ci-dessus, une des solutions serait peut etre d’augmenter votre liste ? (pour le bonheur de beaucoup de nouvelles personnes !)
    Mais pour vous, ca pourrait etre plus que 1%, compte tenu de la qualite des programmes que vous proposez !
    Voyons donc ces moteurs:
    Pour ma part, je n’utiliserais pas le complot ni la superstition. Par contre, la penurie et l’elitisme ne me genent pas excessivement.

    La penurie (reelle – exemple: nombre de places limite pour des raisons techniques) ou artificielle (dans trois jours, je double mon prix, ou je retire l’offre) ne me parait pas damnable ! Vous recompensez ceux qui se decident plus vite, vous les aidez a lutter contre la procrastination, qui me parait etre beaucoup plus nocive – c’est un mal qui me touche moi meme et me cause beaucoup de tort – que le fait de « se faire avoir » par une « urgence illusoire ». D’ailleurs, en achetant votre programme, on ne se fait pas avoir ! Evidemment, si vous enseignez ensuite les concepts important/urgent, l’utilisation d’un tel moteur serait assez mal venue.

    L’elitisme… Qu’on le veuille ou non, il existe. Comme partout, il y a quelques leaders et un gros peloton de « gens moyens ». Vous pouvez soit viser les quelques leaders, qui vont adherer au programme meme si vous n’utilisez pas les « moteurs », soit vous adresser au peloton en leur proposant de beneficier d’un super programme, donc d’integrer l’elite. A partir du moment ou vous ne leur offrez pas de la poudre de Perlimpinpin, qu’y a t il de mal a cela ? Vous les faites grandir… (nota: si vous ne connaissez pas l’origine de cette fameuse poudre, je vous suggere vivement la lecture des contes de la Saint glinglin, de Robert Escarpit. Vos jeunes enfants adoreront).

    Je pense aussi qu’il existe d’autres moteurs que vous n’evoquez pas pour convaincre les gens d’acheter.
    1/ plaisir. Grace a ce programme, vous vous sentirez grandi, plus libre, plus conscient de vos capacites, plus confiant en vous meme, en paix avec vous meme, en paix avec vos proches, etc… je pense que vous utilisez deja ce moteur. Peut etre faut il appuyer un peu plus ?
    2/ La douleur. Un moteur encore plus puissant.
    Ex: grace a ce programme, vous ne vous sentirez plus « paralyse par la peur d’agir », ou « incapable de prendre une decision » (cf methode du TAC au TAC), ou « en rupture de communication avec vos proches », ou « trop timide pour prendre la parole face a un groupe et exprimer vos idees », etc… Les gens souffrent reellement de telles situations. Et vous pouvez les aider.
    3/ La peur. L’argument classique des vendeurs d’armes, de portes blindees ou de video-surveillance. Ce moteur est tres controverse, et a juste titre. Il est utilise massivement par la presse pour faire vendre les journaux ou regarder des emissions TV ou autres. A manier avec beaucoup de precautions dans le developpement personnel. Par exemple, lorsque vous proposez d’aider (reellement) votre cible a se debarasser d’une douleur. Certains vendeurs suggerent l’argument « que vous arrivera t il si vous n’avez pas regle ce probleme dans les xxx mois a venir? » Si c’est un risque reel, la question merite reflexion. Si c’est uniquement « pour faire peur » parce qu’il n’y a pas un vrai risque, on tombe dans la manipulation mal intentionnee… Je n’ai pas d’avis tranche sur cette question, et c’est vrai qu’elle m’interpelle. Puis-je moi-meme utiliser ce stratageme ? Qu’en pensez-vous ? Peut etre dans le doute vaut-il mieux chercher un autre moteur, et eviter ainsi d’etre « damne » 🙂 ?
    3/ Demander a votre audience ce dont ils ont le plus besoin maintenant. Vous combinez la douleur et l’urgence d’en sortir. La plupart des personnes qui vendent des methodes pour reussir sur internet suggerent cette technique (un simple sondage).
    4/ Utiliser des partenaires ayant une audience complementaire a la votre, pour toucher plus de monde.

    Je pense qu’il faut oser utiliser les methodes qui fonctionnent, a partir du moment ou elles ne vous damnent pas (c’est a dire qu’elles ne sont pas contraires a vos valeurs ni a votre enseignement). Et bien sur, sans utiliser de trop grosses ficelles, du genre « il me faut 123 adherents parce que c’est le nombre magique… », c’est a dire sans prendre les gens pour des idiots.

    Voila, il y a sans doute encore d’autres moteurs (voir par exemple les 11 besoins du client evoques par Brian Tracy dans son livre « Psychologie de vente ». Certains de ces besoins peuvent s’averer interessants pour les programmes de developpement personnel).

    Benoit

  10. Bonjour Stéphane,

    Très intéressant ton article et très actuel pour moi !

    Je me lance dans le marketing de réseau et je rencontre exactement ce challenge. Je suis prêt à vendre un produit qui va améliorer la vie des gens. Mais je trouve le prix du produit trop élevé en comparaison avec le marché.
    Ca signifie que je dois vanter ou utiliser des techniques de vente (comme celles que tu listes) pour arriver à vendre mon produit, pour prouver qu il est meilleur que les autres du marché. Si je ne le fais pas (dans la mesure où je n’ai que peu d influence sur le prix de vente) je ne vendrai pas.
    D’où le même dilemne: soit j’accepte la démarche (ou je trouve un vecteur de vente qui me convient) et je peux avance dans le business ; soit la démarche me parait malhonnête et je dois laisser tomber l’opportunité de business.

    Dans les vecteurs que tu proposes, j utiliserais plus volontiers le vecteur « élitisme » parce que c’est celui qui se rapproche le plus de la réalité.
    Le complot et la pénurie (non avérés) sont pour moi plus malhonnêtes.

    Merci !

  11. Cet article me fait penser au « story telling » de Seth GODIN et à l’attraction des personnes qui ont la « même vision du monde ». J’y vois comme une façon auto-tordue++ d’utiliser le story telling sans le nommer dans la première partie de ce post-blog avec une fiction grossière (mais qu’on se cache à nous même) puis dans la deuxième partie au-dessus de la vente mais aboutissant à une commande?.
    Toute la mise en scène vise aussi à faire acheter un programme bienveillant d’auto-coaching qui renvoie ainsi une vision du monde tordue (ou trop complexe) que peu de personnes peuvent partager ?

    L’attraction pourrait alors être dans le mystère ou la curiosité, puissant moteur émotion vers l’actions mais..résistance..il faut payer! Tout est gratuit sur Internet non? Pourquoi l’argent est-il un frein quand l’idée est bien amenée ? Il y a dans ce fait plus de paradoxe ou peut-être une injonction paradoxale (double contrainte)..du genre:  » Je t’ai fait la cour, tu crois en mon amour..alors donne mois 72 euros ! »
    âme éditée

  12. Le bling-bling ne me parle pas, plus c’est bling-bling, moins j’adhère. Mais il fut un temps ou j’ai pu me laisser séduire par ce mensonge de l’apparence, je l’avoue, mais je ne me juge pas, je préfère en rire avec bienveillance…
    Peut-être que divers types de message pour vendre un même produit serait une possibilité, aller cueillir les cœurs là ou ils sont, là où ils en sont…
    Puisque le but est noble, développer son intériorité et permettre au plus grand nombre de le faire, pourquoi pas après tout?
    Le ‘Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde’ de Gandhi pourrait être porteur aussi, les sages inspirent… La loi d’attraction des sages…
    Je formule le souhait que votre programme remporte un franc succès.
    Bien à vous!

  13. Bonsoir,

    Waouh, là j’ai beaucoup ri …. le début du message m’a sidéré, je suis allée jusqu’au bout pour dérouler l’ensemble de la pensée….. Et j’ai cliqué par curiosité.

    Bingo ! Je me marre ! et oui, je ne fais pas partie des 41 pionniers mais les arguments tradi évoqué me laisse de glace. D’abord un message de vente pour un produit quel qu’il soit ne peux pas m’être destiné rien qu’à moi, c’est du suicide commercial ; le complot c’est gentil mais fatiguant. La pénurie dans notre monde actuel occidental c’est sans doute quelque peu exagéré quand à la superstition cela dépend de l’illusion que l’on se crée. La « vraie question » selon moi est de savoir si l’on est prêt à être responsable et à construire la confiance.
    Bonne soirée et de très belles fêtes à tous !

  14. Ping : Excuses ou actions ? | ATTRACTION++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *