Un secret de millionnaire (2/2)

Mercredi dernier nous avons eu de l’animation : plusieurs dizaines de commentaires ! Il semble que la question d’argent intéresse beaucoup de monde, même si souvent, on me ramène vers le fameux «L’argent ne fait pas le Bonheur !».

C’est très juste. L’argent n’est pas générateur, mais amplificateur. Il amplifie ce que vous avez en vous. Il donne le pouvoir à votre Etre de se manifester davantage. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’éviter la richesse quand on est malheureux. Mais si vous êtes sur le chemin du Bonheur, laissez-vous tenter par les opportunités et les idées qui rapportent !

Ainsi, les livres, les formations, les articles, les propositions qui vous parlent d’argent, n’ont rien de malsain. Tout dépend de ce que vous faites avec votre argent et du jugement que vous portez sur cet usage. C’est pour cette raison que lorsqu’une personne me reproche de parler d’argent de façon décomplexée, je l’interroge sur l’usage qu’elle en ferait si elle était riche… C’est alors que nous changeons de sujet !

Dans la suite de cet article, lorsque j’emploierai le mot «millionnaire»,  ce sera pour désigner une personne qui a construit et qui construit encore sa fortune de façon honnête. Nous sommes dans un cadre de Développement Personnel, et DANS CE CADRE PRECIS, parler d’argent, d’ambition, de réussite, de succès… de façon humaniste est une bonne pratique. Si vous pensez qu’un bon millionnaire, généreux, amoureux, bosseur, amical, ça n’existe pas ! Si vous pensez qu’ils sont tous pourris jusqu’à l’os, cet article n’est pas pour vous.

Je ne dis pas que les millionnaires sont obligatoirement de bonnes personnes. Je dis juste qu’il y a de bonnes et de mauvaises personnes chez les pauvres comme chez les riches, et que l’argent n’est pas responsable d’un changement profond. Si vous êtes une bonne personne, rassurez-vous ! Vous utiliserez vos millions pour rendre le monde meilleur.

Beaucoup de gens peuvent imaginer ce qu’ils feraient d’un million d’euros s’il leur tombait du ciel, mais peu de gens savent ce qu’ils feraient de cet argent, après l’avoir gagné étape par étape grâce à leur activité professionnelle et en suivant des principes d’enrichissement. Ces règles de conduite parfois draconiennes, qui vues d’en bas, sont souvent jugées avec négativité.

Contrairement à ce que la plupart des gens peuvent penser, pour faire fortune progressivement, le niveau de Conscience requis est très élevé. Vivre riche, c’est vivre coupable aux yeux de millions de personnes. Imaginez la force de caractère qu’il faut pour s’affirmer dans un monde qui vous juge à travers l’argent que vous possédez, la voiture dans laquelle vous roulez, les cadeaux que vous offrez à vos enfants…

  • Oh, me direz-vous, ne les plaignez pas ! Il y a des gens bien plus malheureux qui n’arrivent pas à s’affirmer dans ce monde cruel…

Je ne les plains pas. D’ailleurs ils ne se plaignent pas non plus, car un jour ils y ont renoncé. Ce jour-là ils ont entamé leur chemin vers la fortune. C’est un autre principe de base : passer à l’action pour arranger les choses, au lieu de se plaindre à propos de tout ce qui ne va pas… Eh oui, je vous parlais de règles de conduite draconiennes !

Savez-vous faire la différence entre vos besoins et vos envies ? Un futur millionnaire fait la différence instantanément. Ceci ne signifie pas qu’il ne se fait jamais plaisir. Au contraire : au moment d’acheter l’objet de ses envies, de beaux sentiments le traversent, car il sait qu’il vient de s’offrir un cadeau : aucun sentiment d’obligation n’a précédé cet achat, et aucune culpabilité ne suivra. Il ne se dira pas «Bon bein maintenant, il va falloir se serrer la ceinture !», car comme nous l’avons vu dans la première partie de cet article, en ce qui concerne ses envies, il respecte «religieusement» une loi : même si la tentation est grande, il ne s’achète pas de produits haut de gamme, à moins de disposer d’une somme 20 fois supérieure au prix de l’objet convoité.

Nous appellerons ce principe, «la loi du vingtième».

Dans mon précédent article, j’ai bien précisé que la loi du vingtième ne s’appliquait pas en toutes circonstances. Elle apparaît automatiquement face à un iPhone ou un Samsung dernière génération (envie), mais elle reste en sommeil si le téléphone à acquérir répond au strict minimum (besoin). C’est aussi là un point fort des personnes qui construisent leur vie : un téléphone n’est pas un besoin physiologique (comme manger, boire ou dormir), mais si vous exercez une activité professionnelle qui nécessite une certaine mobilité, il convient de reconnaître le téléphone mobile comme un besoin, tout en reconnaissant que le dernier modèle de chez Apple ou Samsung sont des envies.

J’ai terminé mon article en proposant de résoudre une énigme : j’évoque le fait que face à certaines dépenses qui pourraient apparaître comme un luxe, la loi du vingtième s’incline. La question était : à votre avis, dans quels cas cela se produit ?

L’investissement

Sous mon article, un certain nombre de réponses ont été proposées concernant les investissements. José et Frederic ont été les premiers à en parler et à donner des exemples qui consistent à acheter, transformer et revendre en faisant un bénéfice. Effectivement, l’investissement annule la règle du vingtième. Vous pourriez même acheter un stock de produits avec de l’argent que vous n’avez pas encore, pour saisir une opportunité (en empruntant).

Les Valeurs Fondamentales

Un autre style de dépense concerne les Valeurs Fondamentales. Par exemple, la Santé. Les millionnaires ne se satisfont pas des soins remboursés par la Sécu. La raison est très simple : l’Assurance Maladie prend en charge les malades. Or il est possible d’éviter certaines maladies en agissant en amont sur le bien-être et la forme physique. Lorsque la Santé est une Valeur Fondamentale clairement assumée, les produits et les services qui lui sont liés n’apparaissent plus comme du «haut de gamme». La loi du vingtième ne s’applique plus. Ainsi, un futur millionnaire qui dispose de 10.000€, s’abonnera sans sourciller à des activités sportives à hauteur de 800€, alors qu’un iPhone lui paraîtra hors de prix (puisqu’il lui manquera encore 6.000€ pour pouvoir se l’offrir).

Ce que je viens d’écrire à propos de la Santé, est valable pour toutes vos Valeurs Fondamentales : si un voyage à Venise une fois par an, entretient l’Harmonie de votre couple, en futur millionnaire n’hésitez pas à mettre de côté la loi du vingtième. Mais veillez à bien observer la limite entre vos besoins et vos envies pendant le voyage : le fait de voyager en première classe et de boire une coupe de champagne dans l’avion fait-il partie de ce besoin d’Harmonie ? Si c’est un rituel attendu, un clin d’œil à la vie dont votre couple a le secret, faites disparaître la loi du vingtième. Mais si c’est une envie soudaine parce que vous voulez faire comme votre voisin, c’est peut-être très au-dessus de vos moyens.

Je pourrais en dire autant à propos de l’Education de vos enfants, de la Solidarité, de l’Amitié… Si vous lâchez vos Valeurs pour faire des économies, il vous sera difficile de gagner de l’argent. Si vous amplifiez votre personnalité en affirmant vos Valeurs, vous vous attirerez des opportunités d’argent qui les sublimeront davantage.

L’argent a une odeur, contrairement à ce que dit le dicton populaire. Ce dicton est faiseur de pauvres ! Chassez-le de votre esprit, ou relativisez-le.

Les formations

Frederic a évoqué la Formation comme une dépense légitime qui sort du cadre de la loi du vingtième. C’est une évidence ! J’entends tellement de gens me dire «cette Formation est un luxe que je ne peux pas me payer…» que j’en ai le souffle coupé ! Les entrepreneurs qui réussissent se forment régulièrement. Les entreprises prospères forment leur personnel et veillent à recruter des personnes qui aiment se former.

Vous voulez un secret de polichinelle ? Il s’agit d’une phrase à placer lors d’un entretien d’embauche. A la question :

– Savez-vous utiliser PROJECT 2016 ?

Répondez :

– Non ! Mais je peux apprendre… J’aime apprendre !

Cette réponse est meilleure qu’un OUI. 100 fois meilleure ! Et si le recruteur vous répond «Dommage ! A part ça, vous aviez le meilleur profil…», c’est que la société qui l’a mandatée ne vous mérite pas !

Autorisez-vous à faire de la Formation un automatisme. Une évidence ! Ça ouvre des portes !

Revenons à notre sujet : les futurs millionnaires se forment en permanence, que ce soit en conférence, dans une salle confidentielle ou en solo devant leur écran, ils ont besoin de nouvelles connaissances pour progresser. C’est impossible autrement. Mais il y a deux types de formations qu’il convient de distinguer :

  • Les premières sont qualifiées de «centrales». Un dentiste qui vient de s’équiper d’un nouveau matériel pour photographier la racine d’une dent, achètera quelques heures de formation pour apprendre à s’en servir. C’est central !
  • Beaucoup d’autres formations sont qualifiées de «non-centrales». Par exemple «La Communication Intelligente», ce n’est pas central pour un dentiste !

Mais à bien y réfléchir, est-ce que c’est vraiment tordu de proposer à un dentiste une formation qui lui permettra de rassurer ses clients ? 7 personnes sur 10 ont encore peur du dentiste, alors que ces 10 dernières années ils se sont formés aux meilleures innovations qui permettent de limiter les extractions et réduire la douleur. Et s’il suffisait de communiquer pour réduire la peur ?

Si vous proposez à un millionnaire de suivre une formation sur l’achat et la revente d’or à travers le monde, il va peut-être hésiter avant de dire oui (ou non). Mais si vous lui proposez de suivre une formation qui lui permettra de révéler et de renforcer ses Valeurs Fondamentales, il n’hésitera pas une seconde.

Pourquoi ? Parce qu’il ne faut pas se leurrer : un millionnaire ne vit pas sur une autre planète. Face à un voyage de rêve, une voiture de course, une maison de caractère… la tentation est grande, et personne ne l’oblige à respecter des lois draconiennes ; ce sont des lois intérieures. Les formations dites «non-centrales» lui permettent de se renforcer intérieurement. Il est le mieux placé pour savoir que ça vaut tout l’or du monde.

A++

Stéphane SOLOMON

—-

Formation : La Communication Intelligente
Formation : La Communication Intelligente