Un glossaire de Recommandations

Mercredi, je vous ai proposé 2 activités. J’aimerais vous parler de la première et de son utilité pratique, car j’aimerais déclencher davantage de participation. Je vais donc la présenter autrement, en racontant un peu ma vie :

J’avais à peine 23 ans lorsque j’ai créé ma première entreprise (je n’ai qu’une seule photo de cette époque que je ne publierai que sous la contrainte). À cette époque, je ne savais pas comment rédiger des courriers aux fournisseurs, aux administrations ou aux clients qui me demandaient des informations autres que celles qui concernaient mon métier. Quand je dis que je ne savais pas rédiger ces courriers, je veux dire que ça me prenait énormément de temps (parfois plusieurs heures).

Un jour, dans une libraire, juste à côté du rayon Informatique il y avait un rayon Entreprise… J’y ai découvert des livres sur la gestion de projet, sur la communication, sur le management, et de fil en aiguille je suis tombé sur la solution à l’un de mes problèmes les plus épineux. Il s’agissait d’un livre intitulé :

LES DOCUMENTS DE L’ENTREPRISE.

Il y avait dans ce livre une bonne centaine de courriers-types :

  • Comment rédiger un bon de commande
  • Comment écrire une lettre qui accompagne une brochure
  • Comment proposer un rendez-vous suite à une candidature par CV
  • Comment refuser une candidature, tout en encourageant le candidat à persévérer
  • Comment demander une remise gracieuse des pénalités et majorations suite à un dépôt tardif de déclaration de TVA…

A propos du dernier point, au-delà du fait que je ne savais pas comment rédiger des lettres aux administrations, je ne savais même pas que c’était possible d’obtenir une remise gracieuse de plusieurs milliers de francs, juste en écrivant un courrier ! En d’autres termes, c’est l’outil (la lettre type) qui m’a permis de découvrir l’usage que je pouvais en faire (demander une faveur, qui pour moi, n’existait pas dans le grand catalogue de l’univers)…

Si ce livre m’avait été vendu selon le modèle «Payez ce que vous voulez», j’aurais payé une cinquantaine de francs à l’achat, puis, à la première remise gracieuse obtenue, j’aurais envoyé à l’auteur quelques centaines de francs en plus, reconnaissant que son œuvre représentait (pour moi) bien plus qu’un enchaînement de caractères formant des mots et des phrases…

Bref : le jour où j’ai acheté ce livre j’ai fait une affaire ! Le libraire croyait me vendre du papier imprimé, alors qu’en fait, il me donnait accès à des révélations qui valaient le pesant d’or de ce papier… Sûrement davantage !

Mais revenons à nos moutons…

Recommandations-type

À chaque fois que je ne savais pas comment écrire un courrier, je me contentais de retaper sur mon clavier, mot par mot, ce qui se trouvait dans ce livre. Mais ne nous méprenons pas sur mon incompétence : si j’étais incapable d’écrire des courriers d’entreprise, je savais coucher mon âme sur le papier. Je pouvais donc écrire des lettres d’Amour ou d’Amitié, des cartes de vœux, des poèmes, et même des histoires qui réchauffent les cœurs, sans jamais avoir le sentiment que je perdais mon temps. Idem en ce qui concerne mon métier : j’écrivais des supports de cours avec une pédagogie que beaucoup de confrères m’enviaient (à l’époque j’étais formateur en informatique).

Aujourd’hui, notamment grâce à mon parcours sur Facebook, je me suis rendu compte que beaucoup de gens sont incapables d’écrire une Recommandation. J’ai vu des gens parler de leur colère contre le gouvernement avec un talent épistolaire à couper le souffle. J’ai vu des publications dignes de plus grands éditorialistes, lorsqu’il s’agissait de critiquer un enseignant. J’ai vu des commentaires sur l’actualité, issus d’un travail de recherche et de synthèse que de grands reporters envieraient à ces amateurs. Et ces amateurs sont certainement très professionnels lorsqu’ils écrivent une documentation technique relative à leur métier (comme je le faisais en informatique). En revanche, dès qu’il s’agit de gratifier un professeur qui les a marqués ou de recommander un coach (ou tout autre professionnel qui les a aidés à progresser), c’est l’angoisse de la page blanche !

De la même façon qu’il y a 27 ans, je n’avais pas la compétence de la lettre administrative, ces personnes n’ont pas la compétence de la Recommandation. Elles ne savent même pas que ce genre de lettres existe, et doutent complètement de leur intérêt. Pour qu’elles puissent agir, il leur faut des modèles de lettres ! Il leur faut quelque chose qu’elles pourront copier / coller / adapter / envoyer…

Pourquoi plusieurs modèles de recommandation ?

