Pour qui voter ?

Le meilleur candidat, c’est :

VOUS-MEME !

  • Qui peut changer positivement votre vie ?
  • Qui est assez motivé pour étudier les meilleurs plans pour VOTRE avenir ?
  • Qui peut décider, lorsque vous avez mal au dos, si vous devez opter pour le chiropracteur, l’ostéopathe, le kiné ou la dernière pilule à la mode ?
  • Qui peut décider de vous délester des lois internes qui, de toute évidence, ne vous réussissent pas, tout en gardant celles qui vous réussissent ?
  • Qui peut vous cultiver, vous former, vous améliorer à volonté en vous aidant à poursuivre un BUT précis et sublime : montrer la voie !
  • Pour qui pourriez-vous voter chaque matin, sans jamais vous lasser, ni rater ce rendez-vous sacré ?

Je ne vois qu’une seule personne qui peut s’occuper aussi bien de vous : vous-même !

Aucun des candidats en liste ne pourrait vous apporter en 5 ans, ce que vous pourriez vous apporter à vous-même, en une seule journée !

Alors ce dimanche, après avoir fait votre «devoir de citoyen» pour élire l’un des grands de notre monde, je vous propose un petit exercice :

Au moment où vous déposerez le bulletin dans l’urne, faites un saut quantique dans votre monde intérieur, et déposez en même temps, un bulletin de vote pour vous ! Le Grand de VOTRE monde…

Et en entendant “A voté !”, affichez votre plus large sourire, en envisageant d’avance tout ce que vous pourrez entreprendre, ces 5 prochaines années…

Bon vote !

Stéphane SOLOMON

41 réflexions au sujet de « Pour qui voter ? »

  1. Merci pour ce billet revigorant. Oui, améliorons-nous pour les 5 ans à venir pour que tous ensemble, nous changions la vie dans le bon sens. Les « financiers », mangeons-les (je me suis toujours demandé pourquoi ces gâteaux sont si onéreux !) et faisons la peau aux politiques cyniques ou malhonnêtes ! Mais si j’en crois une employée Véolia, il va passer bien des chagrins sous les ponts avant que l’eau ne soit plus coupée aux personnes âgées ou pauvres qui ne peuvent plus payer tant d’augmentations sur les besoins de base … Quand la classe moyenne se précarise, Mélenchon monte, monte, monte ; ce qui n’est pas pour me réjouir, je me méfie des incidences mortelles générées par les extrémismes !
    Bonnes dernières heures de réflexion à tous … l’élu pèsera sur nos 5 ans à venir, même si nous votons chaque jour pour privilégier la Vie.

      • Bonjour,
        Je ne lis ce message qu’aujourd’hui (j’ai bien évidemment rempli mon devoir de citoyen hier), mais partage pleinement cette idée de ciel comme associé…
        Je vous souhaite une très agréable journée, et merci pour l’ensemble de vos mels qui me fond sincèrement penser que tout est possible à qui le veut vraiment.
        Philippe

  2. C’est évident que c’est soi-même qui change le cours de sa vie et à 59 ans je sais qu’en 5ans beaucoup de choses auront changé pour moi et ce n’est certainement pas la retraite bien au contraire sachant que c’est en se boostant tout les jours avec une remise en question quotidienne et avec la victoire sur l’adversité que le bonheur se déguste…

  3. Bonjour Stéphane,

    En tant qu’ étrangère, je ne peux malheureusement pas voter. Cela ne m’a pas vraiment manqué jusqu’ en 2012, où j’ ai pris conscience que j’ ai passé 15 ans dans mon pays d’ adoption – et bien qu’ encore « étrangère », je me sens un peu française. J’ éprouve donc un peu de frustration à l’ idée de ne pas pouvoir voter, bien que j’ aie le devoir de tous les français (je paie mes impôts, je contribue à l’ économie grâce à mon travail, et j’ essaie de protéger notre environnement, d’ aider les autres citoyens, en tout cas, à mon échelle – et je suis sûre que ce geste n’est pas vain).
    De savoir que je peux tout de même voter – en plus pour moi-même – m’ encourage. J’ ai commencé il y a un an, grâces aux premiers mails de Time Coach, à établir un programme pour changer ma vie. Cela a très bien fonctionné. J’ ai même changé la vie de mes parents par la même occasion.
    Merci donc, d’ avoir partagé ce mail avec nous, et de nous rappeler que nous sommes des Top Candidats pour notre vie, et celle de ceux qu’on aime!

    Bon courage à vous, pour votre programme, et rendez-vous dans cinq ans pour le bilan !

    Bon week-end et bonne élection,

    Nadine

    • Bonjour Nadine,

      Vous illustrez bien une application de cette citation de Viktor Frankl :

      «La dernière des libertés humaines restera toujours le CHOIX de notre attitude, face à ce qui nous arrive.»

      Merci pour ce message.

      Stéphane SOLOMON

  4. Vous avez bien résumé la situation et ce n’est qu’en se bougeant que la vie est particulièrement intéressante à vivre …Il faudrait que la majorité des francais lisent votre mail …

  5. Est-ce que dans votre approche, par ailleurs très originale comme d’habitude, il n’y a pas un risque, courant dans les milieux du coaching, de flirter avec la notion de « Toute puissance » ?

    Amicalement

    Patrick

    • Patrick,

      Croire que la notion de « toute puissance » est courante dans le milieu du coaching, part d’une mauvaise interprétation ou d’un apriori. Il est possible que vous n’ayez vu des coaches qu’en représentation (télé, conférences, spectacles, etc.)

      Il faut vivre un coaching pour se faire une idée.

      Le coaching vous invite à davantage d’autonomie et de responsabilité. Il vous propose de rejoindre la puissance, en fonction de vos croyances. A la reconnaître, là où elle existe. A marcher dans sa direction en donnant un SENS à votre vie.

      Une vague, c’est puissant ! Vous pouvez vous laisser emporter par cette puissance. Mais vous pouvez aussi surfer dessus et APPRENDRE à vous en servir.

      La puissance existe dans votre monde intérieur comme dans le monde extérieur. Préférez-vous vous y associer ou la subir ?

      Vous pouvez aussi décider de la braver… Mais dans ce cas, il faudra vous associer à une ou plusieurs puissances contraires. Car vous n’êtes pas tout puissant !

      Mais vous pouvez vous adapter.

      Vous pouvez aussi éviter les vagues en décidant de vous éloigner des mers et des océans. Dans ce cas le coaching vous invite à RECONNAÎTRE votre choix. Sinon, vous pourriez très mal vivre le fait de ne pas avoir une résidence en bord de mer, alors que tant d’autres, moins méritants, moins intelligents, moins travailleurs, y sont parvenus. Comment ont-il fait ?

      Soit ils n’ont pas peur de la vague
      Soit ils agissent malgré la peur

      Vous êtes le principal acteur de votre vie : si vous acceptez ce principe, face aux propositions du monde extérieur vous aurez toujours des choix. Sinon, vous laisserez le monde extérieur acter à votre place.

      Si ça vous réussit, vous avez raison !

      A+

      Stéphane

  6. bien joué
    assesseur responsable depuis de nombreuses années,
    j’apprécie le lien que vous utilisez pour favoriser l’introspection.
    Bon vote!

  7. J’ai adoré!

    Le courrier est bien amené et j’ai cliqué très spontanément car le suspense était au rendez-vous…et la surprise était de taille!

    Encore merci pour ce conseil de vote que je vais mettre en place dès aujourd’hui.

  8. Toute une symbolique qu’il est effectivement judicieux de nous rappeler ici. « A voté » signe un engagement, une volonté, une décision qui nous lie … à nous même. Mon devoir de citoyenne dimanche va revêtir une dimension nouvelle. Il pourra même être réaffirmé 15 jours après…Merci Stéphane

  9. Citoyens, il s’agit d’élire le Président de la République Française.
    Si chacun vote pour lui même, combien de présidents serons-nous à la tête du pays ?
    Non, non, … la politique n’est pas un jeu, …jeu « demain », jeu de vilain !
    Sans enfreindre la règle du « Je », …c’était bien joué, Stéphane !

    • Merci Chris,

      Mon article joue entre le monde intérieur et le monde extérieur. Les deux existent, et je vous propose d’utiliser l’énergie du vote extérieur, pour voter intérieurement AUSSI. Et dans ce petit monde, le meilleur dirigeant, c’est vous !

      A+

      Stéphane

  10. Je connaissais la réponse avant d’accéder au site et j’adhère sur le fond
    Et pourtant, dimanche j’irai voter pour un autre
    pour celui qui, indépendamment de mes intérêts personnels dont effectivement j’essaye de ma charger saura porter un projet respectueux de l’humain et de l’interêt général.

    • J’irai voter aussi ! Mon article invite à voter…

      Je pense que la plupart d’entre nous vote pour un projet respectueux de l’humain et de l’intérêt général.

      Nous avons tous une interprétation différente de « l’intérêt général ». C’est pourquoi aucun candidat n’obtiendra 100%.

      Mais vous, dans votre monde intérieur, vous pouvez obtenir un très bon score ! Il y aura toujours une place pour l’opposition, mais vous pourrez porter votre projet. Et je suis sûr qu’il sera respectueux de l’humain…

      A+

      Stéphane SOLOMON

  11. superextra votre truc… j’ai commencé à voter pour moi il y a assez longtemps déjà, mais la tâche est lourde et il faut bosser, générer de l’argent pour vivre et… être fier de ce que l’on fait en continuant à se réaliser valablement (pour soi, déjà!) à produire, à créer en jonglant avec le temps!!! j’en ai marre moi!
    Quel gouvernement proposera une somme correcte mini pour vivre quel que soit son choix, son âge, ses désirs et, sans avoir à les justifier, simplement laisser son boulot, son rôle social lucratif pour faire ce que l’on veut et vivre où l’on veut… pour 1500, 1700 euros par mois, je hisse la grand voile et laisse ma place (même celle de candidat personnel) cette société en a les moyens… voici mon programme et je vais encore une fois voter pour MOI !

  12. Article excellent, j’adore ! Je suis absolument d’accord. On ne peut compter que sur nous mêmes pour faire les meilleurs choix pour notre vie. Allons de l’avant !

  13. Je n’avais pas vu venir ! Je suis allé directement sur le lien ! J’ai adoré l’idée du grand sourire, sur l’air de « Je n’en pense pas moins ! »

  14. J’avais également deviné ! Ce n’est pas totalement faux mais pas totalement vrai non plus ! aucun candidat ne peut effectivement nous apporter en 5 ans ce que nous pouvons faire pour nous même en 24 h, je suis d’accord mais tout candidat est suffisamment puissant pour nous faire subir ce que nous ne voulons pas subir par moments, et même nous empêcher d’avancer comme nous le voudrions !!! Ne croyez pas que je sois négative : c’est une constatation. Dimanche je voterai mais je sais que lundi la vie continuera et que chacun de nous devra compter sur lui-même avant tout !

  15. Je ne peux pas vous laisser dire une si grosse énormité : votre vie vous la gérez soit, vos envies, vos désirs vous souhaitez les exprimer soit, cependant vous vivez en SOCIÉTÉ et c’est ce que notre cher « coach » oublie vivre en harmonie avec la société.
    Vous ne pouvez pas décider tout seul ou bien il faut aller sur une île déserte.
    Vous ne pouvez pas décider du bien-être des autres seul ou bien vous êtes dictateur.
    Vous pouvez ne penser qu’à vous et à vos petits problèmes quotidiens et laisser le reste de l’humanité crever et la Terre aussi, mais à ce moment là vous n’êtes qu’un sombre égoïste…

    • Etes-vous sûr que vous réagissez à mon article ?

      J’essaye de faire un lien et je n’y arrive pas ! Comment puis-je vous aider à le COMPRENDRE ?

      Votre commentaire serait un excellent complément de mon article (nullement contradictoire), si ce n’est qu’il commence par « je ne peux pas vous laisser dire »… Puis vous exprimez tout ce que JE NE PEUX PAS faire.

      Je suis sûr que si vous exprimiez ce que VOUS POUVEZ faire, et ce que JE PEUX faire, nous pourrions même faire de belles choses ensemble.

      Bon vote !

  16. Nous sommes dans une société avec ses avantages et ses inconvénients mais nous devons aller voter car nous avons de la chance d’être en démocratie.
    Chacun de nous forme la société donc à nous de prendre nos responsabilités et de tenir un chemin de route qui contribue au bonheur de la société. Le vote, c’est bien sûr nous-même avant tout.

  17. Evidemment le suspens n’est pas celui d’un polar mais en quelques lignes c’est suffisant pour aller voir si j’avais vu juste. Pas de doute, ni de satisfaction mais la curiosité. Et là je me retrouve moi même. S’il y a bien un acte à faire ce dimanche, surtout quand on suit les programme virtua, c’est d’appliquer ce vote comme un rendez vous avec soi même.
    Les changements ne sont au rendez-vous que lorsqu’on y travaille avec de belle surprise.
    C’est ma première dans ce format, et ne reprise de contact après quelques évènements plus ou moins douloureux et c’est un beau clin d’oeil dans ma réflexion sur ce que je peux faire pour moi maintenant !
    à+

  18. Votre article joue entre le monde intérieur et le monde extérieur. Le monde intérieur peut parfois être aussi difficile que le monde extérieur. Et il pourrait ne pas y avoir de jeu / je. Difficile de réaliser un bon équilibre qui par l’essence même du mot veut aussi dire perte d’équilibre. Enfin quoiqu’il en soit je pense qu’il faut voter (même si on a des doutes) tout simplement par pur respect de tous ceux qui n’ont pas le moyen de s’exprimer.

    • Nous ne sommes pas des êtres équilibrés, mais des équilibristes. Un équilibriste avance en provoquant une perte d’équilibre volontaires, qu’il doit ensuite compenser… Pas à pas.

      Mon article invite à voter. C’est écrit noir sur blanc. Toute pensée contraire en le lisant, est le fruit d’une perception personnelle, qui mérite d’être explorée.

      Bon vote !

      Stéphane SOLOMON

    • Bonjour ,

      Les coaches ne donnent pas de leçons, ni même des conseils. Le métier consiste à :

      – Proposer des solutions
      – Donner des idées
      – Accompagner la prise de conscience
      – Révéler des compétences
      – Poser des questions qui mènent à une réflexion personnelle
      – Inviter à vivre des expériences
      – Encourager à obtenir des résultats
      – Analyser ces résultats avec VOTRE regard (perception, valeurs, croyances) en vous aidant à changer de cadre, pour synchroniser votre monde intérieur au monde extérieur.

      Remarquez que dans ma conclusion, j’écris « je vous propose un petit exercice : »

      C’était donc une proposition…

      Si j’avais un flacon de Coco Chanel, je ne vous aspergerais pas ! Je vous le proposerais. Et si vous le prenez, je ne chercherais à pas à savoir si vous l’avez utilisé. Sauf si vous avez envie de m’en parler, de partager l’expérience, d’exprimer votre gratitude…

      Ce message est une proposition, comme les 70 précédents. Ces propositions sont à prendre ou à laisser, et c’est vous qui décidez ! Et voyez : vous avez même droit aux commentaires gratuits.

      Je vous DONNE quelque chose, que vous êtes en droit d’utiliser à votre façon, ou de refuser… et cela ne m’affectera pas. Car je sais que si vous êtes là après tout ce temps, c’est qu’à un moment, je vous ai été utile.

      C’est ce sentiment d’utilité qui ma fait faire un travail d’aide… Si nous devions parler d’argent (mais pas de ça entre nous), j’ai bien d’autres potentiels beaucoup plus rémunérateurs. J’ai fait un CHOIX, et pour mon plus grand bonheur, il me permet de vivre dans le confort.

      Devrais-je m’en excuser ?

      Stéphane SOLOMON

  19. Je sentais bien quelque chose dans ce goût-là d’autant que c’est ce que je « prône »: l’important est ce que l’on fait de notre vie, de nos choix et de toutes les petites actions que l’on pose pour un monde meilleur et que si chacun faisait sa part, notre société serait autre. Dans cet esprit, l’action de l’association Colibri: « tous candidats »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *