Vivez 2014 !

Pour cette nouvelle année, j’aimerais commencer par une petite histoire. Vous reconnaîtrez peut-être le début, car l’anecdote originale est très populaire en Communication et en Marketing. Dans le cadre qui nous intéresse (le coaching), j’ai décidé d’en modifier la fin :

—–

Il était une fois dans un petit village, un vieux paysan, qui par contrainte plus que par envie, décida de vendre sa vache laitière. Il se rendit au marché de la ville la plus proche, et s’adressa ainsi aux passants :

Messieurs-dames, c’est avec une grande amertume que je dois vendre ma vache, mais je n’ai pas le choix. Si je veux survivre à mon 71ème hiver, je dois réparer ma toiture, et le lait que je vends me permet à peine de survivre. Cette vache ne vous encombrera pas, ne vous fera aucun tort, ne vous donnera aucun souci. Elle n’a aucun caractère.

Je me dois d’être honnête : elle ne produit que 7 litres de lait par jour… C’est 2 fois moins que la plupart des laitières de notre région, mais peut-être qu’avec une meilleure alimentation elle vous donnera quelques litres de plus. J’aurais aimé la garder car j’y suis attaché, mais elle en est à ses dernières lactations, et sa performance se dégradera ces 5 prochaines années. J’en appelle à votre générosité…

Les passants s’arrêtaient quelques secondes devant le pauvre homme, puis repartaient en courant, comme pour rattraper le temps perdu… La matinée passa ainsi, sans aucune proposition.

A mi-journée, un homme portant un costume élégant, assorti à un sourire chaleureux s’approcha du paysan. «Je vais faire quelque chose pour vous !», lui dit-il. Le laitier pensa qu’il avait enfin trouvé acquéreur, mais à sa grande surprise, l’homme se plaça devant lui et s’adressa à la foule :

Mesdames, messieurs, approchez et tendez bien l’oreille, car vous avez le privilège d’assister à un évènement hors du commun, et il prend naissance devant vous, aujourd’hui. Je ne pense pas que vous soyez là par hasard… Je pense que si vous êtes là, c’est parce que vous méritez d’en profiter. Vous êtes des privilégiés :

L’homme que vous voyez à mes côtés a percé le mystère qui nous lie à la Nature et ses bienfaits… J’en veux pour preuve cette vache sacrée que vous voyez à ses côtés, mais avant de vous parler d’elle, je vous demande d’observer attentivement son propriétaire : il a 71 ans et il a parcouru plus de 10 kilomètres à pieds ce matin pour se présenter devant vous. Il se tient debout, et en pleine forme. Il parcourra la même distance au retour. D’où tient-il sa force ? De ce lait ! De ce nectar absolument incroyable que je vais vous proposer de goûter dans quelques instants.

Observez cette vache laitière : elle nous écoute, elle nous contemple, elle nous comprend… Son lait est une source d’énergies sacrées : il donne à chacun ce dont il a besoin pour accomplir sa mission : si vous avez besoin de force, ce lait vous donnera de la force. Si vous avez besoin de sagesse, il vous permettra d’y accéder. Le lait qu’elle produit est dans la même vibration que vos aspirations les plus profondes, et cette généreuse créature en donne jusqu’à 7 litres par jours !

Son maître est un éleveur exceptionnel. Si vous possédez des animaux, vous pouvez lui demander conseil : il vous répondra avec des mots simples, que vous pourrez comprendre. A présent, nous allons procéder à la dégustation, et vous m’en direz des nouvelles.

La dégustation commença… Les petits comme les grands trouvèrent la boisson excellente… Très différente du lait insipide qu’ils buvaient habituellement. Les fermiers des alentours, intrigués, décidèrent également d’y goûter, et subjugués, ils demandèrent au vieil homme de leur donner quelques secrets d’élevage. Ils furent étonnés d’apprendre que sa vache allait atteindre sa 12ème année. La plupart des vaches laitières cessaient toute production vers l’âge de 8 ans.

Il partagea volontiers son expérience qui, pour beaucoup d’éleveurs, étaient des connaissances…

Une heure plus tard, il se sentit très à l’aise parmi ses nouveaux amis. Tout le monde l’admirait et le considérait comme un modèle. Il en fut très étonné, et surtout gêné… Il s’adressa discrètement à son bienfaiteur, et lui dit :

– Comment allez-vous me sortir de ce mensonge ?

– Quel mensonge ? lui répondit-il… A quel moment ai-je menti ?

A partir de ce jour, le vieux paysan devint incontournable. Des centaines de personnes défilaient devant sa ferme chaque matin, prêts à payer le verre de lait au prix du litre. Il se demanda comment satisfaire une demande de plus en plus croissante. Puis, le miracle s’accomplit : les fermiers alentour lui demandèrent d’accompagner la première lactation de leurs génisses. Il se retrouva avec un petit bétail en pension dont la production de lait lui appartenait. Puis, des jeunes-gens, sur le point de «monter vers la capitale», revinrent sur leur décision en observant ce succès local. Ils lui demandèrent de devenir leur mentor, et lui promirent de perpétuer son enseignement.

—–

Avez-vous tendance, comme ce fermier, et comme 9 personnes sur 10, à dévaloriser vos plus belles réalisations et à mésestimer votre potentiel ? Serait-il possible que vous disposiez de ressources exceptionnelles et de compétences hors du commun, sans en avoir conscience ? Au point que la moindre flatterie et certaines opportunités vous mettent dans l’embarras, voire dans la méfiance…

Il suffit parfois de poser un regard différent, pour que de nouvelles réalités apparaissent et rayonnent tout autour de vous. Vous pourrez en bénéficier, et surtout contribuer au monde… Vos actions auront alors une portée au delà de votre présence ici et maintenant.

—–

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches, Santé, Bonheur, et Prospérité dans tous les domaines qui vous tiennent à cœur. Que les ressources intérieures et extérieures dont vous disposez se révèlent, et que votre âme vous guide régulièrement au bon endroit, au bon moment, afin que vous puissiez agir en science et en conscience.

Vivez 2014 !

Stéphane SOLOMON
et son équipe

10
Poster un Commentaire

avatar
7 Auteurs du commentaire
SolèneMiraFiorucciLOHStéphane SOLOMON Auteurs de commentaires récents
  Je veux être notifié lorsqu'un lecteur laisse un commentaire  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
VOGT Willy
VOGT Willy

Bonjour, Monsieur Stéphane Solomon, et votre équipe, bien sûr,

J’entendis le tout début de cette histoire, dans un lointain passé.
Ce qui est étrange, c’est l’âge de cet homme. Oui, je viens d’avoir 71 ans !!!
Et aussi, comme vous l’écrivez, je « relativise » beaucoup quant à mes trouvailles (j’ai déposé quelques brevets qui donnent d’excellents résultats), peut-être parce que les pouvoirs publics tentent de les ignorer. De là jusqu’à ce que je dévalorise ces réalisations il n’y a qu’un pas. Pourtant je ne mésestime pas leur potentiel ? Car ce sont elles, mes réalisations, qui ont un potentiel, et non moi.
>> Comme vous l’écrivez : Même si je rebondis sans cesse et trouve un chemin, une astuce pour réparer ce que l’homme détruit ou souille, peut-être est-il possible que je dispose de « ressources exceptionnelles et de compétences hors du commun, sans en avoir conscience ? » – « Au point que la moindre flatterie et certaines opportunités vous mettent dans l’embarras, voire dans la méfiance… » – Et je me reconnais bien. Mais c’est le cas pour 9 personnes sur 10, ajoutez-vous. Alors je ne suis pas une exception ! Et j’ai passé l’âge où je désirais changer le monde….
Très cordialement,
Willy VOGT

Paul
Paul

Merci pour cette belle histoire, qui met le doigt où ça fait mal 😉

Mais Quid de “l’homme au costume élégant” ?
Car enfin si ce fermier avait tenu ce discours lui-même à la première personne, il aurait certes sûrement mieux vendu son lait, mais dans notre monde lassé des fanfaronnades éhontées de commerciaux (ou politiques) sans scrupules, mais il aurait aussi dû subir nombre de sarcasmes, ricanements et bons mots acerbes d’un public rompu à la critique du marketing (même si, ou peut-être d’autant plus, qu’il reste réceptif à ce marketing).

LOH
LOH

Bonjour Stéphane,

Merci pour cette belle histoire et vos envois antérieurs. Il est vrai qu’il suffit de peu de chose pour changer notre regard et la destinée de notre vie.
Mais quand bien même, nous sommes conscients de nos richesses intérieures et de la folie à rester dans une situation qui ne nous convient plus, il nous manque souvent cette petite étincelle de courage pour oser le changement pour des raisons souvent matérielles. C’est hélas encore mon cas même si mon désir de faire le grand saut est de plus en plus présent et je le sens impatient. Une peur, sans doute imaginaire, continue cependant à me retenir et à m’empoisonner dans une voie professionnelle qui ne me convient plus. J’espère cependant avoir le courage de lui tordre le cou en 2014 en réussissant à mobiliser l’énergie qui me reste.

Au plaisir de vous lire et très Belle et Heureuse Année aussi pour vous.

Cordialement.

A

PS : Je ne souhaite pas être identifiée, aussi je vous écris sans faire apparaitre mes coordonnées.

Fiorucci
Fiorucci

Je suis une ” profiteuse ” du genre qui profite de son époux ” alexis fiorucci “. Et je profite avec plaisir de vos messages. .
Continuez à partager , continuons à profiter et à partager. Nous ne pouvons que nous enrichir.
Murielle

Mira
Mira

Que se passe-t-il? Nous vivons dans un monde où l’excellence ne suffit pas… être parfaitement à sa place dans l’univers et faire ce qui nous passionne est comme devenu insuffisant. Notre habitude d’hyper “communication”, de “toujours plus”, fait de nous, consommateurs, des assoiffés de plus de stimulation, de plus d’originalité… Donc, incontournablement, nous, producteurs ou fournisseurs de services, nous voilà dans la course du “mieux”….
Cette histoire est à la fois émouvante (my fair lady…) pour la découverte de la réussite à partir de la reconnaissance de ce que l’on est, mais elle me met, moi, mal à l’aise : quel est ce secret indispensable qui fait que mon excellence à moi n’est pas encore un “produit marketing” que tout le monde s’arrache. Je ne suis pas encore aigrie et frustrée, mais cela pourrait venir, si je n’ai pas les bons conseils…. Si c’est enseignable, je veux l’apprendre!!!! Bonne année 2014! Mira

Solène
Solène

inspirante, comme chaque fois, cette histoire bien racontée…joli programme qui complète mes décisions en cours, je vais tâcher de m’auto-promouvoir à mes propres yeux d’abord, avec votre coup de pouce peut-être bien

Auto-Coaching

GRATUIT
VOIR