De moi à vous…

Aujourd’hui, je vous propose 2 exercices d’Auto-Coaching.

Vous pouvez faire l’un ou l’autre ou les deux (et même aucun, mais à ma connaissance, lorsqu’on ne fait rien, rien ne change).

1. Recommandation

Certains lecteurs de ma Newsletter aimeraient recommande Auto-Coaching.Fr à un ami, mais ils ne savent pas quels mots utiliser (la communication écrite, ce n’est pas une évidence pour tout le monde). Pouvez-vous aider ces personnes en leur proposant un exemple de recommandation ?

Je pourrais leur proposer un texte sur moi-même, mais ça risque de fausser le jeu :

Se vendre soi-même est un exercice délicat : lorsqu’on essaie de faire taire la fausse modestie, ce sont les lecteurs de la recommandation qui nous rappellent à l’ordre.

Ainsi, si vous dites à votre ami que je propose des pépites de Développement Personnel qui valent de l’or, et que j’ai une excellente pédagogie, ça aura beaucoup plus d’impact que si je parlais ainsi de moi.

Alors imaginez-vous face à un ami (qui aime être acteur dans son épanouissement) et proposez-lui de rejoindre Auto-Coaching.Fr. Ecrivez cette recommandation en commentaire (ci-dessous). L’idée de ce partage est d’inspirer celles et ceux qui pensent la même chose que vous, mais qui ne savent pas le dire. Pour appuyer votre argumentaire, proposez à votre ami de lire un article qui vous a particulièrement touché (il y  a une zone de recherche en haut à droite de cette page).

Très important : pour que cet exercice ait un impact sur vous (une certaine réciprocité), il est essentiel que vous le preniez tel qu’il est défini, et non sous cette forme :

Votre but n’est pas d’obtenir 50% de réduction sur mon prochain programme, mais d’aider les gens qui ont des difficultés à rédiger une recommandation écrite, en particulier lorsqu’il s’agit de Développement Personnel.

Les personnes qui s’inspireront de votre commentaire pourront le copier-coller dans un e-mail, l’adapter légèrement, et l’envoyer à leur ami. Un ami CHOISI, avec lequel ils pourront avoir un échange, et non un envoi massif vers toute leur liste de contacts. C’est un «faire-part». Pas un prospectus…

2. Souhait

Le deuxième exercice concerne un souhait de vous à moi : il y a certainement des choses que vous aimeriez que je mette en place. Je suis en pleine période de changement, et il est peut-être possible de répondre à votre souhait à moindre frais.

Il peut s’agir de fonctionnalités ou d’activités que vous appréciez dans d’autres lieux, ou alors, dites-moi tout simplement quel article vous avez préféré l’année dernière, pour que j’en écrive d’autres sur le même sujet ou dans le même style.

En quoi est-ce un Auto-Coaching ?

Tout ce que je vous propose de faire dans ce site, vous pouvez le faire dans bien d’autres cadres. Par exemple, si vous êtes commerçant ou artisan, ou même un industriel en période de changement, vous pourriez proposer les mêmes exercices que moi à vos clients et prospects. Vous saurez ainsi ce qui plaît à ceux qui s’expriment, ce qui est apprécié par ceux qui ne s’expriment pas (grâce aux «likes»), et ce que souhaitent les personnes qui suivent vraiment votre activité.

Enfin, pour peu que l’exercice soit mené jusqu’au bout, vous pourriez grâce à cette profusion de délicates attentions, augmenter votre clientèle, c’est-à-dire les gens à  qui vous pourrez être utile et agréable dans les mois et les années futurs.

Toujours dans l’aspiration de vous êtes utile et agréable, je vous souhaite un bon exercice.

A++

Stéphane SOLOMON