Dans le domaine de la Recommandation, un seul modèle ne peut
suffire. Les expériences diffèrent les unes des autres. Il y a des gens qui me
préfèrent par écrit, alors que d’autres ne jurent que par les vidéos. Certains
apprécient mes publications existentielles, tandis que d’autres sont à l’affut
de techniques et d’outils rationnels. Certaines personnes comprennent chacune
de mes phrases au quart de tour, alors que d’autres ont besoin de temps et de
répétitions avant d’apprécier ce qu’ils n’ont pas perçu à la première lecture.

C’est pourquoi j’ai demandé à CHAQUE PERSONNE QUI SAIT COMMENT me recommander à son entourage, de se prêter à cet exercice, facile pour eux, mais si difficile pour d’autres, et de PARTAGER ces Recommandation pour que d’autres puissent les utiliser moyennant quelques adaptations. C’est un appel à la générosité. C’est comme si je vous proposais de faire une collecte pour des personnes qui n’ont pas les moyens de «se payer un coach». Dans notre exemple d’hier, je vous propose de PARTAGER des moyens que vous avez et que d’autres n’ont pas.

Qu’est-ce que j’attends de vous ?

Si vous savez écrire facilement une Recommandation, je vous propose d’en écrire une sous l’article de mercredi (dans les commentaires). Jouez le jeu : faites comme si vous vous adressiez à un ami. Ne vous adressez pas à moi, ne transformez pas ma proposition en exercice marketing pour construire un argumentaire qui vend à des inconnus. Pensez à un ami que vous aimeriez inviter dans Auto-Coaching.fr, et écrivez ce que vous avez envie de lui écrire, dans les commentaires. Le but est de PARTAGER votre texte de Recommandation avec ceux qui n’ont pas la Recommandation facile.

J’espère que cette deuxième communication sur le même sujet, est plus claire, et qu’elle nous aidera à constituer un joli glossaire de Recommandations dont chacun pourra se servir de bon gré.

A++

Stéphane

8
Poster un Commentaire

avatar
6 Auteurs du commentaire
AuréliaLiseP-E FerrardPatrick GUILLEMINStéphane SOLOMON Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lise
Lise

Hs: le bouton précédent (qui pourrait me permettre d’accéder à l’article de mercredi) ne fonctionne pas chez moi

Fred
Fred

Mon commentaire peut sembler « marketing » pour 2 raisons:
1. Je ne SAIS pas écrire de Recommandation mais j’ai quand-même eu envie de participer.
2. Je n’ai pas d’ami ayant ce besoin. (Soit tous mes amis sont épanouis, soit je n’ai pas d’amis. Je vous laisse vous faire votre opinion.) Il m’est donc difficile de publier un exemple « personnel ».

Si ces excuses ne vous ont pas convaincu, faites-le moi savoir et je ferai une autre Recommandation.

Patrick GUILLEMIN
Patrick GUILLEMIN

Bonjour, en lisant cet article et les commentaires, je me suis dit que si on montrait en exemple des recommandations que nous avons déjà faites sur des amis Internet (comme dans LinkedIn) ça lèverait l’à priori (biais mental) concernant l’éventuel auto-promotion auto-coaching à travers un exercice contenant également une allusion à Pay what you want. Comme il y a eu récemment un gros malentendu avec les freebee seeker, il ne faudrait pas que ça recommence avec cet exercice sur les recommandations et la générosité. Je pense connaître la rigueur et le sens du partage de Stéphane depuis les quelques années que je consulte (et utilise parfois) son coaching, et je sais qu’à la base il s’agit d’un exercice dédié à l’apprentissage et à utilisation du coaching à un prix raisonnable en utilisant les outils offerts par Internet. Mais justement l’écho (en le partageant) de certaines petites voix mal pensantes dans les commentaires peut nous aider à réaliser que nous avons tous des intelligences multiples et qu’une action pleine de bonnes intentions, peut résonner de travers.
J’ai écrit la recommandations suivante pour un collègues français dans un contexte international:
When I joined ETSI Interoperability Service (Plugtests), I moved from the ETSI IT dep. Philippe was an excellent Mentor to teach (knowledge transfer) and improve international negotiations approaches where he is an excellent and very experimented expert. As a manager he helped me becoming his right arm. He deserves all my recognition because in my career he provided me a golden trampoline to my current situation (Strategy and New Initiatives) in the international standardisation expertise, international communications and efficient business approaches. Philippe is a very high professional and very recommendable person!
et Philippe m’a dépose la recommendation suivante
Patrick joined my team to help me in the technical direction of the young and growing interoperability service. Although Patrick did not have immediate background in all the new technical field he had to discover, Patrick was extremely powerful to learn and adapt himself to all these new areas. Patrick has always enthusiasm for learning and addressing challenges and has major professional successes over expectation. Patrick is a very high professional and very recommendable person
et voici des recommendations que j’ai reçues d’autres personnes
Patrick is a very professional and highly qualified expert. I strongly recommend him for its precious help on problems regard ETSI
Patrick is a great expert of standardisation with tremendous scientific and technical knowledge. His excellent international recognition in various fields, especially in GRID and RFID, which led to his appointment as coordinator of the Cluster of European RFID Projects (CERP). Besides his highly professional performance at work, I very much appreciate his broad team-spirit. It’s a great pleasure to work with him.
Patrick is a gifted professional, and a very casual co-worker.
Patrick is a very professional and highly qualified expert, he has deep knowledge of ETSI standards, particularly telecoms technology and protocols’ interoperability matters, GRID and software engineering among the most important. As a Project Manager, he has an objectives driven mindset and likes to go straight to the point. I recommend Patrick without hesitation as a good colleague and as a seasoned professional.
An outstanding technical proficiency with a great management know-how ! what’s the most impressive about Patrick is his ease to dive into complex technologies, often really recent or just emerging, and understand their stakes so quickly. I strongly recommend him for high level responsibilities
Concernant Stéphane, je l’ai souvent recommandé, complimenté, apprécié dans les commentaires de ses articles. Je l’ai tellement apprécié que j’ai éprouvé le désir de le rencontrer IRL et cela s’est passé lors d’une de mes missions à Paris. C’est alors que je l’ai encore plus apprécié, ils est profond et tous les résidus de biais cognitifs le concernant se sont définitivement effacés, j’ai eu envie de devenir son ami, il est doué et il sait être touchant. Il fait cela d’une façon très originale ! En plus des auto-coachings Internet que j’ai suivi, j’ai eu la chance de vivre un co-coaching avec Stéphane. Je sortais d’une formation Dale Carnegie, je commençais à prendre goût au développement personnel. Mes sujets de coaching étaient l’amélioration de ma forme physique, l’amélioration de mes capacités professionnelles et d’approches positives de vie. J’ai donc témoigné de mon amélioration de forme physique en échange de plus de coaching professionnel avec Stéphane, quel bonheur, quel honneur. Quand Stéphane m’a dit que nous avions beaucoup de choses en commun et que mon envie de l’avoir comme Ami était réciproque, j’ai été comblé de bonheur. Vous voyez, ce n’est pas une recommandation de Stéphane c’est l’histoire de la naissance d’un lien d’amitié solide. Sachant cela, si vous relisez mon commentaire depuis le début vous verrez mieux dans quel état d’esprit de stimulation, d’auto-coaching, d’effet miroir, d’identification des intelligences multiples et de témoignage j’ai rédigé ce commentaire.

P-E Ferrard
P-E Ferrard

Cher …(ami),

J’aimerais te parler de quelqu’un qui m’apporte régulièrement de petites réponses ou réflexion sur la façon d’aborder notre mode de communication, et de pensée en générale. Il s’agit de Stéphane, coach utilisant internet comme moyen de délivrer ses connaissances. Je le trouve toujours plein de bon sens et de bienveillance dans sa façon de nous faire prendre du recul sur les diverses situations parfois complexes qu’on rencontre au quotidien dans notre vie, en connection avec les autres. Il parvient à nous mettre en situation avec des exemples de son vécu et nous permet ainsi de transposer ses expériences aux nôtres et à nous faire réfléchir. Regardes aujourd’hui, il est parvenu à me faire sortir de ma zone de confort et prendre « la plume » pour t’inviter à le suivre prochainement. J’en suis certain, tu seras agréablement surpris et content de participer à ces échanges.

A++

Aurélia
Aurélia

Bonjour Stéphane,
C’est un peu hors sujet, mais si ça peut faire avancer l’histoire, je vais égoïstement poster ici, puisqu’on est sur le thème de la recommandation…
Récemment alors que j’échangeais avec la DRH de mon groupe, nous parlions coaching et je lui ai parlé de toi en te recommandant. C’était en octobre, et à l’époque tu proposais de recevoir (à nouveau ou pour la 1ère fois) Time Coach.
Je lui ai dit que je t’avais connu comme ça il y a longtemps maintenant, et que recevoir cette session lui permettrait de voir ton style et voir si elle « accroche ». Je ne sais pas si elle s’est inscrit ou pas (elle semblait bien convaincue), mais j’ai profité pour m’inscrire à nouveau aussi.
J’ai bien reçu le message de Bienvenue, mais ensuite jamais les lettres quotidiennes. J’ai exprimé ma surprise à 3 reprises par mail sur 2 de tes adresses, mais sans succès. As tu reçu ces messages ? Es-tu bloqué par un antispam maléfique ?
Pour moi, on peut dire « pas grave », je te connais déjà (même si j’aurai bien aimé cette piqûre de rappel avec quelques années de recul), mais ce qui m’inquiète, c’est si notre antispam bloque ton domaine, elle n’aura pas non plus reçu Time Coach (si elle s’est bien inscrit). ça m’embête aussi car c’était une recommandation dans un but précis…
Peux tu me dire ce qu’il en est ? (a-t-elle reçu tes messages ? Lucie avec le même nom de domaine que moi)
Merci d’avance
Aurélia