Un parcours plein de sens 2/2

Dans mon précédent article, je vous racontais mes pérégrinations avec la vidéo : tests personnels, tentative de coaching,

qu’on se sent victime des «autres», on ne peut pas avancer. Mais lorsque j’ai pris conscience de la responsabilité de mes actes en remontant à l’origine du problème, j’ai retrouvé le sourire… J’ai fait une erreur de parcours, je me suis trouvé au mauvais au mauvais moment, et j’ai fait ce que j’avais à y faire. Il est temps de reprendre la bonne route, en toute Confiance.

C’est alors que je me suis lancé dans les webinaires ! Celles et ceux qui ont vécu les affres du début, savent que ce n’était pas de tout repos. l’autosabotage ne s’est pas arrêté (j’ai écrit plusieurs articles sur le sujet), mais peu importe : ça me permettait d’avancer ! Beaucoup de lecteurs ont cru que je me plaignais de mes problèmes en guise d’excuses, mais c’était tout le contraire : je vivais une résistance au changement, j’en connaissais les rouages, je savais que l’historie allait bien se terminer, et je livrais mes sentiments en toute transparence. Je ne savais pas comment j’allais m’en sortir, mais je n’avais aucun doute sur l’issue favorable.

Beaucoup de choses positives se déclenchent à partir du moment où je lance mes webinaires. L’une des plus éloquentes concerne Yannick WERMUTH, le dirigeant de la librairie en ligne LIBRE-ENTREPRISE. Yannick est l’un des premiers lecteurs de TIME-COACH.  Nous avons sympathisé il y a 5 ans, et nous cherchons des intérêts croisés pour travailler ensemble. Comme il est de passage à Paris, il me propose une rencontre. En me parlant de ses projets en cours, je lui parle des miens et de ma persévérance malgré mes débâcles…

Il me fait alors une proposition :

– Envoie-moi Montre-moi ce qui a été censuré et je te ferai une réponse pro !

Je lui envoie la vidéo sur les objectifs, ainsi que celle où j’ironise sur mon éviction. J’attends un jour, deux jours, trois jours… Une semaine passe, puis deux… Pas de nouvelles ! Aïe… Ce n’est pas encourageant. Il n’ose même pas m’appeler pour me dire que c’est nul !

Mes doutes, mes peurs, mes inquiétudes me rattrapent ! Ceci se traduit par des autosabotages : mon ordinateur plante plusieurs fois pendant mes webinaires. Je ne me laisse pas faire : la technique, ça me connaît, et la résistance au changement aussi ! Je bricole ma machine pour la stabiliser. Ca ne suffit pas… J’achète une nouvelle machine que je dédie à la vidéo et aux webinaires ! Je m’engage de plus en plus : je garde le Focus !

Yannick finit par me rappeler :

– Je voudrais te parler d’un truc

– Hum… Oui…

– Tous les mois, je voudrais mettre à l’honneur un livre, et j’ai besoin de quelqu’un qui sait lire les livres de Développement Personnel et qui peut en parler en vidéo. J’ai pensé à toi, évidemment !

– Mais… tu as vu mes vidéos ?

– Bien sûr ! C’est pour ça que je t’appelle ! Je t’avais dit que je te donnerai une réponse pro ! Ca te suffit comme réponse ?

J’ai envie de pleurer ! Non seulement la réponse est belle, mais le projet de Yannick me botte vraiment ! Il valide avec moi les modalités, puis il m’envoie le premier livre sur lequel je dois travailler. Un titre de circonstance :

LA FORCE DU FOCUS !

Après trois semaines de lecture et une semaine de préparation, j’envoie une maquette à Yannick, il la valide, puis je prends le train direction Mulhouse pour enregistrer la première vidéo du LIVRE DU MOIS sous la marque LIBRE-ENTREPRISE. Le studio est suréquipé, tout est pro ! Je découvre un nouvel univers dans lequel je peux m’exprimer librement. Beaucoup de possibles s’ouvrent. Voici ma première vidéo pro :

Je voudrais remercier mes blocages, mes résistances, mes saboteurs… avec un dédicace spéciale pour mes détracteurs, mes critiques et mes censeurs… Ils m’ont permis de co-créer avec la bonne personne.

Gratitude Yannick.

A++

Stéphane SOLOMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *