Un critère décisionnel

Depuis que je vous fais la proposition de rejoindre un programme gratuit ou un programme payant qui contiennent les mêmes articles, je reçois des messages qui évoquent une éventuelle plaisanterie de ma part…

Au début, je n’y ai pas prêté attention, mais à ce jour ce n’est plus anecdotique : hier matin j’ai reçu un sixième message dans lequel mon interlocuteur s’interroge sur le dénouement de cette «histoire», et à quel moment ma plaisanterie va cesser, pour passer à autre chose.

Alors j’aimerais resituer tout ça dans notre contexte en rappelant que non seulement ce que nous avons mis en place, Isabelle et moi, est très sérieux, mais en plus, le travail nécessaire pour monter ces deux programmes est coûteux en temps et en argent. Le fait que j’emploie un ton amusé face à cette offre inhabituelle fait partie de mon style d’animation, mais ça ne signifie nullement que je plaisante et qu’il faille attendre immobile un dénouement comique.

Si vous attendiez la fin de la plaisanterie pour prendre votre décision, ôtez-vous de l’esprit ce critère décisionnel. Ces deux programmes vous sont vraiment proposés, et je m’attends à de vraies actions de votre part. Si vous avez une question, je suis à votre écoute dans les commentaires ci-dessous.

Un autre critère décisionnel de taille !

Il est possible que votre interrogation soit quelques chose du genre :

Je suis dans l’indécision ! Même avec deux programmes différents, j’hésiterais entre le gratuit et le payant, parce qu’ils sont proposé en même temps et il faut faire un choix. S’ils étaient proposés séparément, je n’aurais aucun problème. J’adhérerais aux deux, l’un après l’autre.

OK ! Alors on va distinguer ces deux programmes pour que vous puissiez les voir comme deux programmes différents !

Imaginez ceci :

Vous voulez créer votre entreprise, et un cabinet de Conseil organise deux matinées d’informations pour de futurs entrepreneurs le samedi et le dimanche. Le contenu sera strictement identique les deux matins : 2 heures de présentation, suivies de 60 minutes de questions/réponses, puis un cocktail de 30 minutes pour échanger entre participants.

Au moment de vous inscrire, l’organisateur vous dit ceci :

Il est important que vous sachiez que le samedi matin, on va surtout accueillir des gens qui disent qu’ils vont créer leur entreprise depuis plusieurs années, mais qui repoussent l’évènement année après année. En revanche, dimanche matin, nous allons accueillir des personnes qui montrent des signes évidents qu’ils sont au seuil de la création. Certains d’entre eux ont même déjà une entreprise, ils veulent juste savoir comment se passera leur prochaine création… Les deux premières heures seront identiques samedi et dimanche, mais après ces 2 heures, les Questions/Réponses, ainsi que les rencontres que vous allez faire ne seront pas du tout les mêmes.

Alors ? Quel groupe voulez-vous fréquenter au seuil de la création de votre entreprise ?

Vous comprenez ? Il n’y aura aucune différence en ce qui concerne l’exposé initial, ni même en ce qui concerne le temps consacré par l’animateur au groupe du samedi ou au groupe du dimanche. En revanche, dès qu’on donnera la parole au public, tout va changer ! Et si l’organisateur vous en fait part, ce n’est ni pour mépriser un groupe, ni pour aduler l’autre. C’est juste pour que vous vous sentiez à votre place.

L’entourage

D’après une étude récente l’entourage résistant (voire opposant) est à l’origine de 62% d’objectifs abandonnés ! C’est à peine si la personne volontaire parvient à changer quelques habitudes.

Imaginez, par exemple, une personne qui a pris la décision de manger équilibré, et qui se voit proposer à chaque repas des plats bien gras et bien sucrés par son conjoint… Si elle veut maintenir le cap, elle devra se préparer à manger toute seule, systématiquement, et supporter la gueule de l’entourage, qui a pourtant préparé de si bons repas, avec Amour…

J’espère qu’en ce début d’année cet argument qui concerne l’entourage, vous aidera à faire votre choix entre le gratuit et le payant. Ces articles devraient être lus par toute personne qui me lit habituellement. Rien ne devrait vous empêcher d’y accéder. Si l’argent est un problème, adoptez la version gratuite.

Tous les nouveaux adhérents de cette newsletter commenceront leur lecture par ces articles avant d’entrer dans le flux. Ce qui signifie que si vous ne les lisez pas, il vous manquera peut-être des notions lors de vos prochaines lectures.

Une dernière chose : aujourd’hui, débute la dernière session du programme payant, car cette version spéciale n’a été créée que pour les lecteurs actuels de cette Newsletter qui veulent démarrer l’année en investissant en eux. Le programme gratuit restera ouvert toute l’année et sera surtout proposé aux nouveaux arrivants. Si le programme payant vous intéresse, c’est le moment de vous inscrire. Je laisserai une tolérance pour les retardataires jusqu’à mercredi. Mais après, il sera retiré du catalogue. J’ai vraiment envie de passer à autre chose.

Merci d’avance pour votre ACTION :


10pieges


10 pistes

A++

Stéphane SOLOMON