Si vous me recevez dans vos spams…

Vous avez été quelque uns à me signaler ce problème et je vous en remercie. Il faut savoir que sans action de votre part, c’est inévitable. Mais on peut réduire considérablement le taux d’arrivée en SPAM, lorsque la confiance s’affine.

Pour commencer, si vous avez reçu l’un de mes courriers dans vos SPAM, il est important de m’en sortir le plus vite possible, en particulier si vous avez fait un tour dans ce dossier. En effet, si je me fiais à la façon dont gMail fonctionne (et il n’est pas le seul), le fait que vous me laissiez dans votre dossier d’indésirables, encourage votre fournisseur à placer mes futurs courriers dans le même dossier. C’est logique ! Pourquoi me garderiez-vous dans vos spams si je ne suis pas un spammeur ?

gMail s’aligne sur vos actions. Il n’a aucune raisons de me considérer comme un expéditeur fiable, si vous en avez décidé autrement. Pour gMail, si vous ne signalez pas un incident (de classement dans les spams), alors il a fait du bon boulot ! Etre déclassé en spam ne dépend pas (en tout cas, pas uniquement) de la nature de mon courrier, mais de votre activité vis-à-vis de mes courriers.

Je vais donc vous proposer de fluidifier notre correspondance en suivant cette procédure :

  1. Rendez-vous dans votre dossier de courriers indésirables (parfois nommé spam ou bulk)
  2. Si vous y trouvez un courrier de ma part, ouvrez-le et cherchez un bouton (dans la barre d’outils) qui permet de signaler à votre fournisseur que je suis un «interlocuteur de confiance». Parfois, cela se résume à un bouton intitulé «non-spam» (c’est le cas dans gmail).
  3. Lorsque vous recevez un courrier de ma part, ouvrez-le et si le début vous paraît intéressant ou pertinent cliquez sur le lien qui mène vers la suite, le plus tôt possible…
  4. Ajoutez mon adresse e-mail à la liste de vos contacts

Ce que je vous propose ne concerne pas que moi. C’est valable pour toute personne ou entreprise qui envoie des courriers à des listes. gMail surveille leur activité et s’aligne sur le comportement des destinataires. A terme, votre action/inaction a une influence sur les autres abonnés de la liste. Chaque courrier ouvert améliore ma délivrabilité, et chaque clic aussi. C’est pour cette raisons que lorsqu’une personne ne me lit pas pendant 3 mois d’affilée, je la supprime de mon fichier. Son inaction (ou sa procrastination) peut avoir une conséquence sur la réception des autres utilisateurs.

Grâce à ses «robots» gMail est reconnu comme l’un des meilleurs filtreurs de spams. Ceci-dit gMail n’est qu’un exemple. Il n’est pas le seul à s’aligner sur vos actions habituelles, pour mieux vous servir.

Si vous avez des questions relatives à ce que vous venez de lire, je suis à votre écoute.  Mais avant, je vous reformule ma demande la plus importante : allez dans votre dossier SPAM, et si vous m’y trouvez, sortez-moi de là ;-).

A++

Stéphane SOLOMON