Question d’assurance (2/2)

Une véritable pub d’auto-coaching

Au début de ce spot publicitaire, on peut voir un jeune-homme marcher dans la rue et recevoir une douche froide. Il ne cherche pas le fautif qu’il pourrait injurier et ne se demande pas pourquoi il est passé au mauvais endroit au mauvais moment. Il se dit que non loin de là, quelqu’un ou quelque chose a besoin de cette eau. Il n’est pas une victime : cet incident a du SENS. Il peut le transformer en quelque chose de positif.

Armé de cette CROYANCE forte, il trouve en quelques secondes une plante en train de mourir, et la place sous le flux d’eau… Ça c’est un auto-coach ! Il sait que les solutions se trouvent en lui et autour de lui… Si je devais faire une pub pour AUTO-COACHING.FR, je m’inspirerais de ces 7 premières secondes…

2 minutes 30 plus tard, nous voyons que la plante véhicule un sentiment de renouveau. Je vais être honnête avec vous : dans la vraie vie, ça prend des semaines, parfois des mois… Mais la quantité d’Energie nécessaire pour permettre ce genre de miracle nécessite quelques secondes. La Nature s’occupe du reste. C’est un simple geste, «au passage»…

Les simples gestes, juste en passant, ce jeune-homme les enchaine aussi naturellement qu’il respire sous le regard «incrédule» des personnes qu’il croise en chemin. Il reçoit même des critiques de la part de ceux à qui il porte secours :

– C’est à cette heure-ci que tu arrives ? Tu m’as habitué à mieux que ça !

C’est là que j’ai commencé à rire, et aussi à verser une petite larme empathique : eh oui… Cette ingratitude fait partie des propensions naturelles humaines. Mais si vous persévérez sans faillir, ça finit par porter ses fruits. Continuez à livrer un flux d’Energies positives, et vous verrez votre petit monde accomplir des actes gratuits lui aussi… C’est très gratifiant. la Nature est ainsi faite : même une eau douce qui s’écoule goutte à goutte sur une roche, finit par pénétrer son cœur.

Oui, mais c’est une pub !

Si vous observez les commentaires sur Youtube, vous verrez que certaines personnes se sont senties flouées :

– QUOI ? J’ai regardé une pub pendant 3 minutes et 6 secondes ? Et pour une compagnie d’assurance en plus !!! Ils se sont servis de mes meilleurs sentiments pour me vendre une assurance-vie ? J’ai cru que c’était un spot pour une ONG, une association caritative, et voilà que j’apprends que c’est une société multimilliardaire qui m’en a mis plein les yeux ! Honte à mes larmes !!!

J’aimerais insister sur ce point : pourquoi ne devrait-on pas utiliser les bons sentiments pour vendre. En quoi est-ce si grave ? Selon les critiques, cette PUB trompe les honnêtes-gens ! La firme use de clichés pour toucher le cœur de personnes fragiles, sensibles… On arrache les larmes, puis le portefeuille !

J’ai une question :

Entre une personne qui croit qu’elle est «peu de choses» et une autre personne qui croit qu’elle peut changer le monde en faisant du bien autour d’elle, laquelle est la plus fragile ?

Posé comme ça, ça paraît bête. Mais j’aime les questions bêtes ! Elles me font réfléchir… Pour vous vendre un produit utile, pourquoi devrais-je vous lister tout ce qui risquerait de vous arriver si vous ne l’achetez pas ?… Et surtout, pourquoi l’argumentaire qui fomente la peur paraît-il plus «politiquement correct», dès qu’il est question d’argent ?

Les personnes qui achètent ne sont pas idiotes ! Les images d’Epinal utilisées dans cette pub sont faciles à repérer : une plante qui refleurit, un chien errant qui apprivoise son maître, 4 générations de personnes aidées (voire assistées), quelques bougons (y compris parmi les personnes aidées)… Tout y est ! Nous sommes loin du subliminal : on ne cherche à berner personne, mais à afficher sa vision du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *