Parents Épanouis, Enfants Heureux

Il m’arrive souvent de recevoir des messages de parents désemparés face à leurs enfants. Il peut s’agir :

  • Des intelligences de l’enfant, que les parents se sentent incapables de suivre
  • Des passions de l’enfant, que les parents se sentent incapables d’accompagner
  • De la détresse de l’enfant, que les parents se sentent incapables de comprendre
  • Du manque de soutien que notre monde accorde aux enfants «différents», et qui met les parents en rage…
  • etc

Mais le plus souvent, c’est le manque de Confiance en Soi de l’enfant qui apparaît dans ces correspondances. Un trait de caractère que les parents aimeraient stimuler chez leurs enfants. Ils seraient prêts à tout donner pour ça, puisqu’ils savent (à leurs dépens) à quel point c’est important.

Je pourrais en profiter, car il y a un sacré marché. Mais je ne le fais pas pour une raison très simple : il ne sert à rien de stimuler la Confiance de l’enfant, si en retournant chez lui, il observe le manque de Confiance de ses parents s’exprimer régulièrement.

Supposons que je dise à un enfant, lors d’une de nos sessions, que la confiance en Soi, passe par la confiance en ses Choix :

Fais ton CHOIX et fonce ! Donne-toi tous les moyens d’y arriver, et tu verras, si tu sais exprimer clairement ce choix, que beaucoup de gens vont se mettre au service de tes convictions, et parfois même, des systèmes entiers (l’école, ton groupe d’amis, ta famille toute entière) vont plier face à cette force qui t’anime ! Même la Nature te fera régulièrement un clin d’œil pour te rappeler qu’elle est avec toi !

L’enfant est capable de comprendre ce genre de choses (souvent plus vite et plus intensément qu’un adulte). Pendant 2 heures, nous allons discuter de ses projets de vie, et il va ressortir gonflé à bloc ! Puis il va rentrer chez lui et il entendra cette discussion entre papa et maman :

– De toute façon, on est tous foutus ! Et aux prochaines élections on va
encore voter pour un président qui va réduire tous nos espoirs à néant
en quelques mois !

– Pour nous en sortir, il faudrait que je demande une augmentation
à ma chef, mais telle que je la connais elle refusera net ! Je suis
même sûre qu’elle se prépare chaque matin devant son miroir
à me balancer son refus !

– Fais une proposition raisonnable… Tu connais la fable de la grenouille
qui veut se faire aussi grosse que le bœuf… Le petit vient de l’apprendre
à l’école, c’est un signe !

– Oui, mais c’est dur d’être dirigée par des incompétents…

– Si ça se présente mal, retire-toi et ne tape pas ta gueulante
comme la dernière fois ! Si tu te fais virer ce sera la fin des haricots !

– Avec 3 millions de chômeurs qui attendent de prendre ma place,
je n’ai pas envie de m’énerver. J’ai compris la leçon la dernière fois :
un tien vaut mieux que deux tu l’auras…

Ces parents qui viennent de sacrifier une belle somme pour le Coaching de leur enfant, vont détruire tout l’optimisme que j’ai puisé en lui, dans l’heure qui suivra. Séance après séance il reviendra me voir avec son pion positionné sur la case départ… C’est la raison pour laquelle j’ai refusé la dernière proposition qui m’a été faite lorsqu’un parent m’a supplié :

Occupez-vous de mon fils, moi je suis déjà foutu, mais lui, vous pouvez encore l’aider !

J’ai coaché beaucoup des «parents foutus» et les résultats se ressentent forcément sur leurs enfants, sans que j’aie besoin de connaître leurs prénoms…

Explications

Imaginez le même enfant que tout à l’heure : après sa journée d’école et son après-midi consacré à sa passion, il rentre chez lui, et entend cette conversation :

– Avec les choix qu’on a fait, cette loi ne nous est pas très favorable…
Tu penses que je devrais accepter la mission au Japon ? Ca remettrait
les comptes à flot, mais je ne vous verrai plus pendant 3 mois !

– On en a discuté a semaine dernière et il est clair que cet éloignement
n’est pas le genre de choses qui nous ressemble… Je vais demander
une augmentation à Liliane, je pense qu’elle est consciente que je la
mérite largement.

– Sinon tu peux changer de boite : il y a plein de sociétés qui n’attendent
que toi. Si tu veux, demain je passerai à La Poste et j’achèterai une
centaine de timbres de collection pour que tu puisses envoyer tes CV.

– Pour le moment, je préfère tout miser sur mon entretien plutôt que
d’envisager un autre plan. Si Liliane refuse, je ferai ma demande un cran
plus haut… Et si ça ne plaît pas j’achèterai des timbres… Mais pour le
moment je préfère partir gagnante et mettre mon focus sur tout ce que
je peux apporter à cette boite. Il y a plein de projets que je peux prendre
en mains et je vais m’autoriser à faire des choses simples…

Et voilà… Cet enfant vient d’être coaché gratuitement à la maison, et ce qu’il vient de VIVRE est dix fois, cent fois, mille fois plus puissant que deux heures de coaching avec moi.

Je ne coache les enfants que lorsqu’ils ont un rôle précis à jouer dans un projet familial et que les parents font partie intégrante du coaching.

Parents Epanouis, Enfants Heureux

Demain (jeudi 9 février) à 21h00, je co-animerai dans le cadre de mon émission «Duo de Coachs», une session entièrement réservée à la Parentalité Positive. Ma co-animatrice, Sandra KASPRZAK, vous proposera quelques bonnes pratiques avec les jeunes enfants, puis j’enchaînerai avec des outils d’éveil concernant les adultes, en passant par quelques évocations sur la période de construction qui fait couler tellement d’encre : l’adolescence. Nous avons décidé d’intituler cette émission :

Parents Épanouis, Enfants Heureux

Je vous y attends.

A demain,

Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *